lundi 5 décembre 2016

Réussir son projet de vie - Se (re) mettre à peindre

Quand je peins, le temps s’arrête. Peindre m’emplit d’une joie profonde, exactement comme lorsque je pratique le yoga (les jours de pratique en pleine conscience en tous cas).




 Peindre me permet d’exprimer ma créativité, pleinement, beaucoup plus qu’avec la couture.
 Je me sens libre de peindre ce que je sens et non ce que je vois. J’aime jouer avec les couleurs, avec les traits, avec les textures. J’aime peindre avec les doigts, ou avec les dodus pinceaux d’aquarelle.

Ces dernières années, ma pratique artistique a connu des hauts et des bas.
La faute au manque de temps et aux soucis familiaux et professionnels, car j’ai besoin pour peindre de tranquillité d’esprit et d’une plage de temps libre suffisante.
La faute au manque d’espace, car nous vivons toujours en plein cœur d’un chantier (sans compter que mon matériel est toujours empaqueté dans des cartons, lesquels sont toujours empilés et bâchés en équilibre sur des plaques de placo et sous une partie des pièces détachées de ma cuisine). Mais l’envie est revenue et à la faveur de l’été.


J’ai embarqué mes hommes. Et nous avons étrenné un nouveau rituel du soir, avec un croquis en commun dans un temps limité.

J’ai trié 25 ans de productions artistiques. J’ai jeté. Beaucoup. Au grand dam de mes garçons qui sont allés récupérer tel ou tel dessin pour accrocher dans leurs chambres.


Et j’ai ressorti toiles et pinceaux pendant quelques jours de battement entre ancien et nouveau boulot. J’ai repris l’acrylique. Je rêve de creuser ma pratique de la gravure. Et Stanislas souhaite recommencer le modelage et s'est plongé dans mes livres de dessin. Gautier et Amaury ont demandé des boites d'aquarelle pour Noël.

J’espère que c’est le début d’un nouveau cycle de création.

Et vous qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Comment exprimez-vous votre créativité ?

6 commentaires:

  1. J'aime bien ta touche "ce que je sens" c'est joli et c'est la liberté...
    De mon coté je suis plus technicienne que créative, je me régale dans le "faire", moins dans le "créer", et ca me convient bien :-)

    RépondreSupprimer
  2. Le dessin et la peinture m ont toujours permis ce lacher prise.
    Cette bulle d air du coup.
    J aime de plus en plus le laisser"embarquer"dans un dessin, une peinture.
    Tu demarres et tu te laisses embarquer ,sans vraiment contrôler, plutôt dans le ressenti. Le temps est alors suspendu, il en ressort toujours de jolies choses.
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cette idée de peindre tous ensemble chaque soir, je trouve ça génial et parfait pour passer du temps à plusieurs dans la sérénité ♥
    Moi je suis une touche à tout, et je fonctionne par phase... Cet été je me suis remise un peu au dessin et à l'aquarelle, mais depuis quelques semaines, je préfère créer des bricoles en tissu, au tricot ou des tampons gravés. Mais ça change souvent :)
    Je t'embrasse ♥

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé lire cet article. La créativité, c'est un sujet très important pour moi. J'ai toujours rêvé d'être créative, de savoir dessiner, ou modeler, ou peindre ou... Mais je me suis toujours empêchée de le faire: comme quand je débute, le résultat me déçois, je me décourage et arrête tout de suite. Je n'ai pas réussi à garder l'élan que l'on a en enfance ou on ne s'inquiète pas vraiment du résultat, de le comparer à ce que font les autres.
    Internet et les réseaux sociaux sont pour moi à double tranchant: d'un côté, très inspirants et motivants, d'un autre côté, je me sens vite désespérée car je ne peux m'empêcher de trouver mes réalisations bien médiocres en comparaison des magnifiques créations des autres.
    Depuis 1 an, je persévère plus ou moins dans la gravure de tampons, car les résultats sont parfois assez jolis avec une pratique limitée, mais je suis vite freinée par les barrières que je dresse... Bref, j'essaie d'y travailler, car quand je m'y consacre, je me sens terriblement bien, le temps n'a pas de prise, mon esprit se relâche.
    Pour le yoga, que je pratique quasi quotidiennement depuis seulement 3 mois, ça me demande encore beaucoup d'effort pour tenir une posture (je suis naturellement très raide), et j'essaie de plus en plus de me concentrer sur mon souffle, ce que je ressens, et moins sur l'impression de difficulté.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle belle créativité : et tes dessins sont si lumineux, reflets de ton état d'âme. Mais comme Marick (et je reprends ses mots), je suis plutôt technicienne que créative, et je manque totalement d'inspiration pour ce genre d'activité (en dessin je sortais des horreurs ...)

    RépondreSupprimer
  6. C'est super c'est vraiment motivant de lire un tel article ! Bravo pour tous ces changements j'ai hâte de découvrir la suite!

    RépondreSupprimer