lundi 25 novembre 2013

Bouquinons # 43


J'ai un petit faible pour les histoires de vengeance et celle-ci, Le Troisième Jour de Boukhobza,  est assez bien montée avec, en toile de fond, la ville de Jérusalem, que je rêve d'aller visiter. Une musicienne célèbre revient, à Jérusalem, avec son élève préférée, donner un ultime concert. La première dans le plus grand secret, rencontre des personnages interlopes et la seconde part à la dérive en retrouvant sa bande d'amis et son amour de jeunesse, désormais marié.


Je suis une admiratrice de Louise Erdrich dont j'aime le souffle, les récits de vie difficile sans fard, et la Chorale des maîtres bouchers ne fait pas exception. Fidelis, de retour de la guerre, quitte l'Allemagne pour les Etats-Unis avec ses seuls couteaux et son savoir-faire de maître boucher. On le suit ainsi que sa famille jusqu'à l'après-guerre suivante. On lit l’écartèlement des immigrants de fraîche date en provenance d'Allemagne quand la guerre est déclarée. Et que les enfants sont mobilisés et vont se battre contre leurs cousins.
Je vous le recommande chaudement et vous pouvez y jeter un coup d'oeil ici.

J'attendais pas mal de ce  livre autobiographique. Un jeune écrivain en pleine ascension se voit contactée, à quelques mois d'intervalle, par ses parents biologiques après 35 ans de silence.
Elle raconte le bouleversement et la remise en cause profonde de son identité.
Mais le livre reste succinct et je suis restée sur ma faim.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire