lundi 6 juin 2016

Ma poubelle et moi : cuisiner en avance

Sur les blogs tendance, on appelle ça du «  batchcooking ». Sur le blog de l’invicible été, on parle« planification ». Lors d’un article sur le temps que demande la transition vers le moins de déchet, on m’a beaucoup questionné sur mon organisation de cuisine.


Avec mon job à temps plein, mes 24 heures de transport hebdomadaire, cuisiner en avance relève tout simplement de la survie.

Je n'y vois des avantages :
- je consacre mes soirées à dîner avec mes hommes et à lire des histoires à mes fils, plutôt qu'à faire la cuisine
- cela génère peu de déchet, car je cuisine à partir de produits frais, issus de notre AMAP ou du magasin bio.
- nous mangeons sain et varié.


Environ une fois par trimestre, je compulse mes livres de cuisine. J’ai fait le tri pour ne conserver que ceux que j’utilise régulièrement. 
Je fais une liste des recettes de saison, celles qui me font envie, celles que j’ai envie de tester, celles qui ont l’air rapides à faire et consensuelles. Je les liste dans mon cahier de vie.


Dans mon cahier de vie, je liste aussi les inratables e les essentiels : les plats qui fonctionnent à tous les coups et que mes hommes réclament.
Chez nous, l’été, il s’agit de la soupe petits pois-courgettes, des madeleines à la féta,  de la soupe carottes-tomates, des rouleaux de printemps, des pois chiches grillés, des tians et  de tout ce qui s’approche d’un veggie bowl ( un bol rempli de riz ou de quinoa sur lequel chacun empile des crudités, du tofu, des fruits secs ou du fromage ).
Côté sucré, ce sont les cookies, les glaces maison et le flan pâtissier qui l’emportent.

Chaque dimanche, en fonction de ce qu’il y a dans le frigo, dans le potager et dans mon garde-manger, je cherche 4 menus pour le soir (dimanche, lundi, mardi et mercredi).
Et chaque mercredi, 2 menus ( jeudi et vendredi).
Si je suis en panne d’inspiration, je m’arrête à 3 idées recettes et je prévois d’augmenter les quantités pour avoir un diner « restes ». Celui-ci met en joie mes hommes parce que chacun peut choisir ce qu’il mange.

J’inscris les menus sur le tableau dans la cuisine pour qu’Amaury n’ait plus qu’à réchauffer le diner en arrivant.



(Gautier part avec une serviette en tissu et une tasse et des couverts en inox, désormais presque uniquement avec des contenants en verre. Mais il en casse souvent :-( et je crains qu'il ne se blesse).

Je prévois également les lunch-box de Gautier. Une par jour, facile à manger et facile à réchauffer. Pas de sandwich car il n’aime pas ça. 
Et je garde toujours au congélateur des «  jokers » pour les jours où rien ne va et où il lui faut quand même son déjeuner. Ma botte secrète, ce sont des petites crêpes fourrées aux légumes que je glisse dans sa lunch-box, au frigo. Et le lendemain midi, la maitresse n’a plus qu’à les réchauffer.


Pour les goûters des enfants, Amaury fait 4 ou 5 litres de compote maison , parfois, j’achète des pots de familiaux ( 2l !) au magasin bio. Et je fais une fournée de cookies le dimanche soir et une le mercredi ( ou une plaque de barres de céréales).

Cette semaine, nous avons eu, par exemple :
De dimanche soir à mercredi soir ( pour 2h30 de cuisine)
·         Une soupe de brocolis ( du livre Les secretsvéganes d’Isa), avec du dahl ( ragoût de lentilles corail indien) et des tartines de pain au levain
·         Une terrine courgettes-tomates-basilic et une salade de pommes de terre ( livre Vegan de Marie Laforêt)
·         Un wok de haricots verts, poivrons, brocolis et du riz thaï ( livre Vegan de Marie Laforêt)
·         Une salade fèves, petits-pois, roquette, mesclun, pommes, pignons et des tartines.( livre l’Atelier bio aux éditions La plage)

De jeudi soir à vendredi soir : ( pour 1 h de cuisine)
·         Une soupe carottes-tomates et des pizzas maison
·         Un tian de légumes
Selon mon emploi du temps, je prélève parfois de quoi me faire, également, une lunch box.

Les lunch-boxes de Gautier ont été :
·         Wok et riz/ yaourt nature
·         Salade fèves- petits pois, une pomme et quelques cookies
·         Bâtonnets de carottes, 2 petites pizzas, une tranche de pain, quelques fruits secs
·         Du tian de légumes et un petit morceau de poisson à la vapeur.

Pour le goûter, les garçons ont eu :
·         De la compote et une fournée de cookies pour lundi et mardi ( Cookies du livre Atelier bio)

·         Des fruits frais et des barres de céréales maison noix de coco- dattes ( Barre du livre Les secrets véganes d’Isa)

Comment vous faites, vous?

9 commentaires:

  1. Quand tu le racontes ça n'a pas l'air si compliqué que ça ! Je suis convaincue qu'on se nourrit mieux quand on prépare à l'avance mais j'ai du mal à nous motiver le week-end.
    Merci pour tous tes articles qui expliquent votre démarche. Je n'en suis pas là encore.

    RépondreSupprimer
  2. De notre côté ça doit faire une dizaine d'années que nous sommes en amap, on récupère notre panier chaque semaine, on prépare les menus et la liste de courses ad hoc et on cuisine tous les soirs sauf si on sait qu'on sera ric rac et on prévoit alors un doublon de repas. On essaye de prévoir des repas plus conséquent pour le we histoire que j'ai des restes pour les midis de la semaine. Le seul hic c'est lors de le césure des paniers, moins de contrainte et du coup moins d'inspiration. Depuis cette année on conserve les menus de la semaine en se disant que ce n'est pas la peine de tout réinventer à chaque fois mais ton idée de cahier avec les recettes favorites et celles à tester me plait bien.

    RépondreSupprimer
  3. ici, bcp d'impro, mais toujours à base de gros gros plats pour en manger plusieurs fois ... mais ce que je trouve toujours bizarre, c'est qu'avec les mêmes sources d'approvisionnement, le même emploi du temps, les mêmes contraintes à peu près ; il y a des périodes où je pourrais planifier pour des mois à l'avance (=plein d'inspiration !) et d'autres où chaque préparation de repas m'est une corvée ... et je perçois bien que ça n'a rien à voir avec mon organisation ... donc je ne planifie pas mais j'ai toujours un frigo/des placards bien pleins avec mes basiques (cad fruits, légumes de saison et céréales), et ça roule comme ça !
    il faut aussi reconnaitre que toutes les périodes de l'année ne sont pas propices à l'inspiration ; quand on arrive en fin de saison et qu'on a déjà mangé les fruits/légumes de la saison à toutes les sauces, je trouve pénible de chercher encore d'autres recettes ...

    RépondreSupprimer
  4. Quelle organisation, j'admire !!
    Ici, nous mettons tous les deux la mains à la pâte, selon les envies et les inspirations de chacun.
    On ne prépare pas à l'avance, sauf pour les soupes par exemple, qui servent pour 2-3 repas.
    Et puis comme j'ai des envies très variables, il vaut mieux préparer au jour le jour avec moi, haha !!
    Et comme nous sommes de gros gros mangeurs, même en faisant un plat pour 6-7 personnes, ça a du mal à faire plus de 2 repas (sans compter le petit renard qui a aussi une bonne descente !)
    Et pour finir, presque chaque plat que nous faisons sert à la fois pour le soir, et pour le lendemain midi à l'école.
    En tout cas je pense essayer d'adopter ta démarche au terrier, au moins pour les desserts : la semaine dernière, j'étais super motivée (et attirée par 2 recettes qui avaient l'air délicieuses), du coup j'ai fait des desserts pour toute la semaine, c'était plaisant !
    Grosses bises et bonnes régalades !

    RépondreSupprimer
  5. Toujours aussi intéressant !!!! Tu inscrits quoi sur ton cahier de vie ? Ça m intéresse car j'ai un cahier pour tout ce qu il y a à faire à plus ou moins long terme et j'ai un classeur pour les recettes...mais parfois je fais encore des listes à côté !

    RépondreSupprimer
  6. Ici, nous avons un menu type sur 4 semaines. On essaye de manger moins de viande et plus de légumes et de céréales, du coup j'essaye de glisser des légumes partout où c'est possible...
    Bien sûr si on n'a pas envie de manger ce qu'il y a sur le menu, on change. Prévoir les choses à l'avance, ça peut paraitre rigide, mais finalement, ça libère l'esprit.
    Régulièrement, j'aime bien tester des nouvelles recettes et du coup le tableau évolue avec des nouveaux plats. Si un légume n'est pas de saison, je le remplace par un autre.
    Depuis peu, pour gagner du temps, je double les doses et je congèle soupes, quiches, gratins...

    J'ai essayer de coller le tableau ici comme exemple, mais ça ne marche pas...

    Merci pour ton blog qui nous inspire ! Bonne cuisine et bonne couture !

    RépondreSupprimer
  7. Comme Papelhilo parfois j'arrive à cuisiner à l'avance et faire comme toi et parfois pas du tout, je ne sais pas encore pourquoi. Par contre je reste attachée à ma cagette de légumes du producteur voisin même si parfois je regrette de ne pas avoir le choix...

    RépondreSupprimer
  8. Ah, mon commentaire n'est pas passé ! Grrr !

    Quelle organisation, bravo ! Tout a l'air délicieux. :-)

    Ici, pour 2, repas cuisinés chaque soir, mais j'ai du temps et un tout petit frigo... J'ai fait une trame sur 2 semaines:
    lundi pâtes ou pommes de terre / mardi tartes ou quiches / mercredi soupes / jeudi cakes, muffins ou gaufres salées / vendredi cuisine du monde
    Et la semaine suivante: lundi céréales ou légumes secs / mardi gratin ou lasagnes / mercredi végétarien, salades ou fromage / jeudi œufs / vendredi au four (pizza, feuilleté...)
    Et le we: restes, sorties ou improvisation et tests de nouveautés !

    C'est une trame hyper large, qui permet vraiment de varier. J'ai un tableau excel dans lequel je note toutes mes idées pour chaque catégorie, puis j'ai un onglet par mois, que je remplis au fur et à mesure avec les repas prévus.

    Ah, et je suis très intéressée par la recette des madeleines à la fêta s'il te plaît ! Merci d'avance !

    Elisabeth

    RépondreSupprimer
  9. Ah, et les repas sont sans viande, presque toujours végétariens, et on reçoit un panier de légumes une fois par semaine !
    Bonne soirée et belle semaine. :-)

    Elisabeth

    RépondreSupprimer