lundi 13 juin 2016

Ma poubelle & moi #17 : toi + moi, nous sommes le changement ...

"Soyez le changement que vous souhaitez voir en ce monde".  Cette phrase de Gandhi accompagne ma vie depuis de longues années. 

C'est cette phrase et quelques rencontres qui m'ont fait prendre conscience que je pouvais, que nous pouvions, être acteur du changement. Il y a encore peu, je ne voyais pas quoi faire, je me sentais écrasée par le poids des nouvelles catastrophistes dont on nous abreuvent chaque jour.

 Et puis,cette année, en décidant que le changement était possible, en en parlant, en partageant ici et là, je vois des choses changer. Et ça me rend profondément heureuse.


* D'abord, j'ai réussi à convaincre ( avec la complicité d'une partie de mon équipe et plus globalement de la communauté d'alternants du site) l'entreprise de restauration d'ouvrir un corner veggie à la cantine. Dans notre restaurant d'entreprise, où plus de 4000 repas sont servis chaque jour, le corner veggie a trouvé son public. La discussion a été longue parce qu'au-delà du message porté par le fait de proposer un menu végétarien, déja très compliqué en France:
- il y a un vrai problème de compétences ( à la fois en cuisine et en nutrition sur la manière d'équilibrer une assiette végétarienne)
-et une question économique car une assiette végétarienne est  loin de générer autant de chiffre d'affaires qu'une assiette de poisson. Toutefois, je n'ai pas réussi à me faire une idée des marges de ces 2 menus respectifs.
Mais finalement, ils font un essai...
Mon prochain défi, les convertir au zéro déchet et au compostage!

* Ensuite, je me suis dit que je pouvais faire de ma vie professionnelle une expérience militante ;-).
J'ai sous ma responsabilité notamment, un centre de formation, resté coincé dans les années 80 : sans tri sélectif, avec bouquets de fleurs fraîches toutes les semaines, jardin entretenu à coup de phytosanitaires, distribution massive de stylos personnalisé, impression de milliers de pages en couleurs...
Nous venons de mettre en place un récupérateur d'eau de pluie sur le toit, un compost pour diminuer la taille des poubelles du restaurant d'entreprise. Nous avons maintenant un chauffe-eau solaire et 6 ruches. A la place des massifs de fleurs très formels,  nous avons lancé un potager bio, dans lequel je voudrai impliquer avec les écoles locales. J'aimerais bien que nous produisions assez pour fournir notre restaurant ( et on a trouvé des truffes dans le jardin!!) Mais là-aussi, nous nous heurtons à un déficit de compétences et à la délicate question de l'équilibre économique.

Comme il s'agit d'un centre de formation, nous avons organisé un challenge inter-universitaires pour que les étudiants d'aujourd'hui nous aident à inventer la formation de demain. En échange, nous faisons du mécénat de compétences en leur offrant des stages de gestion de projet, de conduite de réunion et un accompagnement à la recherche d'emploi.
Et puis, je suis en train de travailler pour créer un partenariat avec Stagiaires sans frontières.
Ce sont d'énormes chantiers qui suscitent d'énormes réticences. Mais, comme nous sommes plusieurs à y croire et à y travailler, que j'ai fait des annonces officielles, nous n'avons maintenant d'autres choix de réussir

* J'ai convaincu la bibliothèque municipale de s'abonner à Kaizen. Et nous avons monté, de concert, un dossier pour convaincre nos élus de créer des book boxes (et je ne suis pas la seule, n'est-ce pas Chloé?). En attendant, la bibliothèque lance des journées de troc de livres ( 2 par an).

* Beaucoup d'entre vous m'ont écrit pour me dire qu'elles faisaient des petits pas ( qui avait investi dans du thé en vrac et une boule à thé, qui faisait chez ses courses en vrac chez day by day, qui avait installé un composteur au collège...).


Je crois que le changement est en chacun de nous et je m'émerveille de la force que nous avons, toutes et tous : alors, je vous adresse un énorme BRAVO!



15 commentaires:

  1. Je reste toujours admirative de ton énergie et de ton engagement... Bravo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo à toi aussi! Parce que c'est toi qui m'a poussé à faire le gouter des enfants ( plutôt que l'acheter). des bises!

      Supprimer
  2. Tu es un exemple.... une super woman.... BRAVO pour tout ces engagements !
    Les miens sont tellement riquiqui mais bon ça laisse une immense marge de progression ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun d'entre nous compte et tous les pas comptent, c'est le vrai enseignement de ce semestre! Nous avons tous le pouvoir de faire changer quelque chose, chacun peut sa part, comme le colibri.
      Gros bisous à toi

      Supprimer
  3. Quel plaisir de lire un article comme cela, ça motive carrément pour agir au lieu de blablater "ça pourrait être mieux comme ça". De mon côté, je milite uniquement par l'action, dans ce que je cuisine et ce que j'achète. Et j'adore quand d'autres me disent "je me suis mis à faire ça en te voyant". Ce qui m'impressionne c'est l'échelle à laquelle tu t'es lancée dans le changement. Pour l'instant, je me cantonne plutôt à mon chez moi.

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'impressionnes un peu plus chaque jour !
    Chaque petit pas compte ici aussi, et même si on a encore beaucoup beaucoup de progrès à faire, chaque petite avancée nous donne l'impression de faire beaucoup.
    Prochaine étape : mettre cela vraiment en place dans nos classes respectives !
    Et la book box est en construction, le doudoucha a fait les côtés et le toit, il ne manque que la vitre (et la déco, héhé)

    Grosses bises ♥

    RépondreSupprimer
  5. Merci à toi qui nous inspire, nous donne de nouvelles idées, nous rappelle celles que l'on avait émises sans les adopter aussitôt, nous remet nos "bonnes résolutions" en tête alors qu'elles nous échappaient... C'est vrai que partager sur le sujet est inspirant... il faudrait que je pense à mettre nos très modestes actes sur mon (encore plus modeste) blog... Et puis j'ai toujours aimé, autant cette phrase que l'image du colibri, alors grand merci !

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Je trouve cela génial que quelqu'un qui a des responsabilités comme toi soit si "2016" (voir 17). Ici on dirait que les militants ne sont pas dans des positions de pouvoir. Tout ce que j'avais essayé au boulot est tombé à l'eau.aussi dès que l'on fait des choses simples comme rouler à vélo, on a une image "granola" notre équivalent de "babacool" qui fait peur, pas sérieux et...ne fait changer rien du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Clémence,
      Je passe selon les jours pour l'orginale de service ou pour la caution morale. Mais je me dis qu'il vaut mieux faire quelque chose et être moquée que ne rien faire du tout?

      Supprimer
    2. Eh oui soit une "bizarre"soit une donneuse de leçon. C'est pas facile de regarder en face ce que l'on fait!

      Supprimer
    3. Eh oui soit une "bizarre"soit une donneuse de leçon. C'est pas facile de regarder en face ce que l'on fait!

      Supprimer
  8. bravo pour tous ces changements , quelle envie de pouvoir faire aussi comme toi mais c'est vrai que les obstacles sont parfois durs à surmonter ..j'ai hâte de voir la suite car tes articles me permettent aussi d'avancer à une échelle moindre mais de voir et faire les choses autrement : c'est une belle leçon de vie ..merci à toi d'être l'originale de service ..

    RépondreSupprimer
  9. Tes actions au sein de ton entreprise m'épatent vraiment. En fait, tu es un cheval de Troie !

    RépondreSupprimer