vendredi 29 janvier 2016

Le 20ème kilomètre : 5 conseils pour courir par temps froid

J’ai repris l’entrainement, deux à trois fois par semaine. A l’heure du déjeuner la plupart du temps. Plus ou moins long, plus ou moins intense.


Par temps froid :
*empilez les couches : ces temps-ci où le mercure ne dépasse pas le zéro à midi, je cours avec un débardeur technique + un tee-shirt technique manches longues + une polaire + un foulard+ des chaussettes en laine bien remontées sous le legging long + ma ceinture magique (qui porte téléphone, clés ET qui chauffe les reins). Par-dessus, s’il fait vraiment très froid ou si le temps est humide, j’ajoute un coupe-vent.
* le mépris pour la technique trouve sa limite : si, comme moi, vous ne croyez pas que l’habit fait la performance et que les vêtements techniques vous font fuir ( tant pour leur composition bien peu respectueuse de l’environnement que pour leur fabrication bien peu respectueuse des ouvriers du textile), il est temps de réviser votre opinion. Car le coton retient l’humidité, ce qui est acceptable l’été mais bien moins en plein hiver.
* Sortez couvert(e)s : Couvrez vos extrémités. Sortez bonnet ou bandeau, gants et cache-nez. Car les extrémités peu sollicitées pendant l’effort physique se refroidissent vite.
*En rentrant, changez-vous immédiatement et buvez quelque de chaud. Puis sautez sous la douche.
* Ralentissez ! Le temps très froid sollicite beaucoup l’organisme. En dessous de zéro ou dans des conditions climatiques violentes ( vent ou neige), il est peu probable pour que vous fassiez des performances historiques. Alors courez, bougez, respirez et rentrez vite en vous félicitant d’être sorti(e)s en dépit des conditions météorologiques !


Bonne course !

3 commentaires:

  1. Merci ! bonne course à toi aussi

    RépondreSupprimer
  2. De bons conseils ! J'ajouterai volontiers l'hydratation. Beaucoup pensent à boire en été mais oublient qu'en hiver, on transpire aussi. Eté comme hiver, pour sortie longue ou courte, je prends toujours ma besace !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai repris la course à pied à mon misérable rythme ces derniers jours. Le temps est moche mais j'avoue un plaisir certain à courir sous le crachin. Merci pour ces bons conseils.

    RépondreSupprimer