samedi 23 janvier 2016

Carnet de chantier, 6 mois après

Un petit point sur nos travaux, 6 mois après leur commencement :


D’abord, il y a eu la désagréable surprise d’apprendre qu’un certain nombre de travaux majeurs n’était compris dans l’appel d’offre global. « A ba non, ma chère madame, quand vous signez pour la rénovation totale de la maison, il n’est pas prévu d’enlever la moquette/ de mettre du parquet sur le béton/ de rénover l’escalier central/ de peindre les nouveaux murs extérieurs/ de brosser et de peindre les radiateurs/ de repeindre les portes et les plinthes… »


 le mur d'isolation en briques du salon est tombée avec la fenêtre du salon

Il y a eu les multiples épisodes autour des fenêtres :
*elles devaient être commandées fin juillet/ l’usine était fermée/ la commande est passée fin octobre et quand Amaury a demandé à voir le bordereau de commande : les côtes étaient toutes fausses/ 15 jours plus tard, la commande a été passée/ quand les fenêtres sont arrivées, les menuisiers avaient oublié leur disqueuse pour déposer les anciennes fenêtres : ils ont donc utilisé une masse faisant ainsi des trous béants dans les murs/ forcément, insérer des fenêtres carrées ou rectangles dans des ovales est compliqué/ une fenêtre en alu s’est décrochée/ l’isolation n’est plus assurée/ la porte d’entrée et une fenêtre ne s’ouvrent plus en raison d’une utilisation « anormale »( à votre avis, qui a été désigné responsable par l’architecte ?)

Nous n’avons toujours pas de chauffage.

(la cuisine le 24 décembre alors que je tentais de préparer un réveillon)

La cuisine a été démontée le 17 août et l’électricité coupée dans cette pièce depuis. Nous n’avons plus de lave-vaisselle.

Plus de 15 jours après le déluge

A notre retour, après Noël, nous n’avions plus d’eau. Le plombier est passé, a donné son feu vert et nous avons mis les enfants au bain. La baignoire s’est vidangée dans le lave-linge et l’eau s’est répandue dans la cave…ou sont stockées nos affaires personnelles (vêtements et livres). Ils flottent depuis dans cette eau trouble.

les toilettes dans ce qu'ils ont de plus minimalistes

L’architecte vient ou ne vient pas aux réunions de chantier (ne vient pas en règle générale).
D'ailleurs, il n'avait pas prévu dans ses plans, l'isolation intérieure ( près de 15 cm) donc rien ne rentre.

le salon
Et nous vivons à 4 dans 20m², chauffés par un radiateur à bain d’huile.

Mon prochain carnet de chantier sera donc consacré aux contentieux avec les architectes et les artisans.
:-(

Mais, en 2016, on y croit, nous aurons une maison habitable !

14 commentaires:

  1. Copine de cuisine ! J'ai la même avec laquelle je fais des potages quand même sur une plaque à gaz posé entre deux chaises lol.
    Mais je n'ai pas pris d'archi et à te lire, j'en suis contente. Qd au plombier... bah il est toujours pas venu... Mais nous n'y habitons pas alors ce sera pour ce printemps. Si tu n'es pas ton propre chef de chantier, rien n'avance. C'est consternant.
    Tu as besoin d'aide pour faire quelques trucs ?

    RépondreSupprimer
  2. Maigre consolation de voir qu'on n'est pas seul à avoir affaire à des gougnafiers qui se disent architectes ou artisans mais qui n'en sont pas.
    Courage, et ne lâche pas l'affaire, les assurances fonctionnent quand on suit bien le dossier.

    RépondreSupprimer
  3. Eh ben dis donc! Bon courage pour supporter tout ce chantier, croisons les doigts pour que ça avance mieux en 2016 !

    RépondreSupprimer
  4. Eh bien, quelle galère !!!
    Ici aussi on a pas mal de travaux en prévision, et c'est vrai que ça m'angoisse toujours de faire appel à des inconnus en croisant les doigts pour qu'ils soient compétents ! Je vais croiser les doigts pour toi, et pour que vous ayez une belle maison habitable très vite !
    Des bisous

    RépondreSupprimer
  5. Oh la la, quelle galère ! Je suis de tout cœur avec toi, vous êtes vraiment des héros tous les quatre. Je me rends compte aussi à quel point nous sommes bien tombés avec nos artisans l'année dernière ! Bon courage.

    RépondreSupprimer
  6. Vous avez accumulé les galères. ..plein de courage à vous 4...vous allez apprécier d'autant plus quand tout sera terminé. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'ai commencé à lire, je me suis dis, incroyable le coup de la disqueuse...mais en fait...ça continue dans le texte! Mmha, à te lire ...je commence à croire aussi que les archis ne servent à rien alors...et qu'il nous faut apprendre au fur et à mesure tous les corps de métier?
      Je vous envoie une bonne dose de courage!!

      Supprimer
  7. Mamamia.... Quelle horreur !
    Je vous souhaite plein de courage et une belle maison en 2016 !

    RépondreSupprimer
  8. Et ben vous aurez eu à peu près toutes les galères possibles !! Ce qui me sidère (au-delà du manque de professionnalisme des artisans qui bossent chez vous) c'est de voir l'énergie que tu as encore, tous tes/vos projets qui continuent à avancer ! Chapeau bas !!

    RépondreSupprimer
  9. mais quel cauchemar !! c'est quand même à peine croyable de cumuler à ce point ! et de se dire que pas un de ces artisans n'a au minimum pitié d'une famille avec jeunes enfants, sans parler d'être compétent ! c'est inimaginable de vous laisser vivre dans un lieu qui a toutes les caractéristiques d'insalubrité !!
    bravo à vous qui, comme dit plus haut, réussissez à continuer à vivre avec de beaux projets !

    RépondreSupprimer
  10. Mais pourquoi vous ne venez pas à la maison de temps en temps pour un peu de confort? Honnêtement, je pensais que ça s'était arrangé au lieu de ça je constate que c'est de pire en pire! Je renouvelle donc mon invitation. N'hésite pas surtout!!!!

    RépondreSupprimer
  11. Je compatis. POur avoir fait unen réno totale de la maison en 2008, je ne suis pas étonnée des galères... Que dire ? Plein de courage à vous quatre !

    RépondreSupprimer
  12. Ouh là là, moi qui râle que le nôtre de chantier n'avance pas.... On a le chauffage depuis 5 jours (avant c'était un ptit poêle à pétrole...mais on est dans le sud). Je ne dis plus rien. Surtout que s'il y a contentieux c'est avec mon amoureux (il fait presque tout tout seul). En tout cas, je suis encore plus admirative de l'énergie que vous déployez pour toutes les activités que vous nous montrez dans votre blog. Moi, le soir, une fois les enfants couchés, je me collais sur le canapé, sous une couverture avec mon radiateur à côté et je ne bougeais plus !!! Bon courage alors pour la suite !

    RépondreSupprimer
  13. Mais c'est pas possible ! comment cette équipe peut-elle être si incompétente ?
    bon courage pour cette désagréable aventure des contentieux.

    RépondreSupprimer