Réussir son projet de vie : le cahier de vie, ou la réalité augmentée ( partie 1)

Souvenez-vous, il y a quelques mois, je prenais du temps pour écrire mon projet de vie. Depuis, j’ai décliné les axes les plus importants pour moi en objectifs pour 2016 et en objectifs à 5 mois.

Mais la question que je me posais est comment le mettre en œuvre quand le quotidien te submerge, voire te noie.

(idées de lecture trouvées sur pinterest )

Car il y a le quotidien professionnel toujours intense,  les 1000 préoccupations, questions ou idées qui me sont amenées quotidiennement par mon équipe, la question assez vitale de savoir si nous ferons nos objectifs …

Car il y a le quotidien familial avec ses questions logistiques (du type, « je suis en déplacement, tu es en déplacement, mais qui donc gère les enfants ? »), ses grandes célébrations ( les 40 ans d’Amaury , la première communion de Stanislas, l’entrée en CP de Gautier) et la volonté d’être heureux tout simplement.

Et puis, il y a le besoin essentiel de créer, de progresser, d’apprendre. Il y a parfois les idées saugrenues ;-) (comme le défi #DubnididuSpring, le #100dayproject…), les engagements forts ( le zéro déchet, l’AMAP, le potager ou le déploiement de book box).

( image d'ici)

Alors je multipliais les listes volantes,  les fichiers word sur mon ordinateur ou sur mon smartphone, les annotations sur mon agenda. Et parfois, je perdais, j’oubliais, j’égarais une idée, une adresse.

Pauline, du blog « un invincible été » a écrit 2articles sur le bullet journal, un système d’organisation, qui m’a beaucoup rappelé le management visuel des démarches 5S et lean management. Un système totalement adaptable permettant  d’organiser sa vie sans perdre de vue ses objectifs.

Je me suis posée plein de question sur le mélange du pro et du perso. Me fallait-il 2 cahiers ? J’ai opté pour le mélange des genres et un seul cahier.
Amaury a été emballé par le système et aimerait avoir une place dans le cahier.

(image trouvée ici)

·         J’aime :
-Le coté low tech et toujours accessible (basiquement, avec un carnet et un crayon, vous êtes paré(e)s). Du coup, dans les transports, j’erre (un peu) sur pinterest et je réfléchis beaucoup à mes projets futurs
-Le coté totalement adaptable. Je suis partie d’un carnet à pages blanches.
-Le fait que cela permette de synthétiser toutes ses vies ( pro, perso, créative) et que les objectifs court, moyen, long terme soient toujours accessibles.
-Le coté créatif, parce que tant qu’à faire, autant faire joli !
-Je trouve très gratifiant de voir ses projets s’élaborer, se diviser en petits pas et se réaliser. Même les premières pages qui prennent du temps ont été un plaisir.
Nous avons crée une page « gratitude » où nous consignons désormais nos bonheurs dedans et une page «  réussites » pour se rappeler de toutes les petites ou les grandes victoires.

·         J’aime moins
-La reliure nulle de mon cahier qui est déjà en train de se déliter. Heureusement que mon amie Pépite m’avait cousu un très beau couvre-livre !
-Le fait qu’il me faille, quand même, un agenda en plus, compte-tenu de mes contraintes pro.
-Les yeux des membres de mon équipe quand ils me voient sortir mon cahier ( en fait, j’assume complètement et cela me fait plutôt sourire J)

A bientôt pour un deuxième article où j’ouvrirai, pour vous, mon cahier et vous détaillerai les pages créées.


Commentaires

  1. Belle idée et j'aime beaucoup le "tant qu'à faire autant faire joli"... Je réfléchis à comment m'y mettre et abnadonner mes post it !

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait un moment que j'ai "ouvert" un bullet journal mais effectivement j'ai le même probléme que toi par rapport à l'agenda. Je n'ai pas encore trouver la solution : Soit j'écris trop sur mon agenda , soit pas assez sur mon bullet...
    Compliqué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras l'équilibre que tu as trouvé!

      Supprimer
  3. Merci pour ce partage ! Ça donne plein d'idées tout ça !!!

    RépondreSupprimer
  4. J ai pris le leuchhturm 1917 a pointillés pour faire le mien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en es contente? Tu te sers du sommaire?
      Moi, finalement le Zapbook de Clairefontaine avec des feuilles blanches pour dessiner et ses spirales.

      Supprimer
    2. Oui.je trouve que c est le plus bullet journal cet index ;-)
      Il a un élastique pour garder fermé le carnet. Deux signets.
      Avec pointillés j ai trouvé que ç était le bon compromis, pour écrire "bien droit", faire des cases& dessiner .
      J essaye de faire un article sur mon blog ce week-end avec des photos
      Que tu puisses y jeter un oeil.

      Supprimer
  5. mais comment peut-on programmer sa vie sur 5 ans?! j'ai l'impression d'avoir énormément progressé en réfléchissant à mes vacances quelques mois à l'avance (ce dont léo est strictement incapable), mais se projeter aussi loin, pour le coup ça m'angoisserait...il faudrait peut-être que j'essaie ne serait-ce que sur une année, mais alors où est la spontanéité? quid du bonheur de se laisser porter par la vie? finalement il y a une réflexion philosophique derrière tout ça, non? Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, mon doigt a dérapé. C'est à 5 mois que nous avons des objectifs! Il y a quelques années, avant la maladie de Stan, nous avions des objectifs à 5 ans ;-)

      Supprimer
    2. Ah!! Hihi mais ceci dit la réflexion reste intéressante ;) bises

      Supprimer
  6. Voilà que je trouve vraiment trop angoissant. L'idée de lister à l'infini provoque chez moi un effet kisskool pas cool entre le sentiment de frustration et la dépression de mère imparfaite. Le pire est quand on met des dates dessus. Burke.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire!
      heureusement que nous ne sommes pas tous/ toutes des dingues de listes et d'organisation!

      Supprimer
  7. Pour moi c'est très inspirant, merci ! J'ai des idées, listes et post-its en nombre... il m'en faudrait peut-être un pour le boulot... ou bien un familial... Mais est-ce que dedans, il y a aussi des petites choses plus basiques, comme une liste de taches concrètes à accomplir, que l'on raye, avant d'arracher la page, où est-ce que c'est seulement pour tout ce qui est à plus long terme, et plutôt à conserver ? J4ai hâte de lire la suite ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai résolu le dilemne en optant pour un gros cahier à spirales, comme ça je fais mes listes à la fin (et je ne les perds plus) et cela ne "pollue" pas les sujets à plus moyen/long terme!

      Supprimer
  8. Merci pour ton article très intéressant je me penche sur le sujet du bullet journal depuis quelques temps déjà mais je ne me suis pas encore lancée . j'ai un agenda que j'utilise pour les grands évenements et un cahier ou je liste mes idées , mes to-do list, certaines pensées mais celà reste un peu brouillon . Vivement ton deuxième article !

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cet article intéressant (comme toujours). Je te l'ai dit tout à l'heure : le cahier de vie c'est quelque chose de tellement positif dans ma tête.
    J'aime bien le côté créatif + organisation. Je vais suivre cela avec intérêt.

    RépondreSupprimer
  10. ce qui me chiffonne avec ce concept, c'est l'aspect peu spontané, en particulier les codages proposés pour les diverses idées à faire rentrer dedans ... pour ma part, je tourne maintenant avec principalement 2 supports (et parfois, rarement , des feuilles volantes en plus pour des trucs très très éphémères et terre à terre pas intéressants) : un agenda où je vois une semaine sur les 2 pages qui se font face (dedans : le pro, les rdv médicaux, les anniv, parfois une mini-liste de courses que j'écris sur le dimanche un peu vide !) et un carnet à pages blanches pour le créatif (idées et croquis/mesures pour la couture, collage de bouts de papiers inspirants, titres des livres lus au fil des mois ... je note les dates mois par mois seulement, ça me suffit) ... du coup, je garde les carnets créatifs une fois pleins, mais pas les agendas : finis = poubelle !

    RépondreSupprimer
  11. Ah, j'ai retrouvé ton billet :) Je voulais juste te dire que j'avais changé d'avis sur le bullet journal. (je change souvent d'avis, un jour j'ai même dit que j'aimais pas ....) Bref.
    J'ai changé d'avis en mettant ce bullet journal à ma sauce : ces dernières semaines, j'ai cru mourir devant des journées archi courtes et le tas de choses à faire. Je travaille seule, je fais tout seule. J'avais l'horrible impression de n'avoir que des listes de choses à faire, de ne rien pouvoir finir, de mal avancer alors que je ne décrochais pas ... Et j'ai repensé à ton carnet. Je me suis mise à noter ce que j'accomplissais en une journée, une semaine ... Je tiens ce journal de bord depuis début juillet pour réaliser qu'en vrai, je ne chôme pas, que les projets tombent, que je fais ce que je peux, comme je peux même si je me sens encore, il faut le dire, agressée par le calendrier (quoi ? déjà les vacances? Mi-juillet ? La toussain ? Noel ???).
    J'ai créé des espaces de calendrier en double page avec un post-it jaune qui est mon objectif de la semaine ou un truc que j'aimerai bien voir achever. Ce post-it peut se recoller ailleurs et je note chaque jour ce que j'ai accompli en direction de ce post-it. Voilà. J'ai changé d'avis donc :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés