dimanche 19 octobre 2014

Beautiful France #3, one year with a foreign student/un an avec un étudiant étranger: chocs et carambolages

Les premières semaines sont passées avec leur cortège d'incompréhension, de choc culturel et de carambolage de pratiques. 

Je me suis revue, à 15 ans, débarquant au fin fond du New Jersey dans une famille américaine vivant dans un mobil home au bord d'une bretelle d'autoroute;-)

photo tirée du blog nana en Chine.

1. Ferme la bouche quand tu maches.
Je le savais, nous le savions, pour l'avoir constaté lors de nos voyages : il est de bon ton pour les Chinois, comme pour les Japonais, d'exprimer son contentement quant au menu en émettant des bruits proportionnels au plaisir retiré. De manière général, il s'agit de mastiquer la bouche ouverte, d'aspirer bruyamment ses aliments et d'émettre un rot sonore quand l'opération est terminée...
Comment dire?
Les enfants ont pris le pli en une journée et il a fallu mettre au point quelques règles applicables à tous pour retrouver un semblant de calme à table.

2. Le vélo, c'est mieux que l'auto et autres activités d'extérieur
A Taïwan, on passe de son habitation, climatisée, à sa voiture, climatisée, à sa destination, probablement climatisée.
Que dire de l'étonnement de Kuan Yin quand nous sommes allés à la bibliothèque à pied, que nous lui avons montré le chemin pour aller à l'école à vélo, et, le pire du pire, quand nous avons loué des canoës pour en faire sur un bras de Seine?

Et que dire de la tête de mes garçons lorsqu'ils ont croqué à pleines dents les moon cakes apportés par Kuan Yin avant de se rendre compte que ceux-ci étaient  bien sucrées mais fourrés...à la viande?

10 commentaires:

  1. Hahaha j'adore!
    J'adore l'expérience que vous avez décidé de vivre et la façon dont vous la racontez.

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ce partage !
    bizettes

    RépondreSupprimer
  3. Mais comment faites vous pour gérer tout ça, le travail les enfants, l'accueil d 1 étudiant la couture la lecture le yoga le jardin les dessins......Il faudrait nous raconter vos secrets d'organisation ! Marie-Jeanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie-Jeanne, euh, il m'arrive d'être un peu noyée!

      Supprimer
  4. ça doit vraiment être une très jolie expérience ! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est furieusement drôle quand tu le racontes! J'imagine très bien la tête des enfants quand ils ont réalisé ce qu'ils étaient en train de manger. Cela me rappelle la première fois de ma vie (et la seule à ce jour) où j'ai pris l'avion en business pour me rendre en Chine, envoyée par la World Company qui m'emploie. Je profitais comme dans un rêve du confort et du raffinement de la classe affaires d'Air China quand j'entendis mon voisin, vraisemblablement chinois, émettre un rôt retentissant alors qu'il reposait sa flûte de Champagne. La magie de l'instant s'est évaporée en un clin d'oeil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine!
      C'est pour ça que nous avons été obligés de mettre vite le hola!

      Supprimer
  6. J#imagine bien le choc culturel des deux cotés.... et la richesse qui en découle :-)

    RépondreSupprimer
  7. j'adore ! le choc des cultures oui ! mais tellement enrichissant pour les enfants !

    RépondreSupprimer
  8. ha ha ha :) Cela doit être passionnant en tous les cas d'apprendre d'une personne à la culture différente dans la maison.
    Je me demande aussi comment fais-tu pour trouver tout ce temps ? J'ai plusieurs choses sur le feu en ce moment et je serais dans l'incapacité (que tu sembles avoir) de faire encore autant de choses. Bravo pour cet accueil :)

    RépondreSupprimer