mercredi 27 février 2013

Interdit aux moins de 35 ans

J'avais une discussion récemment avec une amie (qui se reconnaîtra) sur nos projets de vie.
Ben voui, me disait-elle, j'ai 35 ans et j'ai réalisé tout ce dont j'avais rêvé : j'ai le travail que je voulais, j'ai épousé mon chéri, nous avons une maison ancienne en travaux à l'endroit dont nous rêvions, nous avons fondé la famille nombreuse que nous souhaitions...Maintenant, il me reste plus qu'une ligne droite vers la vieillesse.
Peu de temps avant, lors d'une réunion de couturières où la moyenne d'âge ne devait pas passer les 25 ans, j'avais pris mon âge (et surtout mon statut, mariée, 2 enfants, pas de chien mais une maison) comme une claque. J'étais rentrée démoralisée en me demandant pourquoi et comment l'âge de tous les possibles était passé.
Bref, tout cela m'a fait réfléchir.
Il y a quelques années, avant la maladie de Stanislas, Amaury et moi avions planché sur une prospective à 10 ans. Nous avions d'ambitieux projets (comme celui de nous établir en province ;-)).
Et puis, la vie nous a fait comprendre qu'une vie réussie se gagne au quotidien. 
Je pense que l'âge n'a rien à voir avec les rêves. Je pense que je serais, au fond de moi, éternellement la jeune maman émerveillée de 30 ans tout juste, fraîchement mariée, accro au bio et au fait-main et propriétaire d'une maison à retaper.
Je pense par contre que les rêves s'entretiennent, s'ajustent, se redéfinissent et qu'il est nécessaire régulièrement de se poser et de se demander ce dont nous avons envie, réellement.

Vous connaissez mon amour irrécupérable pour les listes? Sortez un papier, un crayon : on va faire une bourrasque d'idées ensemble, du plus futile à l'essentiel :

-1- qu'est ce que vous n'avez jamais fait et que vous essayeriez bien?
Moi, je rêve de danse. J'en ai jamais fait petite, je trouvais que cela faisait fille. Et finalement j'aimerais bien essayer pour essayer de trouver un peu de grâce.( par contre, j'ai fait de la boxe française...)
Et cela fait plusieurs années que je veux faire le trail des Hauts Forts sans le faire...Il est temps de se remettre à l'entrainement !
Plus sérieusement, Amaury et moi en parlons souvent, on aimerait bien donner plus, pas seulement de l'argent, mais aussi du temps et de l'affection. Alors, inviter à déjeuner une personne âgée ou s'engager dans Parrain par mille?

-2- quels sont vos rêves un peu enfouis?
Je rêve de voir plus mes petits gars et donc de réduire mon temps de travail.
Je rêve d'un mazot en haute montagne ou d'une cabane en bord de mer, d'un endroit sauvage avec vue sur le ciel et beaucoup d'espace autour.

-3- qu'est ce vous n'avez jamais fait et dont vous ne vous sentez pas capable?
Il y a quelques mois, j'aurais surement dit " être responsable d'une grosse équipe, d'un gros budget et de plusieurs sites", mais ça y est, c'est fait. Et je fais de mon mieux!
J'aime pas trop conduire et il faudrait que je m'y remette.
J'aimerais bien avoir un potager mais il semblerait que toutes les plantes passant par chez nous meurent rapidement. Ah, vous croyez que c'est parce qu'on ne les arrose pas?

-4- quels sont les endroits que vous voulez absolument visiter?
Tout près, je voudrais voir Nancy et les îles d'Yeu, de Ré, les îles anglo-normandes.
Plus loin, je rêve de Naples et de Sicile, de Monténégro et du Liban.
Et encore plus loin, nous voudrions aller en Argentine et au Chili, à Seattle et à Vancouver, au Japon, en Crimée et bien sûr retourner en Inde.

10 commentaires:

  1. Merci pour cette réflexion qui tombe à pic en plein milieu d'un hiver à rallonges...
    Ce qui me rappelle que je me suis mise à la couture après une question du même style d'une amie auprès de laquelle je chouinais: chais pas quoi faire... Et OUI, je suis d'accord avec toi, mille fois, une vie, ça se réussit au quotidien, auprès de ceux qu'on aime, et de ceux qu'on ne connait pas encore...

    RépondreSupprimer
  2. je ne pouvais pas ne pas commenter, n'est-ce pas ?!
    pour répondre à ton petit "questionnaire" :
    -ce que je n'ai jamais essayé et ferais bien : de la poterie ! ça fait des années que ça me tente, mais je n'ai jamais trouvé de cours/ateliers près de chez moi ...
    -des rêves un peu enfouis : et bien, pas tant que ça, en fait ! si ce n'est peut-être voyager plus ... mais ça viendra !
    -ce que je n'ai jamais fait et dont je ne me sens pas capable : justement ; voyager loin ET avec les enfants ! (pour l'instant, rien qu'aller qq jours chez les parents, ça ressemble à un déménagement !)
    -les endroits qui me font rêver : la Grêce depuis que j'ai été au collège, mais surtout surtout l'Amérique latine !! par contre, je ne saurais pas quel pays commencer ?! Pérou ? Argentine ? Chili ? Mexique ? (on s'y retrouvera peut-être ;)

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu as raison, " une vie réussie se gagne au quotidien " ... Les réunions de tricoteuses sont parfois tout aussi démoralisantes que celles des couturières.

    RépondreSupprimer
  4. Ah, zut, un long commentaire parti en vapeur de clavier. Tout ça pour dire... le temps qui fuit, il est bien joli, aussi. Et moi, j'aime, je crois, autant ces 35 printemps que mes 7 jolis étés, à l'heure où je te rencontrais pour toujours.

    Ce que j'aime dans les listes, c'est les faire, et les perdre. Alors je trouve très drôle que la publication de cette liste à laquelle je répondais quasi scolairement soit partie dans les méandres des clics hashtago-interstellaires....

    Et comme dirait l'autre, ce qui rend heureux, c'est de chercher à le rester.... c'est un peu performatif, en somme.

    RépondreSupprimer
  5. Une vie ca se construit jour après jour, pas d'âge ni pour rêver ni pour les accomplir (sauf le trail avant 70 ans si possible)...
    Mais le plus dur est de prendre le temps de se poser pour faire de ses rêves ou envies une réalité dans sa vie...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai donc le bon âge pour commenter cet article!
    Je me dis aussi comme ton amie que j'ai tout ce dont j'ai pu rêver... ou plutôt non, car je ne sais pas planifier ma vie à long terme comme cela, mais disons que je suis heureuse ici et maintenant avec tout ce que j'ai/je vis... pour autant j'ai toujours de nouvelles envies, de nouveaux projets mais je sais aussi profiter de l'instant et/ou de l'occasion, de l'inattendu qui modifie souvent ce que l'on avait prévu!

    Allez petite liste éphémère :

    -1- qu'est ce que vous n'avez jamais fait et que vous essayeriez bien?
    Là maintenant j'ai bien envie d'apprendre à faire mes savons avec la méthode de saponification à froid.
    Je voudrais aussi apprendre le crochet (maintenant que je me suis mise au tricot, je me dis que c'est envisageable... inimaginable il y a tout juste 1 an par exemple!)

    -2- quels sont vos rêves un peu enfouis?
    Partir à pied, randonner au long cours durant plusieurs semaines
    Diminuer mon temps de travail, voire carrément me réorienter vers un métier manuel
    Habiter dans un Domespace perdu dans la campagne

    -3- qu'est ce vous n'avez jamais fait et dont vous ne vous sentez pas capable?
    Prendre un congé sans solde (un an minimum) et partir avec mon mari avec le fourgon.

    -4- quels sont les endroits que vous voulez absolument visiter?
    L'île de Leka en Norvège, la Crête et la Sardaigne, le Japon, l'île Maurice, les Marquises

    RépondreSupprimer
  7. Entres celles, qui m'ont envoyé un long mail et celles qui ont laissé un commentaire, j'ai une jolie collection de projets. ce qui me frappe ce que nous cherchons toutes plus de sens, plus de temps, plus de nature.
    Merci !

    RépondreSupprimer
  8. les grandes axes de nos vies sont peut etre tracées, mais il reste à découvrir/construire toutes les petites routes secondaires remplies de surprise!
    Mais de la meme manière, je vais me poser et essayer de répondre à ces questions...

    RépondreSupprimer
  9. A 42 ans, tout me semble, encore, possible et les rêves sont légions... je crains qu'il en soit toujours ainsi à 90 ans passés si jamais j'y arrive ;-)

    PS : danse : oublie tous les stéréotypes et essaye sans apriori ! Après plus de 30 ans de pratique (et 8 ans d'arrêt pour cause de grossesses et d'allaitement) de danse classique je peux t'assurer que je n'en ai jamais fini et que la réalité est très différente de ce que tu crois...

    RépondreSupprimer
  10. merci. je viens au hasard, c'est ca qui est chouette et qui me fait un clin d'oeil. Il y a à peine 5 minutes je me disais que demain je vais avoir 33 ans. 33 ans, un mari depuis 10 ans, 4 enfants, un métier. Pas de chez moi car nous partons au gré des mutations du mari-marin, et là on repart dans 4 mois pour une nouvelle destination encore. Bref, je me suis dit "j'ai l'impression d'avoir atteint tous mes buts, mes rêves"... Et voilà que je tombre sur ton post. Ca m'a fait sourire.
    Et puis réfléchir. Alors merci; parce que oui, tu as raison, une vie réussie se gagne au quotidien. D'ailleurs je ne peux pas dire que j'ai "réussi" ma vie, je dirai que je ne sais plus ce qui me fait avancer.
    Je voudrais.... une maison, un chez moi; un quotidien moins fatiguant, plus de simplicité....
    Vraiment, je te remercie, et je te souhaite une très belle journée!

    RépondreSupprimer