lundi 15 juin 2015

Un rêve de potager : les poireaux sont-ils éternels?

Dans un précédent billet, je vous faisais part de mon désarroi quant à l'échec de nos "carottiers". Une de mes lectrices me lançait un défi "poireaux".


Si vous aussi, vous êtes de gros mangeurs de poireaux, vous avez sans doute un nombre conséquent de "trognons ". Quand vous les préparez, gardez 2-3 cm au-dessus des trognons.
Mettez-les dans l'eau quelques jours. 
Ils vont repartir.
Rempotez-les.
Youpi, vous avez de nouveaux poireaux.

Ce qui a amené, chez Gautier, la question suivante: "les poireaux sont-ils éternels, puisqu'on peut les faire pousser à l'infini?"



4 commentaires:

  1. Je n'y avais jamais pensé ! Merci je tenterais...

    RépondreSupprimer
  2. Adorable la réflexion de Gauthier !

    RépondreSupprimer
  3. Et bien, moi je n'ai pas réussi ... ça a bien pris au départ et quand je l'ai planté dans la terre ... plus rien ... tu as réussi jusqu'au bout toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et quand ils ont fait une trentaine de centimètres, on les a mangés! Et je n'ai jamais vu les garçons se jetter ainsi sur des poireaux

      Supprimer