Apprendre à apprendre # 1 : les mécanismes de l'apprentissage

Grâce à une femme passionnée par son métier, j'ai récemment pu assister à un atelier Apprendre à apprendre, basé sur les théories de gestion mentale d'Antoine de la Garanderie.


C'était tellement éclairant ( une participante a dit "bouleversant") que je me suis dit qu'il fallait que je vous en parle.
Antoine de la Garanderie  enseignait la philosophie au lycée Sainte Geneviève à Versailles ( dit Ginette, pour les connaisseurs/ses). A l'orée des années 1970, il s'est interrogé sur les raisons pour lesquelles ces jeunes réussissaient. Il en a tiré des théories sur les gestes mentaux de l'apprentissage.

Il était convaincu que:
- pour apprendre, les enfants devaient prendre conscience que cela nécessitait un travail conscient et volontaire de leur part.
- qu'accompagner les enfants pour leur faire trouver leurs propres méthodes d'apprentissage leur permettraient de gagner en confiance, en efficacité et en autonomie.

Pour Antoine de la Garanderie, apprendre, c'est une succession de plusieurs gestes mentaux:
1. L'attention :il faut faire exister l'objet de l'apprentissage, le faire en pleine conscience
2. La mémorisation : Il s'agit de placer cet apprentissage dans un avenir où il sera nécessaire, dans une situation 
3. La compréhension: il s'agit d'intégrer le nouveau savoir, de tisser des liens entre ce que je viens d'apprendre et ce que je sais déja.
4. La réflexion : il s'agit d'opérer un retour sur ses acquis.
5. L'imagination créatrice : à partir des compétences nouvellement acquises, on regarde le monde qui nous entoure en pensant à ce qui peut-être découvert ou inventé.



Commentaires

  1. A réfléchir, ca me plait bien cette décomposition du mécanisme d'apprentissage...

    RépondreSupprimer
  2. ah la la...Encore une fois merci pour ce partage.
    Cela me parle énormément...J'ai l'impression que certains savent "naturellement" se mettre dans ces dispositions (globalement) et d'autres moins...Je peine aujourd'hui avec ma fille pour qui l'orthographe n'est pas simple. A cet age (7 ans), il y a beaucoup de mots clé à apprendre....J'ai beau lui faire copier plusieurs fois les mots, je vois bien que cela ne rentre pas et je vois bien aussi qu'elle les écrit en pensant à autre chose....J'ai beau lui expliquer qu'elle doit fixer son attention sur ce qu'elle fait...elle papillonne...je vais essayer de l'aider à prendre conscience aussi des points suivants...Il va falloir que je trouve les mots et des exemples....Merci encore et encore pour tous tes partages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras ce que tu as fait comme test! L'intervenante disait quand même qu'avant 10 ans, ce n'est pas évident de conceptualiser ses mécanismes d'apprentissage mais qu'à force de persévérance on arrivant à quelque chose!

      Supprimer
  3. J'utilise cette méthode avec mes élèves de lycée en accompagnement personnalisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu vois des différences/prises de conscience?

      Supprimer
  4. J'ai commencé à me former et je continue, la gestion mentale est très utilisée par les orthophonistes... Et ça peut être aussi très intéressant dans le milieu de l'entreprise, comprendre les différences de fonctionnement de chacun, mieux se connaître...
    As-tu essayé avec tes enfants ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés