mardi 7 juillet 2015

Les mains dans l'argile : toi, nous et la leucémie # 34

Au milieu de ces jours, il y eut une parenthèse.
Le 24 décembre, un orchestre symphonique s’est installé dans le hall d’entrée de l’aile pédiatrique. Il y avait sans doute autant de musiciens que de public. Je ne me souviens plus du programme.
Petits et grands s’étaient extraits de leurs chambres, qui dans une chaise roulante, qui avec des béquilles, certains même dans leurs lits, tous accompagnés de leur famille.
Nous entourions l'orchestre et sentions la puissance de la musique. Les vibrations des instruments soulevaient le duvet de vos têtes ou les foulards qui les couvraient. Sous les masques en papier, on devinait des sourires. Et nos yeux étaient humides.
Tout le monde se tenait la main. Là, à l’abri, emportés par la beauté, nous avons été invincibles et  heureux.
Ce jour-là, nous avons appris que la seule richesse, c’est l’amour. Que l’argent, la réussite, les honneurs ne sont d’aucune utilité face à la maladie.
Que ce qui est en jeu nous dépasse, qu’il faut s’en remettre totalement aux médecins. Qu'il faut faire confiance et espérer.

Et puis après, il y eut l’épreuve du Nouvel An et des vœux gênés, des regards évités.

2011 ne contenait aucune promesse de mieux, seulement des possibilités de pire.
2011 ne portait aucun espoir de changement, seulement l’alignement sans fin des séjours à l’hôpital, des admissions en urgence et la peur, toujours, blottie au creux de nos ventres.

3 commentaires:

  1. bonne année, bonne santé ... oui, j'imagine très bien comme cette période a été dure pour vous. toutes ces choses que l'on fini par dire de façon banale se révèlent catastrophiques pour des familles dans la détresse...
    bises

    RépondreSupprimer
  2. ça doit être un moment si fort en émotions ... ahh la musique !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je te remercie de parler sans pudeur de votre histoire, le fait que des gens osent parler de choses pas drôles, très tristes, m'a donné du courage pour parler de ce qu'a vécu mon frère sur mon blog, donc merci à toi :) (bon ça se finit mal, donc je ne t'invite pas à aller voir ^^)
    Je suis très contente que ton fils soit guéri et je vous souhaite plein de belles choses!

    RépondreSupprimer