mercredi 2 juillet 2014

100 jours heureux - le bilan

Les 100 jours sont passés en un éclair et nous nous sommes découverts beaucoup plus heureux que nous le pensions.


Nous avons trié ces plaisirs, ordonné ces gourmandises, passé au crible ces instants joyeux et nous essayons de tirer des recettes de cette expérience.

=> Partir à l'aventure tous les 4 nous rend heureux. Pendant ces 100 jours, nous avons apprécié la visite des jardins de Valloires (80) et la visite de la Baie de Somme avec un guide naturaliste, un spectacle de danse contemporaine et le Musée Passager, le festival de jazz du Crotoy et la découverte de la Baie d'Authie, le 55ème pardon national de la batellerie (à Conflans) et la fête du cheval dans notre département....Nous nous sommes donc promis de regarder de plus près expos et manifestations et de ne pas hésiter à nous bousculer un peu pour aller voir des choses auxquelles nous n'aurions pas pensées.
Prochaines sorties prévues : le château de Chantilly puis l'expo mousquetaires aux Invalides



=> Recevoir nos proches, amis et familles, nous rend heureux. Ces invitations me demandent toujours beaucoup d'énergie parce que j'aime que tout soit parfait et qu'il y ait 3 desserts, que la table soit jolie et qu'il y ait du pain frais... Parfois, la perspective d'avoir des invités me soucie.  Ce qui est dommage parce que c'est un effort unanimement apprécié!
Et puis, nous avons accueilli un jeune Japonais pour le mois de juin et c'est notre horizon qui s'est élargi brutalement!

=> Nous sommes d'irrécupérables gourmands. Bien manger nous réjouit. C'est un bonheur qui se décrète : il suffit de flâner sur le web ou de plonger dans des livres de cuisine, de passer un tablier et d’accéder au bonheur.

=> Créer nous rend heureux. Et là aussi c'est un bonheur très accessible. il suffit d'avoir un peu de temps, une feuille blanche et des crayons, ou de la terre, ou de la peinture, ou du carton, ou du tissu...
=> Au boulot aussi, le bonheur se cultive. Amaury et moi, nous nous sommes démontrés qu'il existe des zones de soleil au boulot aussi et qu'avoir des collègues qu'on apprécie allège les journées.

=> Et la Baie de Somme : mummmmm, quel bonheur!

Alors pour garder sous les yeux ces enseignements, nous avons décidé de construire une affiche avec un florilège de ces 100 jours heureux.
D'abord, nous nous sommes mis d'accord sur les bonheurs les représentatifs et puis je me suis lancée sur une graaaande feuille ( un A1 soit un demi mètre carré à remplir)
En cours, c'était comme ça  (vous remarquerez la célèbre phrase d'Amaury "les enfants étaient de bonne humeur ce matin")


Et terminée, trônant sur notre cheminée, après beaucoup beaucoup d'heures de travail ( Pépite, regarde la 4ème ligne à droite :-)):




7 commentaires:

  1. Oui j'ai vu et les cocopoulettes sont très fières d'y être ainsi représentées. Des bises et des bises pour vous 4.

    RépondreSupprimer
  2. Allez, une petite idée d'aventure pour la route : nous avons été récemment avec Éric aux samedi en nocturne du château de vaux le vicomte : l'ensemble du jardin et du château sont illuminés aux chandelles. Feu d'artifice dans le jardin vers 21h...c'est magique! Et les enfants comme les parents peuvent faire la visite déguisés)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté. Merci!
      Vous étiez déguisés?
      On va essayer de le mettre à l'ordre du jour

      Supprimer
  3. Chouette idée ! Avoir toujours le bonheur sous les yeux... C'est magique !

    RépondreSupprimer
  4. Quelle bonne idée !! Avoir ainsi sous les yeux les raisons d'être heureux, car parfois on a tendance à les oublier un peu vite ...

    RépondreSupprimer
  5. Le concept m'ayant plu, j'ai testé chez moi :)
    Mon mari, d'abord sceptique ("ok, pour te faire plaisir ...") a été convaincu.
    On ne le fais pas régulièrement, mais parfois c'est lui qui lance la question 'qu'est ce qui vous a rendu heureux aujourd'hui ?" ...
    Ma fille de 2 ans et 8 mois participe. Parfois elle répond un truc à côté : "pomme" (ça veut dire qu'on l'enquiquine !). Parfois elle exprime ses petites pensées, comme ce week week-end " les câlins avec maman". Et ça m'a été droit au cœur car dans une période œdipienne, Papa a une super place !
    Alors merci Lathelize d'avoir partagé cette petite recette !

    RépondreSupprimer