lundi 10 octobre 2016

Réussir son projet de vie : et si ce n'était qu'un début?

Il y a un an, à la faveur du livret conçu par le magazine Flow, j’écrivais mon projet de vie.


J’avais des objectifs personnels, familiaux et professionnels.  Le centre de ma réflexion portait sur le fait de vivre ses valeurs, ses convictions.

Cela fait des années que nous travaillons:
- à être des parents bienveillants, positifs. Ce qui nous a conduit à scolariser Gautier dans une école Montessori. Ce qui a fait qu’Amaury a demandé, et obtenu, un temps partiel.
- à mettre au centre de nos vies le respect et l’amour et à vivre nos convictions au quotidien.
Or, un pan important, voire gigantesque, de ma vie échappait à cet alignement : ma vie professionnelle.
Donc, je m’étais donnée quelques années pour travailler autrement, faisant un petit pas puis un autre, en en parlant aux amis chers et sages. Quelques années, parce que je me doutais qu’il ne serait pas si simple de remettre en cause presque 20 ans de carrière.
Et puis je me disais quel gâchis de ne vivre que pour les jours non-travaillés, quelle tristesse de perdre sa vie à la gagner, pour paraphraser ce célèbre slogan, plein de sagesse au demeurant!

Ce printemps, j’ai tiré un fil. De rencontres en rencontres, j’ai trouvé un poste qui me convienne à l’orée de l’été. C’est une chance extraordinaire qui m’est offerte.
Cet automne, je tirerai donc un trait sur le monde des très grands groupes mondialisés, un trait sur mon statut de cadre dirigeant, pour rejoindre le monde associatif.
Je me sens apaisée et infiniment reconnaissante envers  la vie, et plus pragmatiquement, envers les personnes qui ont choisi de me faire confiance.
Je pense que cette transition n’est pas du tout un objectif atteint, c’est surtout un nouveau début.


Parce que c’est maintenant que tout commence !

16 commentaires:

  1. Merci de partager tous cela ici. Votre blog est une réelle source d'inspirations et de réflexions, j'aimerais tant trouver l'énergie pour partager aussi mes questionnements et mes bonnes idées.

    RépondreSupprimer
  2. Merci à vous qui illustrez combien nous pouvons tous agir dans nos vies et ne pas rester dans l'indignation et le pessimisme. Béatrice

    RépondreSupprimer
  3. Oh mais c'est trop bien!! Je suis moi-même en plein questionnement, je vais attaquer mon congé parental ce qui va me laisser le temps de réfléchir à que faire après, et j'avoue que j'aimerais beaucoup trouver un poste dans une association.
    Un tout nouveau monde s'ouvre à toi et je souhaite tout le meilleur :-)

    RépondreSupprimer
  4. merci de partager ton expérience, qui peut nous donner un coup de pied aux fesses pour nous bouger à notre tour et oser le changement .

    RépondreSupprimer
  5. Je suis heureuse de lire ça ici ! Tu le mérites tellement.
    Longue vite à toi dans le monde associatif ♥

    RépondreSupprimer
  6. C'est rigolo, je fais presque le même chemin... pas des grands groupes mondialisés, mais la fonction publique et sa pyramide où j'étais grimpé sans vraiment le vouloir, et aussi un pas vers le monde associatif...

    RépondreSupprimer
  7. plein de bonheur pour la suite alors !!!! je t'embrasse !!!
    patricia

    RépondreSupprimer
  8. Félicitations! Merci pour tout ce qu'il y a sur votre blog, vos partages! Je vais aller voir du côté de Flow....

    RépondreSupprimer
  9. Félicitations !!!Et plein de bonnes choses dans ce nouveau poste.

    RépondreSupprimer
  10. Quelle belle et bonne décision! C'est la sagesse qui engage à marcher vers le monde du partage et de la convivialité. Quel enrichissement vous attend!

    Comme j'aimerais que ma fille ait le même cheminement car perdre sa vie à la gagner est un vrai dommage pour la famille et pour soi.

    Bonne chance pour cette renaissance

    RépondreSupprimer
  11. Très chouette de partager cela avec "nous". Le travail nous demande trop souvent de laisser nos valeurs et convictions sur le bas côté, ce qui est à mon sens une des raisons du mal être au travail assez généralisé dans la société actuelle. Le temps de la réflexion manque souvent aussi (pour ma part, j'ai décidé de passer par le bilan de compétence que j'entâme bientôt, afn de me donner cet espace). Pourtant il existe de vraies opportunités comme le secteur de l'économie social et solidaire. Ce n'est d'ailleurs peut-être pas pour rien qu'il est en plein développement... Bon chemin.

    RépondreSupprimer
  12. Très heureuse pour toi ..un nouveau départ...une nouvelle vie professionnelle : QUE DU BONHEUR , je te souhaite !!

    RépondreSupprimer
  13. Très heureuse pour toi ..un nouveau départ...une nouvelle vie professionnelle : QUE DU BONHEUR , je te souhaite !!

    RépondreSupprimer
  14. C'est une très belle nouvelle... Parfois même quand tu n'es pas dans un grand groupe que ton entreprise est ce qu'il faut c'est compliqué... C'est parfois aussi une défaillance du système...

    RépondreSupprimer
  15. I cheer to that! Je trouve génial que tu prennes le temps de partager ton chemin, c'est très important , ça va inspirer d'autres et les aider à avancer, c'est bien. Je te souhaite une belle envolée, beaucoup de bonheur bien mérité ��

    RépondreSupprimer