mardi 30 avril 2013

Voir en double

Un de mes collègues a eu le grand bonheur d'avoir des jumeaux récemment.
Je ne pouvais pas ne pas les gâter ! Pratiques, chaudes et confortables, j'ai encore opté pour les vestes du magazine Ottobre 2007/6.
Je les ai légèrement personnalisé, affichant leurs initiales ( et aidant sans doute les visiteurs à les reconnaître!)



lundi 29 avril 2013

Portrait #2

Je poursuis mes explorations picturales.
Aquarelle et feutre.

dimanche 28 avril 2013

Secrets d'organisation - recettes légères

J'ai beaucoup de retours sur cette rubrique qui, je crois, sauve certaines d'entre vous. 
Cette semaine est un peu particulière car Amaury a demandé une "semaine détox". La consigne est claire : beaucoup de légumes, pas de dessert, et des sauces à base de yaourts.
Du coup, j'ai enfreint la règle du "tout local, de saison".
La cuisine - avant.
Salade de champignons frais, petits flans de chèvre aux petits pois ( des petits pois, du lait, de l'agar-agar, et 100 g de chèvre). Il y en a deux petits pour nos gamelles et un de taille familial.
 Jardinière de légumes ( pommes de terre, carottes, petits pois, 1/2 laitue, oignons).
Rouleaux de printemps ( concombre, riz sauce soja, carottes râpées sautées), makis à la même garniture, sauce au tahin ( purée de sésame), radis multicolores, salade de concombres.
La pizza hebdomadaire pour les garçons : garniture : carottes râpées sautées, sauce tomate, chèvre.
 Velouté de tomates au curry : 3 coulis de tomates bio, un oignon émincé, un bouillon, un peu de pâte de curry, mixé avec un yaourt grec.
Soupe courgettes- pois chiches : une petite boite de pois chiches, 4 courgettes, un oignon, cuits avec du bouillon, mixés avec 3 fromages frais.
Salade de riz, d'aubergines (cubes cuits à l'étouffée), de concombre et de persil du jardin. Sauce au yaourt + purée de sésame.
Salade de quinoa, de courgettes sautées et de crevettes rôties. Pour les crevettes, je mets dans un plat à gratin, un sachet de crevettes, du gingembre, du curcuma, du poivre, de la noix de coco râpée, de la sauce soja et un filet d'huile. Je laisse au four jusqu'à ce que cela sente bon!
Soupe pois cassés et épinards ( IG très bas) : un verre de pois cassés, 400 g d'épinards surgelés, une boîte de champignons, 1/2 bouillon bio, du curcuma, et un litre d'eau. Le tout mixé avec une 1/2 brisue de crème allégée.
Pain de seigle au levain et aux raisins secs.
Le frigo, après.


samedi 27 avril 2013

Lathelize, jour après jour - le mois d'avril


 La fin mars d'abord marquée par des jours et des jours de neige : Robe eNviée - vareuse Fahamore - robe Dingle - Esprit lavallière - la jupe Chicago (oui, oui, je faisais de la balançoire pendant la chasse aux oeufs)




 Tee shirt menthe à l'eau cousue pour une petite ( grande!) cousine (à venir) - robe de fête - jupe patriote - tee shirt Six Fours et foulard honteux - robe de fête




vendredi 26 avril 2013

Menthe à l'eau

A force de passer tous les matins devant une boutique Petit Bateau présentant des marinières dans LA couleur de l'été, je me suis souvenue du coupon de jersey improbable qui dormait dans mon placard.
Un patron japonais  ( le modèle J du livre Sewing Talk) et quelques modifications (j'ai élargi l'encolure, ajouté une bande en bas), j'ai un chouette tee shirt un peu loose à offrir à une de mes petites cousines.
Un petit rayon de soleil et voilà les photos prises...

jeudi 25 avril 2013

bouquinons #33

J'en avais beaucoup entendu parler, du totalement conquis au parfaitement abscons, mais rien de tiède ou de mitigé. J'ai beaucoup aimé L'embellie, ce roman plein d'inventions réjouissantes et farfelues, ce voyage en voiture sur une route circulaire, le petit coté absurde, l'omniprésence de la nature et de la pluie mais aussi l'immense affection de la narratrice pour son petit compagnon. Et aussi l'analyse un peu grinçante mais assez tendre finalement des rapports amoureux.
Une mention spéciale pour la scène hilarante du fermier qui sort avec un tabouret, suivi de sa femme ...

Vous pouvez lire un résumé ici : http://www.decitre.fr/livres/l-embellie-9782843045899.html
La nuit des calligraphes est une très jolie découverte qui nous transporte en Turquie entre 1930 et 1980.
J'ai été envoûtée par le récit du travail du calligraphe, qui donne une envie irrépressible de tailler un calame et de s'y mettre. On est à Beylerbey, entre Europe et Orient, entre deux mondes aussi, la Turquie traditionnelle menée par l'Islam et la Turquie moderne et laïque, qui fait table rase de ses traditions.
Il est aussi question d'héritage spirituel.
Et j'ai été séduite par le procédé narratif, assez inhabituel, et très convaincant.

Vous avez un aperçu ici : http://www.decitre.fr/livres/la-nuit-des-calligraphes-9782253114307.html
Moi, j'aime bien les "campus novels", un genre très anglo-saxons et souvent assez intellos. J'ai un avis mitigé sur celui-ci, Le roman du mariage, écrit par l'auteur de Virgin suicides. D'un coté, j'ai bien aimé la description de Leonard et de la manière dont la maniaco-dépression l'aspire. J'ai bien aimé l'analyse des sentiments de Charlotte qui se sent valorisée par le fait d'être la seule personne à pouvoir l'aider. J'ai moins aimé le triangle amoureux et la longueur/langueur de l'histoire en général.

Avant de vous lancer ( ou pas), vous pouvez lire un résumé ici :http://www.decitre.fr/livres/le-roman-du-mariage-9782879299860.html
Je n'avais pas encore lu celui-ci, Battement d'ailes, et je me suis régalée. 
J'aime la sécheresse et la concision du style de Milena Agus. J'ai aimé la démesure du comportement de madame et son obstination à garder son pays vierge de l'invasion touristique. J'ai adoré le récit de ses vêtements cousus dans des rideaux, dans des nappes, et la vision naïve de la narratrice sur les amants de Madame. Bref si vous ne l'avez pas lu, n'hésitez plus!

Le cas échéant, vous pouvez lire la quatrième de couverture ici :  http://www.decitre.fr/livres/battement-d-ailes-9782253129677.html
Et pour finir un ouvrage de Boris Cyrulnik, dont le travail sur la résilience m'interpelle, m'intéresse, me parle.
Je trouve le titre exceptionnellement bien trouvé. j'ai trouvé le contenu un peu fouilli mais globalement intéressant et notamment la question du regard de l'autre sur sa propre situation. Et comment celui-ci, le plus souvent sans arrière-pensée, peut-être pourtant salvateur ou totalement destructeur...

Un petit résumé ici : http://www.decitre.fr/livres/parler-d-amour-au-bord-du-gouffre-9782738115560.html