samedi 23 février 2013

Lathelize, jour après jour - le bilan

Lathelize, jour après jour, c'est presque 350 photos. 
C'est 58 mordues qui fidèlement se connectent. 
C'est beaucoup d'amusement au moment de préparer ses affaires le soir. 
C'est une silhouette fétiche : robe ample, ajustée en haut et au-dessus du genou, un gilet et une grosse ceinture.
C'est la démonstration que porter du fait-main tous les jours, c'est possible,  et que c'est même drôlement chouette.
En février 2012, ma tenue préférée fut celle-ci:
En mars 2012:
En avril 2012:
En Mai 2012:
En Juin 2012:
En Juillet 2012:
En Août 2012:
En septembre 2012 :
En octobre 2012
En novembre 2012
En décembre 2012
En janvier 2013:
En février 2013:
C'était peut-être une entreprise futile mais elle m'a été très utile. Elle m'a appris ce qui m'allait bien ou moins,  elle laisse aussi une trace des jours qui s'enfuient si vite.
C'est pourquoi j'ai décidé que la chronique Lathelize, jour après jour perdura en devenant mensuelle en 2013. Elle interféra moins dans le contenu du blog mais restera présente.

5 commentaires:

  1. La futilité c'est le sel de la vie pour nous les filles ;-)
    J'aimerais bien avoir ta constance en matière de publication sur le blog...
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour j'ai découvert votre blog il y a peu et j'ai passé d'excellents moments à le parcourir. Il me donne du courage pour la vie de tous les jours devant votre courage à vous et aussi plus futilement du courage pour me mettre devant ma machine à coudre. Merci à vous de partager ces moments et de continuer !

    RépondreSupprimer
  3. Chouette que cette chronique ne disparraisse pas. J'aime bien voir les tenues que tu couds portées avec de nouveaux accessoires pulls ou gilets. Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  4. Je fais partie de celles qui suivent ta rubrique et surtout elle m'a donné envie d'en faire (presque) autant : une photo ou une note dans mon agenda pour constater les ouvrages "fait main" que je porte facilement ou non.

    RépondreSupprimer
  5. Fan depuis le début de cette chronique, je suis ravie que tu décides de la conserver ;) !

    RépondreSupprimer