lundi 19 décembre 2016

Réussir son projet de vie : les trucs géniaux de mon nouveau boulot

Deux mois que j'ai commencé mon nouveau boulot! Deux mois que je liste ce que j'apprécie.


Parce qu'on a toujours tendance à se laisser rattraper par ce qui va pas, qu'on oublie facilement les raisons pour lesquelles on avait choisi cette voie, j'ai décidé de cultiver, au boulot aussi, un esprit POSITIF. 
Pour l'instant, c'est facile, je suis très heureuse du choix que j'ai fait. Mais je vous livre quand même ce qui fait que je me réjouis le matin d'aller travailler :


* j'apprends tous les jours de nouvelles choses. Et cela ne risque pas de s'arrêter de sitôt car je travaille dans l'enseignement supérieur et je ne suis entourée que de personnes ayant au moins un doctorat. ;-)

* Conséquence du point précédent : j'apprécie énormément de travailler dans un tel environnement culturel ( et d'avoir accès à une des merveilleuses bibliothèques du site - 700000 volumes pour les lectrices bibliothécaires ;-)) Je peux ainsi passer plusieurs à discuter de l'opportunité de lancer un cours d'araméen ou d'hébreu patristique en ligne :-)

*je travaille dans un environnement agréable. J'ai la chance de travailler dans le 6ème arrondissement de Paris, d'avoir un bureau individuel et vue sur un jardin classé et des monuments historiques.

*mon temps de transport s'est considérablement réduit. Je gagne 2 heures par jour dont une que je consacre à mes 3 amours et une où je dors!

*j'ai eu la délicieuse surprise de trouver une équipe compétente et impliquée

*Le plus génial, c'est mon équipe, mes collègues et le DRH en titre qui deviendra d'ici quelques jours mon adjoint jusqu'à la date de son départ en retraite.

* Comme je travaille pour une association (et non plus pour une filiale ou une BU d'un très grand groupe), je suis autonome dans la définition de la politique de ressources humaines. Bien sûr après validation de mon n+1 et de mon n+2, mais ça change tout quand même.

* Je contribue, même infiniment peu, à une cause qui m'est chère, l'éducation.


Bref, je suis heureuse au travail.

12 commentaires:

  1. Je suis très heureuse pour toi que ce nouveau boulot te plaise. C'est parfois difficile d'oser changer même quand on n'est pas à sa place.
    Et continue à nous faire partager la vue depuis ta fenêtre, ça me change de la zone industrielle devant la mienne :-)
    (Pour ma part j'adore mon boulot qui m'amène à rencontrer beaucoup de DRH 😁 )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mentalo! J'essaie de cultiver l'émerveillement devant le paysage de ma fenêtre

      Supprimer
  2. Que de bonnes nouvelles! Au risque de vous faire rougir, ceux qui vous ont embauché, ont aussi de quoi se réjouir! Beaucoup de joies à vous et à vos 3 amours. Béatrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béatrice! Ca y est, je rosis ( de plaisir). Douces fêtes à vous!

      Supprimer
  3. C'est important ca, être heureuse au travai, ca change tout....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui! J'ai vu que pour toi, ces temps ci, c'était pas du gateau...Des bisous

      Supprimer
  4. Dans vos qq photos sur Instagram, j'avais cru reconnaître ces lieux que j'ai arpentés lors de ma reprise d'études, il y a qq années. Cela se confirme dans votre article ;-)
    Je me réjouis pour vous de cet environnement porteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pauline! C'est un bel endroit,sur le fond et sur la forme. Je suis heureuse de contribuer à porter ces valeurs!

      Supprimer
  5. Je suis ravie de lire cet article et de savoir que ton nouveau travail correspond mieux à ce dont tu as besoin. Même si ce changement s'est accompagné d'une baisse de salaire, dont tu parlais précédemment, le bien être lié à moins de transport et plus de sérénité est le plus important !

    RépondreSupprimer
  6. Merci de me rappeler qu'il fait bon lister tout ce qui nous plaît dans notre travail, parce que ce n'était plus très clair dans ma tête quand je suis rentrée lessivée tout à l'heure :)
    Douce fin d'année à toi et les tiens, j'espère passer un jour te rencontrer si tu le veux bien quand je serai de passage dans ta ville (qui est celle de ma belle famille, mais que je ne vois presque jamais)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir! En 2017, on se rencontre!
      Oui, oui, il faut faire l'effort de continuer à voir ce qu'on aime dans nos boulots, dans nos maisons, dans nos chéris (:-)))Bisous à toi

      Supprimer