Ma poubelle et moi : mes essentiels épicerie

Vous êtes trop choux ! Quand j'ai publié sur instagram les photos de notre nouvelle cuisine ( enfin), vous avez applaudi avec moi cette excellente nouvelle. Et un certain nombre d'entre vous ont posé des questions sur ma base d'épicerie.


J'ai trouvé mon étagère dans la rue et ce fut le coup de foudre au premier regard. Après un an de relation à distance ( elle à la cave ; moi dans le chantier), nous nous sommes retrouvées et... elle avait la taille idéale pour trôner sur mon plan de travail.

Mes bocaux sont majoritairement des bocaux Le parfait chinés sur ebay ( un lot de 50 pots de 1,5l pour 40€ achetés à d'indignes héritiers qui bazardaient la cuisine de leurs grands-parents ;-))


Dans mes bocaux, il y a toujours un assortiment d'aliments achetés en vrac dans les magasins bio ( les mieux achalandés en vrac sont incontestablement biocoop) :

* des fruits secs : raisins, figues, souvent dattes ( et toujours pruneaux mais au frigo)
* des oléagineux : noisettes, noix de cajou et amandes ( et parfois des noix)
*des graines : sésame et graines de lin  

* des lentilles : vertes du Puy et corail
* des pois chiches et des pois cassés
* des lingots ( haricots blancs) et des haricots rouges ( soyez vigilant(e)s : en vrac, ils viennent souvent de Chine)
* des coquillettes, du boulgour d'épeautre, des grains d'épeautre, de la polenta de maïs, de la kasha (sarrasin torréfié), du riz blanc et du riz complet de Camargue 

* des tisanes : feuilles de cassis de chez Camille, menthe de chez ma maman, tilleul et verveine du jardin d'une amie. Il y a aussi des pots de thym, de romarin et de laurier.
*et dans les boites en métal se cachent les provisions de biscuits que je fais hebdomadairement pour mes grands chéris.

De fait, on trouve souvent dans ma cuisine, un bol rempli de légumineuses qui trempent, en attendant leur heure et je reprends à mon compte, la célèbre ( dans le microcosme végane ;-)) devise d'Isa Chandra, TFT ( Toujours faire tremper) ;-)

La prochaine fois, je vous montrerais la toute mignonne étagère à épices, trouvée elle-aussi dans la rue et je vous dévoilerais mes épices préférées.

D'ici là, je vous embrasse et je serais ravie que vous me dévoiliez vos "fonds de placard".


 

Commentaires

  1. Elle est canon cette cuisine! On a découvert l'épeautre il n'y a pas longtemps, et on a eu un vrai coup de coeur!! Même Oscar est fan! On va aussi chez Naturalia qui est à coté de chez nous pour le vrac, c'est pas mal non plus, je ne connais pas biocoop.

    RépondreSupprimer
  2. Elle est canon cette cuisine! On a découvert l'épeautre il n'y a pas longtemps, et on a eu un vrai coup de coeur!! Même Oscar est fan! On va aussi chez Naturalia qui est à coté de chez nous pour le vrac, c'est pas mal non plus, je ne connais pas biocoop.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ta cuisine!!! On voit tout de suite ce qu'on a et ça donne des idées, mais mon chéri préfère des armoires fermées....

    RépondreSupprimer
  4. Joli, pratique et éco-responsable !

    RépondreSupprimer
  5. Elle est superbe cette cuisine ! Dans ma tête est prévue une petite étagère pour mettre mes bocaux (et pots de miel vides servant de bocaux)... mais ça n'avance pas toujours très vite non plus les travaux quand on les fait soi-même !
    J'espère que la cuisine terminée, cela signifie que les travaux ont repris et avancent bien dans tout le reste de la maison également !
    Ici, c'est assez simple, nos fonds de placards sont très variés : spaghetti, coquillette, nouilles, torsades... ;)
    Et beaucoup de points communs (pas souvent de figues ni de cajou, plus souvent des noisettes et noix, je ne connais pas la kasha, et nous avons davantage d'épicerie sucrée.
    Merci pour ce début de visite !

    RépondreSupprimer
  6. Et bien mon fond épicerie est quasi identique ( lentilles variées en plus et sans épeautre) et le trempage identique ( ca devient très vite un geste automatique, une fois les légumes secs préparés il est toujours temps de penser à une recette inédite si le coeur y est :-)). Par contre j ai ralenti sur les graines de sésame après avoir développé une hypersensibilité au sésame ( attention pour ceux qui utilisent les gants latex la sensibilité est croisée latex/ sésame...). Et comme toi vrac ou sachets cela dépend de la provenance y compris si rupture de stock :-). Et oui cela ne prend pas plus de place que des boites en carton de marques, par contre c est beaucoup plus joli. Pareil bocaux de chez ma grand mère et bric à vrac.

    RépondreSupprimer
  7. Ici même fond d'épicerie avec du quinoa en plus ( rouge,noir,blanc) , quelques legumineuses supplémentaires, de la farine de petit epeautre, des flocons d'avoines, riz et quinoa..des graines (courge, lin, sesame...)...le tout dans des bocaux le parfait récupérés en grande partie chez mon papa...Étant végėtarienne depuis plus de trente ans j'ai appris à connaître céréales, graines, légumineuses...pour diversifier agréablement mon alimentation ...

    RépondreSupprimer
  8. Elle est belle ta cuisine, j',achète aussi en vrac à la biocoop et je conserve majoritairement dans les bocaux Le Parfait (chiné en braderie aussi à des anciens persuadés que les jeunes ne font plus de conserves de toute façon)
    Par contre, j'étais persuadés qu'il fallait conservés les céréales à l'abris de la lumière du jour, du coup mes bocaux sont cachés dans les placards...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés