jeudi 11 décembre 2014

Du fil et des aiguilles - bilan des coutures de l'automne 2014

Récemment, Gwen et moi discutions des blogs couture et des rares retours sur la portabilité des vêtements cousus. On s'est dit l'une et l'autre qu'il fallait que nous apportions notre pierre à l'édifice. ;-)


 Mes plans étaient raisonnables, assez orientés garde-robe professionnelle. Je vous ai mis en balance la photo de l'article de présentation et une photo de tenue portée dans la vraie vie. 

Ma robe en dentelle est une vraie réussite. Je la porte beaucoup avec de gros collants.



L'été pluvieux m'a permis de beaucoup porter mon spencer brodé. Je regrette donc un peu le coté imparfait, à certains endroits, de la doublure de l'encolure.


La chemise banquier est un semi-échec : je voulais essayer un patron rétro qui s'est avéré bien trop grand.




La robe la joueuse est également un semi-échec. La taille XS sans marge de couture s'est révélée plus que loose, carrément immense. L'encolure me tombe des épaules. Un peu gênant....


La robe sangria est une adaptation du patron de la robe cache-cœur du magazine Ottobre 2013/5. Le haut est fidèle au patron et le bas est une improvisation. La maille est d'une grande douceur et j'aime beaucoup l'aspect général de la robe ( et la silhouette qu'elle me fait!)





Le gilet Sangria, une improvisation pour rattraper une robe ratée, s'est révélé une grande réussite. Porté sur une jupe, une robe, un pantalon, il est parfait.


La robe Ginger en wax 


Et mon cœur qui bat - un cache-coeur est mis et remis. Je regrette juste la piètre qualité du tissu.




La tunique ethnique est portée et re-portée et là aussi, je regrette la piètre qualité de ce tissu.









13 commentaires:

  1. Merci pour ce retour sur les vêtements portés, c'est vrai que c'est ce qui manque parfois sur la blogosphère. C'est intéressant de les voir portés dans la vie de tous les jours (pas juste pour la séance photo), et avec différentes associations, dans différentes tenues.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pur ce retour, c'est vrai que c'est rare !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce retour et ce petit rappel : "l'épreuve du quotidien" est la meilleure validation pour un vêtement cousu (comme acheté d'ailleurs ;-)

    Même si je ne blogue pas ou plus pour toutes sortes raisons, et que je suis les blog couture d'un oeil distrait, c'est quelque chose (ce bilan porté après quelques mois-semaines des choses cousues) que je devrais m'astreindre à faire plus souvent, au lieu de me contenter d'avoir une vague idée...

    Et il est aussi intéressant effectivement de savoir pourquoi, on porte ou pas telle ou telle "chose cousue" (pratique à porter, accessoiriser, enfiler, etc. ou non; facile à entretenir ou non; flatteur pour nous ou non; correspondant à notre style et mode de vie ou non, etc.) et comment y remédier ou ne pas refaire ce type d'erreur... ;-)

    Lune bleue

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour !
    (oh mon premier commentaire ici ! Alors que je guette avec attention chaque nouvel article ...)
    c'est sympa de faire un petit bilan comme cela. Rien que sur un plant personnel, ça doit aider à ne pas refaire plusieurs fois la même erreur, en cousant plusieurs fois un modèle ou une forme que l'on aime, mais qui concrètement ne trouve que rarement l'occasion de sortir du placard... Je met une mention particulièrement spéciale à la robe en dentelle blanche, dont je ne me souvenais plus, et qui te va à ravir, vraiment ! Tant la coupe que la couleur !
    Je me demande : finalement, avec toutes les pièces de tu couds, portes tu encore beaucoup de pièces du commerce ?

    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T as vu juste : je n'achète plus de vêtements pour moi depuis 2 ans et demi!

      Supprimer
  5. Excellente intitiative, en effet, je regrette que les blogs présentent souvent des vêtements neufs et donc pas passés à l'épreuve du quotidien et ne font jamais de retour sur le "six mois plus tard ma fameuse robe préférée" n'a jamais été portée... je vais m'y mettre aussi (trop contente aujourd'hui j'ai porté ma blouse Osaka!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la sortie au boulot est l'épreuve finale! tes collègues ont apprécié?

      Supprimer
  6. Excellente idée! D'ailleurs bien souvent, les cousettes les plus simples sont celles qui nous accompagnent le plus. Je reconnais que les vêtements que j'ai cousu sous une impulsion grégaire n'ont pas eu le succès attendu au quotidien. Dans mon placard, les vêtements home made que je préfère sont des vêtements mis saison que je peux porter tout le temps et avec tout (les trucs basiques, classiques et bien coupés).

    RépondreSupprimer
  7. Bonne idée ce retour ..il est vrai que l'on coud quelquefois des vêtements "coup de cœur" mais qui restent au fond du placard car qui ne nous correspondent pas vraiment ..La mode sur la blogosphère "couture" c'est un peu comme celle des magasins ..et on se fait influencer ...

    RépondreSupprimer
  8. Excellente idée que ce bilan ! et tu as raison je vais m'y mettre aussi .

    RépondreSupprimer
  9. J'adore toutes les robes même la joueuse ;-) As-tu essayé de faire un pli creux au dos ou devant pour resserrer l'encolure. Je pense que cela peut être pas mal sur ce modèle. Ton encolure large s'explique certainement par le fait que tu as cousu la robe sans marges : Puisque en général si tu observes un patron l'écart entre les tailles au niveau des emmanchures n'est pas régulier comme sur les côtés. Je crois avoir dans un livre les explications pour réduire un patron d'une taille correctement, ça t’intéresse?

    RépondreSupprimer
  10. Quelle production ! Et bien moi, j'aime beaucoup ta chemise banquier, c'est tout à fait mon style. De quel patron provient-il ?

    RépondreSupprimer