mardi 28 avril 2015

Les mains dans l'argile : toi, nous et la leucémie # 29

La période de soins intensifs arrive quasiment à son terme et on se surprend qui, à faire un bilan, qui, à faire des projets.
Papa projette de chercher du travail, on espère une place de crèche pour Gautier, et la possibilité de fréquenter – un peu- l’école maternelle pour toi.
L'étau qui nous enserre s'allège un peu.

Ton père et moi nous rendons au rendez-vous fixé. Nous avons le ventre et les poings serrés, l’œsophage brulant et de la peine à respirer.
Avec une grande économie de mots, on nous explique que le traitement d’entretien consistera en une semaine de chimiothérapie à l’hôpital  toutes les quatre semaines. Pendant 16 mois.
Quelques mots et ce sont nos rêves modestes qui se sont écroulés. L’avenir disparaît.

La seule chose qui me vint à l’esprit, c’est la phrase de Dante « Vous qui entrez ici, laissez toute espérance ».

1 commentaire:

  1. Mon dieu... 16 mois.... est-ce que Stanislas a pu découvrir un peu l'école pendant cette période ou est-ce que c'était complètement exclu ? Comment vivait-il tous ces aller-retour à l'hôpital, lui qui était si petit ?
    Il me semble que cela fait un an que tu livres ici ton témoignage, il est très précieux. @bientôt

    RépondreSupprimer