dimanche 13 avril 2014

100 jours heureux - jours 15 à 21

Dernière ligne droite avant les vacances et aussi semaine de presque concrétisations de chantiers qui nous tiennent à cœur :
- on a commencé à faire passer des artisans pour avoir des devis pour des travaux d'envergure de rénovation de la maison
- on a finalisé notre dossier pour accueillir un enfant pendant les vacances, via le Secours Catholique. Il partira  avec nous en juillet.
- on a finalisé notre dossier pour accueillir un étudiant étranger à partir de septembre et pour toute l'année scolaire. Et d'ici là, nous devrions accueillir un jeune Américain pour 2 mois (mai et juin).


Amaury, tous les soirs, dit " moi ce qui m'a rendu, c'est que mes enfants se sont levés de bonne humeur". Et les garçons, qui se retiennent de pouffer parce qu'ils viennent de me murmurer à l'oreille " tu crois que Papa va encore nous parler de bonne humeur?", lui répondent " non, ce n'est pas possible tu l'as déjà dit hier et avant hier et avant avant hier, avant avant avant hier..."

Ce qui a rendu Amaury heureux : le déjeuner pour les 70 ans de ma maman/ j'avais une super bonne gamelle pour le déjeuner/ quand j'ai déposé les enfants à l'école, ils étaient tout joyeux/ j'ai joué au tennis/il faisait un temps magnifique


Ce qui a rendu heureux Stanislas : j'ai mangé des tonnes de bonbons avec mes cousins/ j'ai joué à la sardine avec mes copains ( "ah, bon et ça consiste en quoi?", "je sais pas, j'ai fait comme les autres")/c'est Claire qui nous a fait classe/ On a déjeuné dehors avec Maman et Gau'/ j'ai eu un carnet avec plein de très bien, un diplôme et 2 images


Ce qui a rendu heureux Gautier: Camille (mon neveu) a essayé de me faire un bisou/ j'ai fait du sport/ j'avais bien dormi/C'était ma fête alors j'ai eu des smarties/la maman d'Axel m'a donné des bonbons


Ce qui m'a rendue heureuse : on a passé un super moment avec mon frère et sa famille/ j'avais une réunion dans le 5ème arrondissement de Paris, vers la Place Monge et j'ai fait la touriste quelques minutes à admirer les façades/ il y avait des fraises dans le panier bio/j'ai bu mon thé dans le jardin en profitant du soleil et de mon carré de chocolat/ Grace à Concordance des temps, j'ai découvert que le milliardaire Careidas dans l'album de Tintin vol 747 était Marcel dassault

5 commentaires:

  1. Ton écriture est si belle que je peux presque entendre tes fils glousser de plaisir et deviner leurs regards complices!

    Tu m'ouvres des perspectives... J'accueillerais bien un enfant pour les vacances l'été prochain (enfin en 2015) mais en passant plutôt par une structure laïque, je me renseignerai...
    Merci en tous cas, pour tes si jolis posts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chloeti, le secours populaire et france parrainages offrent le même genre de possibilités

      Supprimer
    2. Merci merci!
      Je vais me renseigner.
      En tous cas, c'est une bien belle idée.

      Supprimer
  2. Ayant passe un an dans une famille d'accueil aux Etats Unis quand j'etais au lycée, c'est rigolo d'entendre parler de l'envers du décor :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et as-tu des conseils à nous donner? Nous avons rangé la chambre d'en bas qui a une entrée séparée, avons aménagé un bureau, acheté une commode et un futon..

      Supprimer