samedi 12 avril 2014

Là où je découvris la nocivité des vernis à ongle - le cas du papier marbré/marbling paper

Un jour, mon amie et complice Anne m'a envoyé un article contenant une expérience intéressante.

Du papier marbré, j'en avais déjà fait avec de la térébenthine et de la peinture à huile. C'était assez rigolo mais contraignant (il fallait avoir le matériel) et de l'espace pour faire sécher les feuilles.
Alors quand j'ai lu qu'on pouvait en faire avec de l'eau chaude et des fonds de vernis à ongle, cela m'a intrigué.


Un jour où je n'avais pas les garçons, j'ai essayé, sachant que les indications en termes de température de l'eau étaient plus que floues, genre "ni trop chaud ni trop tiède".


Si le résultat m'a beaucoup plu, j'ai été consterné par la nocivité manifeste des vernis à ongle. Déja, j'ai constaté que la plupart des vernis versés dans de l'eau chaude se dissolvait. Ce qui a pour résultat qu'au bout de quelques minutes, l'atmosphère était irrespirable. J'ai ouvert les fenêtres et me suis promis de recommencer - éventuellement- l'expérience en extérieur.
Et puis, j'avais sorti des gants - qui sont partis à la poubelle ensuite.


J'ai utilisé comme support des feuilles de papier pastel ( c'est à dire relativement épaisses) de différentes nuances de gris. Le résultat est irisé, métallisé vraiment beau.
Mais je n'ai pas réussi à faire des motifs comme Elise Blaha.


L'effet collatéral, c'est que je me suis interrogée sur le fait de peindre ses ongles avec une telle matière. A vrai dire, cela m'a franchement dégoûtée.

3 commentaires:

  1. je connais le papier marbré avec peinture à l'huile sur eau, mais j'ai découvert récemment sur pinterest plusieurs autres méthodes ... par ailleurs, c'est un fait avéré que les vernis à ongles sont pas super bon pour la peau (et si on pousse le vice jusqu'à repousser les cuticules - les peaux qui entourent l'ongle- c'est pire encore : le même effet que de se taillader la peau et verser dans la plaie des produits d'entretien !!)

    RépondreSupprimer
  2. C'est tres beau; J'avais acheté un kit il y a quelques années chez Rougié&Plé pour faire du papier marbré. Je l'ai toujours, il faudrait que j'en refasse. A l'époque j'avais fait des signets et des enveloppe dans les tons oranges et violets.
    Pour le vernis à ongles, cela fait des années que je n'en porte que sur les orteils l'été. J'ai fait une allergie il y a longtemps, j’avais la muqueuse du nez complétement irritée. Cette année je pense acheter mon vernis de pied dans une marque bio (peut-etre moins nocive ?)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Pour ma part, j'ai depuis longtemps abandonné le vernis à ongles. Dans le cadre de mon boulot, je suis amenée à travailler sur le risque chimique (plutôt dans le cadre professionnel) et les solvants contenus dans les vernis sont vraiment dangereux, notamment sur le long terme. Ce n'est évidemment qu'un des éléments du cocktail environnemental dans lequel nous vivons, mais celui-là, ce n'est vraiment pas dur de s'en passer il me semble (j'ai plus de mal avec ce qui me permet de recouvrir mes récents cheveux blancs, ce n'est pas mieux certes....).
    Bonne journée

    RépondreSupprimer