mardi 28 août 2012

quand le vent et le froid...

L'été touche à sa fin et je commence à réfléchir à ma collection automne-hiver.
Certaines d'entre vous le savent, je change à la rentrée de ville, de région et de travail.
*Je passe d'un appartement à une maison, de la ville à la campagne, du presque sud au presque Nord-Ouest et d'un boulot très opérationnel en usine à un travail fonctionnel, dans un siège. L'invariant est que je reste dans une entreprise quasiment exclusivement masculine.
J'ai voulu une collection  facile à porter, dans des tons qui me sont chers, pour me suivre dans mes déplacements et pour me sentir subtilement féminine.
*L'expérience Lathelize, jour après jour, porte également ses fruits. Je commence à avoir une idée claire de ce qui me va ou pas. J'aime porter des robes en jersey, ajustées en haut et amples en bas, avec une veste de tailleur pour structurer la silhouette. J'aime porter des pantalons ajustés avec une jolie tunique et une veste.
Et j'aime les grosses ceintures.
Vous le savez aussi, j'aime les tons sourds et les non-couleurs.
Tenue 1 : pantalon cigarette émeraude, dans cette couleur très dense et très tendance ( maman m'ayant donné un coupon de cette couleur très inhabituelle pour moi) et une tunique à plastron en jersey gris à motifs blancs. A porter avec un blazer gris ( déniché cet été dans un vide-grenier)
Tenue 2: une robe à découpes princesse et décolleté en V dans un jersey kaki grisé orné de cercles.
Tenue 3 : robe en jersey émeraude ( même modèle que précédent - robe S du livre white and black favorite clothes) et une veste nouée devant ( Vogue 2409). J'ai changé d'idée depuis le dessin !
Tenue 4 : Tunique, modèle perso avec goutte d'eau dans le dos et j'aimerais aux poignets, dans un tissu pour le moins expérimental et une jupe drapée marine ( récup de mon petit pull marine qui était vraiment trop informe pour moi).
Tenue 5 : une vareuse à rayures, dans un coton à chemise très fin et très doux.
Tenue 6 : Pour une amie, sweat tout doux, dans un jersey fleuri un peu transparent, avec coudières et épaulettes en jersey noir rebrodées avec des fleurs rouges.
Tenue 7 : Oulala, je me suis faite une mine toute chiffonnée pour vous présenter un ensemble shorty et soutien-gorge dans un jersey melon à pois blancs.  Et décliné dans d'autres couleurs si affinités!
La première version a été réalisée sans patron et au vu des difficultés diverses, j'ai acheté un patron Merckwaerdigh.
Et puis il y aura d'autres coutures encore top secrètes, réalisées dans le cadre du très joli projet Deer&doe, et que vous découvrirez sous peu....
Comme l'ensemble se situe dans un camaieu qui va de l'émeraude à la bruyère, en passant par le granit, l'indigo et le turquoie, j'ai décidé de vous emmener faire un tour en Irlande...

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup tes petits dessins, j'ai hâte d'en voir plus surtout les tenues 1 (le tissu émeraude est magnifique) 4 et 5.

    RépondreSupprimer
  2. De bien jolies tenues ! Hâte de voir le résultat en vrai ! Moi aussi je me suis dessinée une petite collection automne-hiver, je trouve ça hyper stimulant.

    RépondreSupprimer
  3. MMmm, tu nous mets en appétit là !!
    J'ai particulièrement hate de voir ta tenue n°2

    RépondreSupprimer
  4. quel programme ! mais, dis donc, tu dois avoir une penderie grande comme mon salon ;)
    moi aussi je trouve ce coupon vert destiné au pantalon très chouette !

    RépondreSupprimer
  5. Merci!
    Papelhilo : non, pas tant que ça! En tous cas, pas par rapport à mon entourage féminin. D'ailleurs, je trouve que le fait-main s'abîme vite, à mon grand désespoir, mais c'est peut-être parce que j'achète du tissu à 1€. Du coup, je mets régulièrement au rebut des choses cousues avec amour!
    J'aime bien dessiner mes projets couture : cela met les idées en ordre, on en profite avant même d'avoir cousu. J'ai mis à profit mes vacances à la maison pour avancer tout ça !

    RépondreSupprimer
  6. Houlala, mais ils sont de plus en plus craquants ces petits croquis... Je suis impatiente de voir tout ça porté. Viiiiiiiiiiiite montre nous (ça donne envie d'être déjà en automne).

    RépondreSupprimer