vendredi 19 juin 2015

Cultivateur de talents # 3 : comment réussir sa prise de poste ( 1er épisode)

Aujourd'hui, nous verrons comment réussir sa prise de poste avec l'aide de la méthode 90 days de Mickael Watkins, Professeur à la Harvard Business School.


Si vous souhaitez la fiche de lecture, laissez un message sous ce billet.

14 commentaires:

  1. J'ai entendu parler du livre et cette synthèse était très intéressante, cela m'en a fait découvrir un bon aperçu.
    Pourrais-tu m'envoyer la fiche de synthèse ?
    merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moino, avec plaisir : il faut juste que tu m'envoies ton adresse mail à isabelle_bonhomme@hotmail.com

      Supprimer
  2. Encore une video très utile. Je "risque" de l'écouter encore car je suis à quelques semaines d'une prise de poste., dans un environnement totalement different de celui qui est le mien aujourd'hui. Je suis intéressée par votre fiche de synthese.
    Merci pour cette video, les autres .... et votre blog, source d'inspiration à bien des égards!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Chouette pour la prise de poste et bravo pour le marathon de Bordeaux ( moi j'essaie de caler l'entrainement entre midi et deux, avec des gars motivés : c'est quasi indolore!)
      Envoie moi ton adresse à isabelle_bonhomme@hotmail.com et je t'envoie la fiche.
      Vendredi 3 juillet, je mets sur mon blog sur la vidéo sur ma propre recette pour réussir sa prise de poste

      Supprimer
  3. Bonjour Lathelize,
    Vos contenus sont toujours très intéressants !
    Je n'avais pas eu le temps de commenter votre 2e vidéo, alors je fais tout d'un bloc.
    Une qualité qui manque, à mes yeux, dans idéal ue vous avez dressé, c'est la capacité à savoir dire non. C'est sous-entendu, bien sûr, dans les notions de visionnaire, de pédagogue ou de garant de la solidarité d'équipe. Mais tous ces termes sont très positifs et cachent, je trouve, qu'être manager c'est aussi, souvent, jouer les "maîtresses d'école" : savoir interdire une tâche ou une orientation, être capable d'expliquer pourquoi donne autant, voire parfois plus selon les caractères, de liberté et d'autonomie aux équipes que de montrer le chemin où il faut aller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, la capacité à dire non, c'est juste vital pour un manager. Merci Virginie!

      Supprimer
  4. Ma deuxième réflexion porte sur le rôle de "paratonnerre" du manager. Là aussi, je dirai oui... mais dans une certaine limite (que j'ai également apprise à mes dépends). Un manager qui prend trop la responsabilité du travail d'équipe déresponsabilise les salariés qu'il encadre. Dans ma pratique, après moult tâtonnements, j'ai plutôt opté sur la "solidarité de l'erreur" : quelque soit le niveau hiérarchique d'un salarié, il a la responsabilité de faire correctement les tâches qu'on lui confie. Si ça ne marche pas, il doit assumer son erreur y compris devant son N+2, pouvoir entendre que c'est sa responsabilité ; par contre, il y a "solidarité" dans le sens ou le manager assume en même temps et conjointement, et le diagnostic doit être fait à deux pour savoir où ça a pêché et comment on évite de répéter la même chose.
    D'ailleurs, finalement, je crois que le terme qui décris le mieux ma vision du management, c'est "cadre", comme le cadre d'un tableau : je suis là pour donner la stabilité, poser les limites et mettre en valeur l'image que j'entoure - cette image étant les individus de mon équipe et mon équipe. Pas si loin du cultivateur, mais pas tout à fait la même chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime bien votre idée du cadre! Je suis en train de lire Liberté et cie de Getz et Carney, qui est un essai consacré aux entreprises libérées. C'est très inspirant

      Supprimer
    2. Je vais le prendre pour la plage, je suis très curieuse des entreprises libérées. J'avais regardé le documentaire très bien fait sur Arte et j'en suis ressortie avec plus de questions que de réponses !

      Supprimer
  5. Sur la prise de poste, le livre de Michaël Watkins existe en français depuis 2013, il est intitulé "90 jours pour réussir sa prise de poste" aux éditions Pearson. Je le trouve sur les librairies en "A" et en "F".
    Dans le même genre, j'avais utilisé, à mes débuts, le livre "Manager débutant : réussir en 80 jours" de Robert Labregere aux Editions d'organisation. Il est un peu daté maintenant (la photo de couverture fait magnifiquement années 80) mais il y a encore quelques conseils utiles, surtout sur les petits détails qui comptent au quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, je vais lire "manager débutant"...Et j'ai très envie de lire aussi L'entreprise du bonheur de Tony Hsieh ( le fondateur de Zappos)
      Merci Virginie pour ces suggestions!

      Supprimer
    2. Je ne connais pas Tony Hsieh, encore un livre pour la plage ! Merci.

      Supprimer
  6. Enfin, dernière remarque mais plutôt sur la forme celle-là : vous disiez dans la première vidéo que cela allait vous servir d'entraînement pour des vidéos à visée professionnelle. Dans ce cas, attention à votre posture car comme vous lisez vos notes, vous ne regardez presque la caméra. Evidemment, vous êtes chez, vous, face à une caméra d'ordinateur qui ne se positionne pas facilement et avec des notes sur un bureau, donc vous êtes obligée de baisser la tête et de regarder ailleurs que dans la caméra ; mais sur une vidéo pro, c'est difficile de regarder un interlocuteur qui a toujours le regard baissé. Dans ce cas, essayez de vous mettre face à un mur pour pouvoir accrocher vos notes sur le mur à hauteur d'oeil et de positionner la caméra de l'ordinateur 2 à 3 cm plus haut que votre ligne de regard ; ça vous obligera à lever la tête et du coup ça dégagera aussi votre gorge et vous aurez ainsi une voix plus claire et une diction plus facile à capter pour le micro.
    Eh bien, désolée pour le commentaire fleuve et vivement vendredi pour vos recettes personnelles. Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces commentaires : j'ai encore une bonne grosse marge d'amélioration!
      Effectivement, pour les vidéos boulot, je colle mon texte au dessus de mon téléphone, ça donne une meilleure vidéo.
      Il faut surtout que j'arrive à me lancer sans notes, ce sera encore mieux. Rendez-vous autour des prochaines!

      Supprimer