jeudi 30 avril 2015

Estival : un caraco rayé

Non, vous ne rêvez pas! J'ai réitéré pour étoffer ma collection de jolis débardeurs à glisser sous ma veste, les jours de boulot, sous mes gilets douillets, les jours de repos.


Il s'agit toujours d'un modèle de mon premier livre de couture, le livre japonais Every day Hauts et camisoles. Les modèles 8 et 9 me faisaient de l’œil avec leurs jolies bretelles.
Je sais que la taille 7, sans marge de couture, me va bien.
Celui-ci a été coupé dans un voile de coton léger, déjà utilisé pour coudre une salopette, taille préma, pour mon Gautier d'amour ( qui fait désormais plus d'un mètre et quasiment 20 kilos).
Les bretelles sont en biais coton.


J'aime assez le jeu de rayures et les fronces sur les empiècements poitrine.


En termes de wearability project?
Mon caraco est :
- seyant: 4/5. Moi, j'aime bien.
- polyvalent: 2,5/5. Entre la forme, inspirée de la lingerie, et le tissu, très estival et à la limite du transparent, ce haut peut fonctionner en vacances ou bien habillé d'un gilet ou d'une veste.
- compatible avec le reste de ma garde-robe: 3/5. Les rayures sont bleu et amande sur fond blanc, soit un ensemble d'une grande discrétion!
- confortable : 4/5. Le décolleté est plongeant mais sinon, c'est un délice de confort.
13,5/20 est sans doute un peu sévère car je porte sans relâche ces caracos...


5 commentaires:

  1. tu le portes vraiment bien ce petit caraco !!!! Et ton sourire est bien agréable à voir sur tes photos :)

    RépondreSupprimer
  2. Il te va vraiment bien ce caraco . J'aime les bretelles croisées dans le dos .

    RépondreSupprimer
  3. ils sont vraiment très chouettes ces hauts, encore une idée à suivre l'été prochain

    RépondreSupprimer