lundi 4 février 2013

Bouquinons # 28

Même Obama en a dit du bien ! C'est peu dire que Jonathan Franzen est L'écrivain contemporain qui monte. J'avais bien aimé Corrections et j'ai bien aimé Freedom sur l'éternel thème du triangle amoureux :  la jeune fille amoureuse d'un gars populaire qui finit par se marier avec l'ami de celui-ci, timide et fiable. Et que se passe-t-il 25/30 ans après? J'ai aimé la description du père, écolo convaincu, un peu moraliste qui tombe amoureux de sa collaboratrice. J'ai aimé la description du fils, peu regardant sur les moyens de gagner de l'argent. J'ai aimé le portrait du chanteur à succès vieillissant. J'ai moins aimé le portrait de la desesperate housewife et mère étouffante.
C'est une version romancée de la passion qui lia Clara Schumann et Johannes Brahms, ou comment la première se servit du second après l'internement de son mari, pris de folie suicidaire. C'est aussi le récit de l'admiration de Brhms pour la famille Schumann, bohême et brillante. C'est l'histoire triste d'une famille où les enfants paient le prix fort pour le génie et l'égocentrisme de leurs parents.
J'ai acheté cet excellent opuscule qui a le mérite d'expliquer clairement la panification et les difficultés inhérentes à la panification sans gluten. J'ai essayé 2 recettes de brioches et 3 de pains et j'ai été ravie ( notamment par la découverte de la cuisson en cocotte qui permet d'obtenir une croute, muuum, croustillante).
C'est rare mais je ne suis pas arrivée au bout de Gains, de Richard Powers ( comme je n'étais pas arrivée au bout de 3 fermiers s'en allant au bal, pourtant commencer un we à l'hopital). Deux histoires s'entre-mêlent, celle de la firme Clare, et celle d'une femme atteinte d'un cancer. J'ai trouvé le premier récit ennuyeux et assez cynique. L'innovation formelle consistant à inclure dans le roman des morceaux de rapport d'entreprise ou des publicités, m'a profondément ennuyé. J'ai plutôt aimé le récit de la maladie mais pas assez pour finir le livre!
Une japonaise, émigrée de longue date en Angleterre et remariée à un anglais, perd sa fille ( qui se suicide). Elle associe ce décès à sa vie à Nagasaki pendant sa grossesse. C'est un livre poignant, ( dans la lignée du terrible dessin animé le tombreau des lucioles), qui reste finalement assez mystérieux. La langue, comme toujours chez Ishiguro, est soutenue.
Ca n'est pas un grand livre, la langue est assez relâchée et le récit truffé de facilités et c'est pourtant un joli livre.
 Jade, sur un coup de tête, enlève sa grand-mère promise à la maison de retraite. Elle découvre alors la véritable personnalité de sa mamie campagnarde, lectrice fervente et philosophe cultivée. Jade, dans le même temps, tombe amoureuse d'un sensuel Indien. Je sais, le scenario a l'air un peu bêtat et pourtant, on passe un bon moment!
Franck et Aura se marient. Deux ans plus tard, Aura meurt dans un accident. Et Franck revit leur rencontre, leur vie commune jusqu'au drame. A cette histoire s'entremêle le récit de la vie de veuf de Franck. L'écriture est assez aride, peut-être pour faire passer l'idée du deuil. C'est triste mais j'ai aimé l'évocation du Mexique et le regard bienveillant porté sur les mères mexicaines.
J'avais lu, il y a quelques temps, Refaire le monde de Julia Glass, sans être tout à fait emballée. Son nouveau roman est très bon. On y trouve le snobisme des habitants de demeures historiques, d'inquiètants terroristes écolos, un misanthrope grand-père abandonnant sa grange pour en faire une école maternelle, des parents très bobos. On y traite aussi d'amour : entre un septuagénaire et une jeune quinqua, entre un avocat et un enseignant ( et comment l'homosexualité, d'abord acceptée comme trendy, mène à la suspicion de pédophilie). C'est un bon gros livre, très chouette.

2 commentaires:

  1. Souvent, lorsque je lis un livre je me demande si tu l'as lu....
    En ce moment, je lis "Purge".....froid dans le dos et magnifique...Juste avant, j'ai lu la trilogie de signe ( enfin, il me manque le T3)de Kerstin Thorvall (Ed : Serpents à plumes) : j'ai adoré!!!!!
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tenté Freedom en vain...j'ai abdiqué...
    Mais je note les 2 derniers de ta liste, je te raconterais !

    RépondreSupprimer