jeudi 27 septembre 2012

la tête tournée vers les étoiles

 Par une nuit incroyablement froide, nous avons assisté à un très joli spectacle Sons et Lumières.
C'était une histoire de philosophie rousseauiste, de jardins anglais, de fureur et de changement d'époque. C'était une histoire de philanthropie et de haine.
Quand les feux d'artifices se sont épanouis, vers minuit, noyés dans la musique de Haendel, les deux garçons blottis contre moi, je me suis sentie incroyablement reconnaissante envers la vie.
( je vous passe le récit du retour à pied, par 2°, les enfants réveillés
dans la phase de sommeil lourd!)

1 commentaire:

  1. Hello !!! Petit passage sur la blog, petit passage par chez toi ! J'ai cru comprendre que ca y est votre vie parisienne a commencé... un tas de grosses bises !!!

    RépondreSupprimer