Grandir librement - cultiver l'esprit scientifique avec Calpurnia


Attirée par le graphisme de la couverture, j'ai lu Calpurnia il y a quelques années. Cette lecture m'avait tant enthousiasmée que j'ai voulu le partager avec mes amours.  C'est donc le livre que nous avons lu, en famille, en mai.



En famille car nous avons un peu changé notre rituel de coucher. Amaury vient désormais écouter l'histoire, chacun câline ensuite un de nos fils et on échange. Et parfois, on ré-échange puis on échange encore. Puis il y a des discussions sur la durée respective de chaque calin. Mais c'est une autre histoire.

Calpurnia de Jacqueline Kelly, est un livre enthousiasmant sur l'esprit scientifique, la curiosité, la botanique et l'émancipation des filles. Il est bien écrit et bien traduit et devrait être glissé dans toutes les mains!

Calpurnia Virgina Tate a onze ans. Dans la chaleur de l’été, elle s’interroge sur le comportement des animaux autour d’elle. Elle étudie les sauterelles, les lucioles, les fourmis, les opossums.
Aidée de son grand-père, un naturaliste fantasque et imprévisible, elle note dans son carnet d’observation tout ce qu’elle voit et se pose mille questions.
On est dans le comté de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia partage avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes, elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d’être une jeune fille à l’aube du XXe siècle.
J'avais beaucoup aimé la personne du grand-père, authentique ami de Darwin, et scientifique rigoureux qui amène Calpurnia à se poser les bonnes questions pour trouver les bonnes réponses. Et à l'occasion lui fait gouter sa production d'alcool de noix de pécan!

Ce roman souligne avec subtilité que ce que l'on croit acquis à parfois demander beaucoup de lutte et de volonté, comme l'instruction des filles notamment ou la possibilité pour celles-ci de devenir autre chose que des ménagères. 
On devine également au second plan l'histoire des travailleurs noirs du Texas, autrefois esclaves et en 1899, travailleurs pauvres sans aucun droit.

Accrochez-vous, en juin, c'est Gautier qui a choisi notre livre ( et il s'agit des mémoires d'un pilote de guerre belge entre 1940 et 1945, un livre pour adultes donc)!

Commentaires

  1. J'ai lu ce livre il y a quelques mois et il m'a bien plu ! Je trouve que, même si on dirait un livre "pour les enfants" (que je n'aime pas trop les étiquettes...), son propos est vraiment intéressant, avec des idées qui font un peu réfléchir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré! Et c'est pour cela que nous en avons entrepris la lecture avec les gars

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés