Mais comment font-elles? Les secrets d'organisation de Blousette Rose

Aujourd'hui, c'est Thia, la créatrice aux multiples talents qui se cache derrière Blousette Rose qui a bien voulu répondre à mes questions. Thia a une marque de patrons, blousette Rose, un atelier créatif où elle donne des cours de couture, et un mari et 2 enfants ! J'admire son travail depuis des années, ses coutures, ses patrons ( ahhh, Laelia, Nivéole et Malva...) et puis ses croquis même s'ils se font rares!



Quand crées-tu ?
La création... Sacré mot! Je vais vous avouer que les vrais moments de création ne sont pas répertoriables... Les idées viennent comme des surprises, sans qu'on les attende nécessairement. Je crois même qu'elles préfèrent venir à l'improviste que de prendre rendez-vous...
A côté de cela, le travail pour Blousette Rose comporte une grande partie beaucoup plus structurée... Mon horaire de cours et ma famille me laisse 2 gros jours de libres pour les projets. Après 5 ans, j'ai enfin trouvé mon rythme de travail.  A partir d'une idée ou d'un croquis, je fabrique en parallèle un premier patron et une première toile. Parfois à plat, parfois sur le mannequin: cela dépend du projet. Ensuite, je l'observe, je l'essaye et je le corrige. Je couds alors une deuxième toile pour être certaine du résultat et  du tombé porté. Je grade les tailles et passe à la rédaction. La suite n'a rien de créatif mais c'est un moment important qui concrétise l'idée de départ.



Quelles sont les conditions d’une séance créative réussie ?
Au moins plusieurs heures devant moi, du calme, un peu d'ordre, de la place, une copine qui passe voir où j'en suis, mon thé et mon album fétiche du moment. Pas d'ordinateur, le moins possible de téléphone et pas d'enfants... Voilà ce qui détermine mon emploi du temps: mes enfants!  Je tiens à passer du temps avec ma famille sans penser exclusivement à mon travail : le nerf de la guerre des mamans indépendantes pleines de projets...



Tu nous montrerais ton espace couture ?
Bon, ce n'est pas très glamour, je vous préviens... J'ai plus besoin de facilités que de déco quand je travaille.
Peut-être ai-je quelques tocs... Ma machine est toujours à la même place: sur le côté de la table et la surjetteuse en face. Je garde ainsi de la place pour étaler le tissu et prendre des notes. Mon aimant à épingle et mon coupe fil doivent être tout près de ma machine et ma boîte à couture juste derrière.
Vous apercevez "ma" super chaise hyper confort à roulette. Elle appartenait au grand-père de mon mari. Je n'en voulais pas dans mon atelier mais nous n'avions pas de place dans la maison. Durant ma première grossesse, je l'ai adoptée. Et maintenant, je ne veux plus la quitter.
Mon fameux thermos. Celui qui goûte sur mes notes...
Derrière moi, le matériel de dessin, tissus, mercerie, bouquins,...
Et non, les vitres ne sont pas destroy. Les choses floues ( qui font mal aux yeux...) sont une surprise!




Différentes étapes de créations de la tunique Laelia par Thia

Quelles sont tes inspirations ? Comment les idées te viennent-elles ?
Les idées amènent les idées. Une musique, une forme, une silhouette, une nouveauté, un endroit, une envie, une saison, une couleur,... Découvrir et ressentir, c'est stimulant et créatif pour moi.

As-tu un petit secret à nous confier pour être plus créative ?
Oups... J'imagine que la créativité est stimulée différemment pour chacun... Je dirais qu'il ne faut pas trop se braquer sur la fait qu'il faille absolument trouver une idée ;-)

Merci Thia et longue vie à Blousette Rose!
La prochaine fois, nous retrouverons 

Commentaires

  1. Super interview, merci, je ne connaissais pas et découvre donc ses jolis patrons :)

    RépondreSupprimer
  2. une découverte pour moi aussi ! merci :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet encouragement ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés