lundi 14 décembre 2015

Ma poubelle & moi #6 - les déchets actifs

Le déchet actif est une de des idées que j’ai préférées dans le livre Zéro déchet de Béa Johnson. L’idée est de faire de chaque déchet qui vous reste sur les bras ( ni réutilisable, ni recyclable, ni compostable), un levier de changement. 



Pour cela, il suffit de le rapporter à la boutique où vous l’avez acheté ou de le renvoyer au fabricant avec une lettre demandant qu’il soit repris et recycler.

Ainsi, j’ai écrit à houra.fr, qui est le site sur lequel je fais mes courses, pour leur dire que j’appréciais beaucoup leur offre bio et les sacs en papier recyclé qui contiennent mes courses mais beaucoup moins le papier bulle dont ils usent et abusent. J’ai eu l’agréable surprise de recevoir quelques heures plus tard une réponse du responsable de la plateforme logistique me proposant de reprendre, d’une livraison sur l’autre, les emballages plastiques et s’engageant à s’en resservir.
Même question à tousprimeurs.com, site qui livre des paniers bio au bureau d'Amaury.Et même réponse de leur part!

Face au monceau de baskets usagées que nous avons chez nous, j’ai écrit à Décathlon pour leur demander de reprendre et de recycler les baskets usagés. Et là, j’ai eu une réponse de politesse m’incitant à me rapprocher du magasin le plus proche. 
J’ai été très déçue par la réponse de cette enseigne, que je trouve novatrice à plein d’égards. J’ai donc décidé d’écrire au siège, directement, et non, via le site internet… 
Plus de 6 semaines, le siège, département Développement Durable, ne m'a pas répondu, ce qui ne donne pas envie du tout d'aller acheter une paire neuve...

Dans le même esprit, j'ai récemment appris que les frais de port des catalogues/ prospectus/ publications publicitaires nominatives comprenaient les éventuels frais de retour. Donc je n'ai plus de scrupules, je barre mon adresse, mentionne "retour à l'expéditeur" et glisse l'ensemble dans la boite aux lettres la plus proche. Ce n'est pas la panacée en termes d'empreinte carbone mais c'est assez radical : au bout de 2-3 courriers renvoyés, on m'a retiré des fichiers!

J'ai eu une discussion l'autre jour avec une personne qui m'a dit " tu ne fais pas du zéro déchet : tu renvoies tes ordures à d'autres".
Je partage ce constat mais je suis aussi convaincue que les industriels et les distributeurs ne bougeront que si les clients se mobilisent et leur demandent des comptes quant aux emballages et autres catalogues...Et quoi de plus marquant que de leur renvoyer ce qui ne se recyclent pas?

A votre avis, quels sont nos leviers d'action? 

12 commentaires:

  1. ma 1e réaction en lisant ton article a aussi été "tu déplaces les déchets" mais en fait, je suis d'accord avec toi : déchet refusé = déchet qui ne sera plus produit, sur le long terme.

    je note l'excellente idée de renvoyer les prospectus !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis (être) et je suis (suivre) cette réflexion de réduction des déchets, et en effet, c'est renvoyer à d'autres nos déchets, mais surtout c'est une des seules façons de dire "Non, ne créer pas ces déchets, nous n'en voulons pas."
    Il y a 10 ans, j'ai passé un an à Lisbonne, et dans certains petits supermarchés, les clients laissaient sur place tous les emballages, il y avait même des tables près de la sortie pour cela. Cette démarche m'avait impressionnée (même si c'était surtout pour tout faire tenir dans leur chariot...), mais je ne l'ai jamais ni mise en pratique, ni vue en France. C'est une peut-être un moyen de faire pression.
    En tout cas, merci pour ce thème qui fait réfléchir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve cette pratique, laisser les emballages sur place, géniale et sans doute créatrice de valeur car bien triés, il doit être possible de valoriser ces masses de déchets. Je vais de ce pas écrire aux différentes enseignes pourvoir si elles peuvent faire quelque chose...

      Supprimer
  3. Je ne savais pas qu'on pouvais faire un retour à l'expéditeur, je me ferai un plaisir de le faire ! J'ai essayer de contacter mon assurance et ma mutuelle pour qu'elles arrêtent de m'envoyer leur magazine publicitaire mais en vain, je ferai peut-être ça la prochaine fois !
    Merci encore pour tes belles idées !

    RépondreSupprimer
  4. Il y a 10 ans, j'ai renvoyé les catalogues la re***, ca*** en leur demandant de ne pas m'envoyer de papier, cela ne me servait pas car j'avais internet.
    Ils ont mis du temps à comprendre mais ça y est.
    Et alors, le comble du comble ? Google himself m'a envoyé un courrier pour promouvoir mon site shwechic.com !!! Les bras m'en tombe parfois.

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve que le plus efficace pour se voir retirer du fichier client est le NPAI (n'habite plus à l'adresse indiquée) sur l'enveloppe retournée. Ce n'est pas une vraie requête demandant de moins envoyer de pub, mais radical. Ségolène

    RépondreSupprimer
  6. Il existe la liste Robinson-Stop publicité aussi qui empêche les publicitaires de revendre une adresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo labo. je vais nous y inscrire de ce pas!

      Supprimer
  7. Je ne savais pas non plus pour les pub, je vais faire de même, et jeter un oeil sur Robinson-stop. Je suis intéressée si tu trouves une colution pour les baskets, avec 4 enfants, j'ai un gros potentiel de "retour"....

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup pour tous ces conseils, je n'avais pas du tout pensé à cela de cette manière... Pour les baskets, si elles peuvent encore servir, il y a les conteneurs Relais du secours populaire ou peut-être des amis qui partent en voyage dans des pays peu développés (avant je n'osais pas donner ce qui était un peu usé, après quelques expériences, j'ose... cela peut paraître paradoxal, voire immoral, mais de mon point de vue c'est tout simplement réaliste...), sinon, je ne sais pas.

    RépondreSupprimer
  9. Le retour à l'envoyeur des pubs ça fait longtemps que je pratique ! marre des prospectus qui encombrent la BAL ... et ça marche !j'en ai beaucoup moins ....

    RépondreSupprimer
  10. Le retour à l'envoyeur des pubs ça fait longtemps que je pratique ! marre des prospectus qui encombrent la BAL ... et ça marche !j'en ai beaucoup moins ....

    RépondreSupprimer