mardi 7 juillet 2015

Les mains dans l'argile : toi, nous et la leucémie # 34

Au milieu de ces jours, il y eut une parenthèse.
Le 24 décembre, un orchestre symphonique s’est installé dans le hall d’entrée de l’aile pédiatrique. Il y avait sans doute autant de musiciens que de public. Je ne me souviens plus du programme.
Petits et grands s’étaient extraits de leurs chambres, qui dans une chaise roulante, qui avec des béquilles, certains même dans leurs lits, tous accompagnés de leur famille.
Nous entourions l'orchestre et sentions la puissance de la musique. Les vibrations des instruments soulevaient le duvet de vos têtes ou les foulards qui les couvraient. Sous les masques en papier, on devinait des sourires. Et nos yeux étaient humides.
Tout le monde se tenait la main. Là, à l’abri, emportés par la beauté, nous avons été invincibles et  heureux.
Ce jour-là, nous avons appris que la seule richesse, c’est l’amour. Que l’argent, la réussite, les honneurs ne sont d’aucune utilité face à la maladie.
Que ce qui est en jeu nous dépasse, qu’il faut s’en remettre totalement aux médecins. Qu'il faut faire confiance et espérer.

Et puis après, il y eut l’épreuve du Nouvel An et des vœux gênés, des regards évités.

2011 ne contenait aucune promesse de mieux, seulement des possibilités de pire.
2011 ne portait aucun espoir de changement, seulement l’alignement sans fin des séjours à l’hôpital, des admissions en urgence et la peur, toujours, blottie au creux de nos ventres.

lundi 6 juillet 2015

Un rêve de potager : point d'étape

Mes nombreux déplacements ont failli faire péricliter notre potager! Heureusement, quelques weekends d'affilée à la maison m'ont permis de limiter la casse et je me suis dit qu'il était temps de vous présenter un point d'étape.


Pour débuter notre potager hors-sol, nous avons utiliser un big bag et de nombreux sacs en krafft. Quelle drôle d'idée, devez-vous vous dire?
En fait, notre commune nous alloue de gros tas de sacs en krafft pour y mettre les déchets végétaux, qui sont ramassés une fois par semaine. Sauf que nous, nous les mettons dans une grosse poubelle. Et les sacs s'accumulent.
Du coup, plutôt que d'acheter d'autres sacs en tissu pour y mettre le potager, on a décidé de les utiliser.
On en met 2 l'un dans l'autre, on les replie pour limiter la hauteur, et on remplit de terre. Sur la solidité du dispositif : ils sont dans le jardin depuis mi-février et n'ont pas bougé.
On en reparle à la fin de la saison!

Les plants de tomates ont bien poussé. J'ai mis des tuteurs ( branches ramassées pour le jardin). Nous commençons a voir de petites tomates ( de la taille d'une bille).
La coriandre et l'aneth ont fait de gros buissons. :-)
La menthe a été dévoré par les pucerons et les autres aromatiques sont poussifs ( basilic, persil, estragon).


Poireaux, haricots, fèves et pois gourmands poussent très bien.
Les potirons aussi, en dépit des penalty répétés des garçons, qui ont juré de l'anéantir avant que les potirons finissent dans leurs assiettes.

Carottes et salades sont tous minis riquiquis.
Et la nouvelle récolte de radis a été un fiasco total.
Parc contre, nous avons des kilos de cerises.

A défaut d'être nourris, nous nous amusons beaucoup et ça, c'est bien!
Et vous, où en êtes-vous avec vos potagers?


vendredi 3 juillet 2015

Cultivateur de talents # 4 : comment réussir sa prise de poste

Aujourd'hui, il ne s'agira pas d'une formule magique, mais de ma propre méthode, testée et approuvée, pour réussir sa prise de poste!


Si vous avez développé votre propre méthode, n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour nous en faire part. Merci!

Les vidéos "Cultivateur de talents" reviennent à la rentrée. Mais d'ici là, on se retrouve pour un épisode sur la préférence clients, nouveau Graal des entreprises de distribution...

jeudi 2 juillet 2015

Collection été 2015 : sobre et chic - la jupe

Le magazine Ottobre women 2015/2 m'a plu. Beaucoup. J'ai mis sur ma liste l'ensemble austère mais chic, la veste courte, le gilet en jersey...Et je réfléchis encore pour la robe longue en jersey, avec ses pans croisés. Bref, un vrai bon numéro.


J'ai fait plusieurs essais de jupe longue, en velours, en jersey. 
J'aime beaucoup mais jusqu'à aujourd'hui, j'ai beaucoup de mal à les porter. Je les trouve difficile à assortir, en termes de proportions avec le haut, avec des chaussures. Je trouve les jupes longues en jersey, souvent un peu négligées, manquant de tenue. Et puis, peut-être que je suis trop petite...
Et pourtant, quel confort! Et quelle silhouette quand elles sont bien portées!


Je renouvelle donc l'essai avec la jupe Metal Mix qui a beaucoup de points forts:
- une taille haute
- une jolie ligne, étroite en haut, et très évasée en bas
- des pans, qui structurent la silhouette

Elle est très simple à coudre et très rapide, si vous ne surpiquez les coutures comme je l'ai fait.
Méfiez-vous en revanche de la taille de votre coupon : comme elle est longue ET évasée, elle nécessite un métrage conséquent.


C'est la raison pour laquelle, si vous observez bien les photos, vous remarquerez qu'un des pans de devant est coupé dans un tissu assorti.
Ce qui, en définitive, me plaît car cela nuance un peu l'aspect de cette jupe!
Le tissu principal est un lin prune chiné, le tissu complémentaire une popeline de coton prune clair et aubergine.


Finalement, ma jupe est:
- seyante : 3,5/5. Je trouve que la taille est un peu lâche et modifierai le patron en conséquence pour la prochaine.
- polyvalente : 3,5/5. Je n'ai pas d’inquiétude pour les week ends mais ne sais pas comment l'assortir pour la mettre pour aller travailler. il faut que j'essaie avec une veste de tailleur.
- compatible avec le reste de ma garde-robe : 4/5. Le prune est assez discret et ma garde-robe principalement composée de vêtements de couleurs neutres.
- confortable : 5/5. Totalement!
16/20 : j'ai bien envie d'en coudre une version noire pour la mi-saison.

Vous portez des jupes longues? Et le cas échéant, avec quoi?
Merci de vos conseils avisés!

mercredi 1 juillet 2015

Nos jours heureux - la tornade de juin

 Tout a commencé assez doucement début juin:

- nous avons étrenné notre kayak des mers et eu le plaisir de partager la Baie et ses courants avec des phoques

- nous avons pris le temps d'aller cueillir des fraises délicieuses aux vergers éco-responsables du Franc Picard

Puis tout s'est accéléré:

- j'ai assisté à une conférence puissante de Michel Serres. Et à une  incroyable de Florence Servan-Schreiber et depuis, j'instille de la power patate partout! Et nous essayons de la faire intervenir à notre prochain séminaire d'équipe...( la vidéo jointe reprend globalement la conférence à laquelle j'ai assisté)

- j'ai énormément travaillé et ai réuni toute mon équipe pour leur présenter notre feuille de route

- nous avons passé une merveilleuse journée chez la LaChouFleur

Calendrier 2015 - juillet


mardi 30 juin 2015

Youpi, l'école est finie : les tee-shirts Blue Angels

Une ou deux fois par an, je propose aux garçons de choisir du tissu pour coudre leurs nouveaux "meilleurs" tee-shirts ( entendre leurs tee-shirts préférés). Je suis, à chaque fois, effarée pour leur goût très sûr pour les imprimés bariolés!


Cette année, il y aura eu le jersey avec les squelettes de dinosaures, vus ici. Et puis cet imprimé aux avions de guerre rétros. Qu'on s'entende, hein, Amaury et moi faisons la guerre ( c'est le cas de le dire) aux armes et aux trucs de guerre en général...Mais ceux-là font partie de l'héritage patrimonial, dirons-nous.


Le modèle est toujours le même, le tee-shirt Birthday fish issu du Ottobre 2013/3. Je monte juste d'une taille tous les 6 mois pour chacun d'entre eux!
La prochaine fois, il va falloir que je trouve un autre modèle car Stanislas a atteint les limites du modèle.