lundi 7 avril 2014

Mais comment font-elles? Les secrets créatifs de In the mood for couture

Vous vous êtes sans doute déjà arrêtées devant les créations très structurées et les photos travaillées de Cristina, ou devant son recyclage de jean qui lui a valu de gagner le dernier concours organisé Extreme makeover sewing par Thread & Needles?


Quand crées-tu?
J'aimerais pouvoir dire que je crée tout le temps et que je note mes idées en marchant mais la vérité, c'est que je dois me poser tranquillement,  me vider la tête de tous les aspects de la vie quotidienne et laisser divaguer mes pensées. Être seule à la maison est la meilleure façon que j'ai trouvée pour avancer dans mes projets de couture et de patronage.



Quelles sont les conditions d’une séance créative réussie?
Il n'y a pas vraiment de règles pour attirer les bonnes idées, des fois la vue d'un tissu ou d'un objet d'une forme particulière peut m'inspirer très vite. Mais en général, j'ai besoin de ne pas avoir besoin de créer justement, ne ressentir aucune pression ni délai. Imaginer sans aucune contrainte. S'il n'y a pas de plaisir, il n’auras pas d'idée non plus.

Tu nous montrerais ton espace couture ?
De grâce, non:). Je n'ai pas d'espace de couture dédiée. Je doit d'abord ranger tout ce qui traîne dans le salon pour pouvoir m'installer sur une grande table devant la fenêtre. La machine à coudre et la surjeteuse sont toujours rangées dans leurs cartons, les accessoires de couture dans des boites transparentes et empilables et les tissus dans les tiroirs de la chambre. Je me suis habituée à une certaine gymnastique d'installation et de rangement quotidienne….


Quelles sont tes inspirations? Comment les idées te viennent-elles?
Les magazines de mode et les défilés pour la vision surnaturelle et totalement exagérée de la femme, Pinterest pour son coté collector, Lookbook pour la quantité des blogueurs internationaux, et les magasins vintage pour l’aspect «je l’achète si je veux et je le fait à ma façon».

As-tu un petit secret à nous confier pour être plus créative?
Du chocolat noir à 80%:-) Du calme, de la bonne humeur et de l’exercice car plus on crée, plus on est créatif.  Ensuite, pour se libérer de tout contrainte de patronage, il faut maîtriser ses règles et ne pas avoir peur de l'échec. En théorie, on ne peut pas rater un vêtement, ça peut prendre plus de temps, ça nécessite peut être plusieurs toiles, mais si l'on a une idée précise du résultat, on finit par y arriver.

Vous pouvez la retrouver sur son blog, In the mood for couture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire