mercredi 22 juin 2016

Réussir son projet de vie : le cahier de vie ou la réalité augmentée ( partie 2)

J’ai commencé modestement  en partant sur une période d’essai de 3 mois ( mi-mai/mi-aout).


Concrètement, je trimballe mon carnet partout, tous les jours de la semaine. Car c’est scientifiquement prouvé, c’est lorsque je ne l’ai pas sous la main que j’ai les meilleures idées !
Et je le remplis …en continu. Dans les transports le matin, pendant la journée quand j’ai une idée, pendant le diner quand nous énumérons nos bonheurs.
Quand je travaille ou pendant le weekend, je le pose, ouvert, à coté de moi ( pendant les we, ouvert sur la table de la salle à manger).

·         Le matériel
Pour un premier essai, j’ai utilisé un carnet de mon stock :
- 300 pages car je brasse beaucoup d’idées ;-).
- A feuilles blanches car je voulais éventuellement pouvoir dessiner dessus. Format A5 parce qu’il rentre dans mon sac à main. A posteriori, mon choix n’est pas très judicieux car il s’agit de feuilles collées et non de feuilles cousues, ce qui fait qu’au bout d’un mois d’utilisation, le carnet se délite. J'ai depuis investi dans un carent ZapBook, 300 pages et des spirales.
- Comble de chance pour moi, Gautier a considéré que c’était vraiment un privilège de numéroter à la main les 300 pages ( non, non, n’insistez pas, je ne prête pas mon fils J).


Certaines ont des carnets qui sont des œuvres d’art avec masking tape, tampons et multiples couleurs. Je souhaitais un cahier fonctionnel. Je n’ai fait qu’utiliser le matériel à ma disposition :
-le stylo plume à pompe offert par mon papa pour mes 20 ans
-un feutre vert Tombo ( acheté pour créer les faire-parts de naissance de Stanislas il y a…9 ans !)
- quelques images accumulées pour mes carnets de voyage
- les gravures faites ces dernières années ( et que j’étais contente d’utiliser à nouveau).
- le couvre-livre cousu par mon amie Pépite pour mon anniversaire, l’an dernier.

·         Les pages génériques pour le trimestre


Pour commencer,  la page du trimestre en un seul coup d’œil avec les dates les plus importantes.
Juste derrière, j’ai consacré une double-page à mes objectifs :
- personnels pour le semestre sur une page
- professionnels pour le semestre sur la page d’en face

Puis, la double-page suivante est consacré au « temps avec les enfants » qui recense par lieu, toutes les activités que nous voulons essayer avec les enfants.
J’ai derrière le pendant pour ma vie professionnelle avec tous les tests que je veux mener et les expériences à faire avec mon équipe.

Puis, il y a une double-page concernant nos vacances d’été ( ce que nous voulons explorer, visiter, gouter, tester….).
Au chapitre « créativité », j’ai :
une double page listant mes idées d’articles pour le blog
une double page sur mes envies couture
une double page sur mes idées dessin et gravure.

Puis il y a une double page sur notre potager avec un calendrier récapitulant par mois les semis à faire. J’ai découpé et collé également un planning mensuel avec les phases de lune. Je garde trace ici de ce que j’ai planté (et quand) , de ce que j’ai ramassé ( et quand).
Il y a une page consacrée à notre AMAP avec les coordonnées des autres référents, celles de l’agriculteur, les dates où il n’y a pas de paniers et le suivi des chèques versés.
Il y a une double page consacrée au zéro déchet, aux tests à faire.



Puis j’ai une double page «  faire plaisir » où je recense les idées cadeaux pour chacun d’entre nous.
J’ai une page « décoration » pour le jour où les travaux seront finis ! Avec des idées de couleurs, les coordonnées d’un ébéniste et celles d’un céramiste…


Et j’ai bien sûr, une double-page consacrée aux recettes à tester.

·         Les pages mensuelles

Sur une double-page, j’ai tous les jours du mois, les rendez-vous et événements déjà prévus. J’ai quelques objectifs spécifiques aussi ( en mai, faire sa déclaration d’impôt !).


Sur la page suivante, nous consignons nos bonheurs quotidiens. A la fin du mois, c'est assez impressionnant de voir la "densité" du bonheur.
Et sur la suivante, nos réussites, petites ou grandes victoires. Pour l'instant, nous peinons à objectiver ces petites réussites.

En mai, j’ai consacré quelques pages à des projets professionnels spécifiques et quelques pages à des projets personnels spécifiques, comme la première communion de Stanislas ou les 40 ans d’Amaury.

·         Les pages hebdomadaires
Sur une double page, je crée 6 sous-parties pour avoir un panorama des taches à faire pour les 6 jours à venir
J’y note pêle-mêle rendez-vous et réunions, dossiers à rendre, présentations à faire, les interrogations de Stanislas ou les activités des garçons.
J’y mentionne aussi ce qui va de soi mais prend un temps certain : faire la cuisine, lancer les machines ou faire les courses, mes séances de yoga ou mes entraînements de course à pied…

·         Les projets spécifiques

Sur une double page, ici, celle consacrée au goûter d’anniversaire de Gautier, j’ai les invités/les invitations ; les idées d’activités, de déco, le menu du goûter. Quand j’ai des réponses des parents, je le note directement  ici ( et mentionne les numéros de téléphone).
Dans le même esprit, j’ai une double page pour la première communion de Stanislas ou pour les 40 ans d’Amaury.


Et disséminés entre des projets professionnels très sérieux, des budgets ou des rolling forecasts, quelques pages de dessin ou de gravure....

Les utilisateurs les plus aguerris du bullet journal prônent la création d’un sommaire détaillé. J’en ai crée un, que je remplis consciencieusement mais dont je ne me sers jamais. Donc je pense abandonner cette partie là pour mon prochain carnet.
Je ne fais pas non plus de suivi budgétaire.


Je vous donne rendez-vous mi-août pour un bilan à 3 mois.
 Est-ce que cet article vous donne envie de vous lancer ?

22 commentaires:

  1. Waouh quelle organisation ! ça fait envie mais je doute de m'y mettre un jour ! Bravo et en plus je le trouve beau ! ta créativité me laisse toujours sans voix.

    RépondreSupprimer
  2. Ton premier article m'a fait envie... Je tente un essai pour 3 mois depuis mi-juin!
    ça m'évite d'avoir des listes à traîner partout... et j'ai fait un mix pro/ perso également. Pour le moment, et ce n'était pas prévu, il me permet de voir que oui, je fais beaucoup de choses et ai envie d'en faire plus, mais cours toujours toujours...alors c'est peut être aussi l'occasion de se fixer des priorités, "à respecter pour de vrai".
    Malheureusement il n'est pas aussi joli que le tien car je ne suis pas aussi à l'aise avec des crayons qu'une aiguille. Et pour être tout à fait honnête, même si j'ai été silencieuse pour le moment, ce n'est pas la première fois que je te copie ;))
    merci pour les partages!
    Blandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Blandine! Je crois qu'on se ressemble! Bises!

      Supprimer
  3. J'ai commandé un carnet avec une couleur que j'aime, j'ai les feutres en main. j'espère pouvoir y arriver , j'ai beaucoup d'idées, de projets. ça va me permettre de canaliser tout ça et de voir si un projet avance au lieu de procrastiner. merci pour ce partage.
    Marie-Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial! J'aimerais bien que tu me montres le tien. Finalement, sans se limiter aux carcans des puristes du bullet journal, je trouve que cela marche très bien!

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Je note une chose par membre de la famille par jour. Comme le troisième mot de ma fille "terre".
    Je n'ai pas réussi à aller plus loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu as l'essentiel! Terre, quel joli 3eme mot!

      Supprimer
  6. Ayant sans doute l'âge de vos Parents, cela m'étonne et me plaît que le papier et les crayons, feutres prennent le pas sur les outils technologiques: ordi, tablette et autres smartphones. Bel été à vous! Nul doute qu'il soit créatif! Béatrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je constate qu'il y a un délicieux paradoxe chez les plus geek d'entre nous, ce sont souvent eux aussi qui sont les dingues de papeterie, carnets et feutres en tous genres.Bel été à vous aussi

      Supprimer
  7. Depuis que j'ai lu ton premier article sur le bullet journal, je me suis lancée. ça me faisait envie. C'est tout récent mais je trouve ça plutôt pratique. Je fais le test avec un cahier assez moche mais je cherche surtout à faire fonctionnel pour l'instant. Je pense m' "autodebriefer" à la fin de l'été avant d'investir dans un cahier plus pratique et plus joli! Je retiens l'idée de faire numéroter les pages par les enfants. Ils rentrent au cp en septembre, ça devrait les amuser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi prévu un bilan à la rentrée. Mais pour l'instant, en le faisant comme je le sens, je trouve ça hyper pratique ( et cela permet d'éviter d'être une mère complètement débordée et donc indigne ;-))

      Supprimer
  8. il est magnifique votre BuJo !
    Le mien ne me quitte pas depuis deux mois; il n'est pas très décoré mais il me sert bien ( jusque là, je faisais mes notes dans un agenda "normal" - sauf que, très rapidement je n'arrivais plus à m'y retrouver.
    Pour l'instant j'utilise un cahier ordinaire; il a l'avantage d'avoir une couverture rigide mais la prochaine fois je prendrai un cahier avec du papier plus épais ( je n'aime pas quand l'encre transperce les pages)
    Ce qui m'a fait sourire ...c'est que j'utilise pour écrire mon stylo plume ( à pompe ! ) que mon papa m'a offert pour mes 18 ans !
    merci !!!
    patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia!
      Les stylos à pompe, y a que ça de vrai : ils sont beaux, super pratiques et en matière d'environnement, il n'y a pas mieux

      Supprimer
  9. Ah, oui, j'adore! J'ai commencé en janvier avec l'idée de l'avoir pour toute l'année, et pour le moment il est à moitié rempli donc ça va bien! Bon, le tien est pas mal plus beau par contre... Le mien était joli au début, mais le côté pratique l'a vite emporté (et le bébé dans les bras qui fait déraper mes traits, aussi :)).
    Mais... comment fais-tu sans l'index?! tu as des signets? Pour moi, c'est ça la véritable "révélation" du bullet journal, c'est l'organisation du carnet d'organisation :)
    Aussi, j'y suis allée avec le quadrillage par petits points, je trouve que c'est l'idéal : ça reste discret pour dessiner, mais on peut écrire droit.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Je ne connaissais pas du tout le principe du bullet journal avant de lire le premier article que tu y as consacré. Le principe m'a tout de suite plu! Avoir tout regroupé en en même endroit et que cela reste fonctionnel m'a tout de suite séduite sans compter le côté pratique de pouvoir le trimbaler n'importe où. Du coup je suis en pleine réflexion : je regarde à droite et à gauche afin devoir comment certaines ont "aménagé" le leur et fait des tests, des essais avant d'en réaliser un joli et fonctionnel.
    Merci beaucoup pour la générosité de ton blog et tout ce que tu y mets. J'ai commencé à te suivre pour la couture, ai été rapidement séduites par toutes les touches artistiques que tu y mets, ai pleuré à la lecture de tes posts concernant la leucémie de l'un de tes garçons, me suis retrouvée dans tes articles sur le zéro déchets et le vegéta(r)(l)isme ( cela fait 2 ans que je suis devenue végétalienne ) et suis ravie de découvrir toujours plus de choses grâce à toi. Bref un immense merci !!!
    elodie

    RépondreSupprimer
  11. merci pour tous tes articles et projets partagés. Tu m'impressionnes vraiment ! Tu dors la nuit ou tu as la chance d'avoir besoin de peu de sommeil ?

    RépondreSupprimer
  12. Beaucoup de détails intéressants dans ton article. Je ne pense pas être capable de gérer mon quotidien avec un bullet journal et je suis donc retournée pour l'an prochain à un agenda/planning Quo Vadis. Par contre, j'ai fait une année de prof sans mon cahier de planification habituelle (remplacé par d'autres outils) et ce fut une catastrophe. Mais ce cahier de planification n'est pas assez efficace à mes yeux, du coup, je suis sur le point de sortir mes vieux cahiers rapportés d'Allemagne et de faire des tests s'apparentant aux bullet journal.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour , premier commentaire ici ...
    Il me tente ce bullet journal ... en réalité je fonctionne déjà par écrit avec un petit agenda pour des tâches journalières ... une façon de m'organiser pour la vie de tout les jours mais l'idée de tout réunir dans un seul et même cahier me plait beaucoup ... à méditer ;)

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,
    Suite à votre premier article, je me suis lancée également, uniquement pour le perso et pour 3 mois,sur un cahier de récup de l'année scolaire dernière de mon fils (quel gâchi tous ses cahiers à moitié utilisés ! Mais je digresse...). N'étant absolument pas douée en dessin et autre, il est très sobre et fonctionnel. Je l'utilise surtout au quotidien (et reporte bcp du jour au lendemain, ça me fait honte tellement je prochrastine !). Mais je note aussi des choses très pratiques, les horaires des bibliothèques, les livres à trouver pour toute la famille, les anniversaires, idées cadeaux etc... Je ne désespère pas de me poser pour l'agrémenter de quelques pages "plaisirs" (projets couture notamment, anecdotes des enfants et moments plaisirs). Après une dizaine de jours, ce que je trouve de vraiment positif, c'est la sécurité, et donc la sérenité, que procure le fait d'avoir tout listé au bon endroit : une fois écrite une tâche à faire, je n'y pense plus jusqu'à ce que je la fasse (ou la reporte, hum...). Si je m'y tiens et que le bilan est positif fin septembre, je me ferais plaisir en achetant un joli carnet ou classeur peut-être et un choette stylo et surtout, j'en entâmerais un pour le bureau. Encore merci du "tuyau" car je n'en avais jamais entendu paré avant. Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  15. Waouh... je ne me suis pas encore lancée, tu donnes envie... Faudrait (juste) trouver (non... prendre) le temps de me poser pour y réfléchir... !

    RépondreSupprimer