vendredi 5 mai 2017

Courir le monde - Un voyage de mille lieues commence par un premier pas ( Tao Te King)


Prenez une grande feuille de papier et au milieu, écrivez " 8 mois de voyage en famille".

Avec chacun son crayon, remplir cet espace de possibles.

Faites un ( léger) tri, organisez, regroupez.

Planifiez.



Sur notre feuille, il y a du voyage zéro déchet, de l'instruction en famille, des utopies en marche et des façons de vivre alternatives.
Il y a l'Autre, tous les autres et il y a la nature somptueuse et indomptable. Il y a l'aventure et il y a la sérénité.

Il y a la volonté de faire de cette expérience, beaucoup plus que de très longues vacances, un véritable projet familial, éducatif, politique.

En faisant un premier tri, avec un tamis "pratique", on a dit :
=> Du 1er janvier au 31 août 2019, une seule année scolaire impactée pour les enfants. Un congé sabbatique pour chacun d'entre nous.

=> 2 mois/ 2 mois et demi, en Inde, sacs au dos, incluant au moins une  mission humanitaire

=> 5 ou 6 mois en Europe, en camping-car, avec le projet très politique de vivre en citoyens européens. Nous voudrions  produire quelque chose qui serait de l'ordre de "160 raisons de croire en l'Europe ". 
On réfléchit aussi à quelque chose autour du concept de frontières : les physiques, les historiques, les linguistiques, les culturelles, les actuelles, ...celles que nous portons en nous 4 aussi. 
Nous voudrions revisiter, d'un point de vue historique, les différentes guerres qui ont eu lieu entre les nations européennes.
Sur l'aspect pratique, on cherche une solution plus respectueuse de l'environnement qu'un camping-car. Pour l'instant, nous n'avons pas trouvé, alors nous imaginons compenser nos émissions carbone. Et limiter aussi le nombre de kilomètres. 
Pour le bien-être des enfants, il nous paraît important d'emporter un cadre un peu rassurant avec nous. Donc on réfléchit encore. 
Nous avons lu beaucoup de récits de voyage en Europe, qui le présentait comme un pis-aller. Nous le voyons au contraire comme un projet très positif, très engagé, très politique, dans une Europe de plus en plus questionnée. 
Nous avons prévu aussi de faire quelques semaines de woofing en AUtriche, si possible dans une ferrme en permaculture.
Nous sommes en train d'élaborer 2 problématiques qui nous permettrons de structurer itinéraires et activités.
  • Et on soupèse aussi les options CNED et l'option Instruction en Famille, beaucoup plus libre et beaucoup plus impliquant ( et qui correspond aussi à une expérience que je voudrais vraiment faire).
Et, tant qu'à faire, on se dit que nous repartirons en 2024/2025, avec nos fils devenus ados, faire un tour du monde sacs au dos!
Toutes vos suggestions sont les bienvenues!

20 commentaires:

  1. Et pourquoi pas l'Europe à vélo avec remorques ? J'ai cru voir que vos garçons pédalent déjà bien... Ça oblige à voyager léger et le rythme est "humain" Quitte à prendre un peu un train ou un bateau par endroit pour accélérer... Après je ne me rends pas bien compte des contraintes...
    En tout cas c'est un projet exaltant !

    RépondreSupprimer
  2. Et pourquoi pas l'Europe à vélo avec remorques ? J'ai cru voir que vos garçons pédalent déjà bien... Ça oblige à voyager léger et le rythme est "humain" Quitte à prendre un peu un train ou un bateau par endroit pour accélérer... Après je ne me rends pas bien compte des contraintes...
    En tout cas c'est un projet exaltant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement un projet de "voyage lent" que nous avons.
      Pour le vélo et le camping, on a mis de coté car il va falloir que nous fassions école tous les jours et que cela nécessite un minimum de confort!

      Supprimer
  3. camping-car = impact carbone, oui ... mais qu'est-ce qui vaut plus pour l'avenir du monde (allez, n'ayons pas peur d'exagérer !) : qq rejets carbone et des enfants (+ entourage qui vous suivra à distance) éduqués une nouvelle ouverture d'esprit, à une connaissance ... ? ou des solutions écolo mais qui vous empêchent de voir et connaitre totalement tout ce que vous souhaitiez en un temps forcément trop court ? ... l'humanité a besoin de gens "bénéfiques", et leur éducation/instruction passe sans doute par un impact (aussi léger que nous le souhaitions) sur l'environnement ...
    mon commentaire a l'air bizarre ... comme si je fermais les yeux sur la conscience écolo = pas vrai du tout ! mais si on commence à culpabiliser pour tout, on peut très vite se retrouver paralysé !!
    vous êtes sur un chouette chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta bienveillance! Gros bisous

      Supprimer
  4. Quel beau projet !
    Et pourquoi pas une roulotte avec un cheval ? :-)
    De mon côté, devant bouger régulièrement sans savoir quand à l'avance, je me suis acheté une petite caravane, pour garder un petit chez moi. Je me sentais vraiment mieux d'être dans mes affaires, même peu nombreuses plutôt que de changer de chambre à chaque fois que je bougeais. Le fait d'avoir mon petit nid, me laissait plus d'énergie pour aller vers les autres.
    Hâte de suivre cette aventure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien pensé à la roulotte et au cheval mais on a peur des cheveux tous les 4!
      Oui, je crois que garder un mini chez soi est super important, en tous cas pour nos fils!

      Supprimer
  5. Magnifique projet, bravo !
    Le camping-car vous permettra de cuisiner (local, végétarien, bio...) et de dormir sans frais, ce qui importe certainement pour un voyage en Europe à long terme ?
    Peut-être pouvez-vous y associer des vélos pour des petits trajets du quotidien, ou pourquoi train/vélo/couchsurfing pas pour quelques excursions ou boucles ? Mais je partage l'avis de Claire. Vous ne prendrez pas beaucoup l'avion, et puis vous ferez du covoiturage à 4 ;) !
    (Et puis il y a bien le ferroutage pour les camions, cela existe peut-être pour les camping-cars ?)
    Je rêve quand à moi de partir un été en Europe de l'Est, un autre dans les îles britanniques, un en scandinavie... et je rêve également d'Italie, d'Espagne, de Portugal... Pourquoi l'Europe serait-elle un choix "par défaut" ?
    Commencerez-vous par l'Inde ou par l'Europe (j'imagine que ce serait plus simple pour "habituer" les enfants plus tranquillement au dépaysement, mais je n'en sais rien...).
    Mes amis "tourdumondistes" en famille ont commencé par l'Inde et passent par le CNED (je ne sais pas pour quelle raison ils ont fait ce choix... mais la maman est prof des écoles, elle avait peut-être envie de vacances ;) !) mais également par des projets de correspondance avec des écoles qui me semblent très riches (si jamais leur projet vous intéresse, je peux vous donner le lien).
    J'arrête-là ! Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On commencera par l'Inde pour des raisons météo : janvier/février étant le meilleur moment pour y aller et parce qu'on a pas envie d'affronter la neige en Europe en camping car.
      On a prévu de stationner le camping car et de rayonner en bus locaux et/ou en vélo pour rencontrer du monde et prendre le temps de s'imprégner ( et limiter le nombre de kilomètres).
      Avec plaisir pour le lien! Gros bisous à vous 4

      Supprimer
    2. Pour être aller à Dehli la troisième semaine de janvier, il n'y fait pas très chaud (4° le matin). Après ce n'est pas du tout la même chose dans le sud de l'Inde. Ca dépend beaucoup de où vous avez l'intention d'aller.

      Supprimer
    3. Ah oui, moi je ne connais pas l'Inde, et je n'avais pas du tout pensé à la météo. Pour les copains, c'est là : https://lesdeclosacados.com/
      Ils ont commencé par l'Inde, ont perçu leur arrivée comme un "choc" et en parlent (ils avaient déjà voyagé, Caro a fait des chantiers au Burkina, ils étaient allés avec les enfants en bus / sac à dos, pour "se tester" en Slovénie, Croatie l'été précédent, mais jamais en Inde). Je crois que ce qui pourrait t'intéresser sur leur blog, c'est "le coin des enfants", car ils ont des correspondances avec des écoles, et font des parties du programme aussi sous forme d'exposé (les transports pour Thomas, par exemple...). Voilà, en espérant que cela puisse vous servir.

      Supprimer
  6. Aujourd'hui le CNED passe beaucoup par internet ... beaucoup plus sympa que de devoir trouver une poste :-) Que tu choisisses le CNED (qui va rassurer les profs au retour de tes fils dans le système scolaire)ou l'IEF, tu as interêt à ne rien zapper du programme car tes loulous seraient en retard et risquerait de prendre l'école en grippe par la suite (expèrience vécue personnellement et douloureusement) garde en tête et en grosse priorité que tes enfants retourneront dans le système scolaire. Si il y a une année charnière, (comme la sixième et maintenant la cinquième), pense aussi aux options que ton fils veut faire (bilangue? latin? quelle LV2 en 5 ieme...) pour qu'il puisse continuer quand il rentrera. Pour une option comme le latin, ça peut être compliqué a enseigner en ief ... et ça peut être un gros regret d'y renoncer ...
    Par contre, je reste persuadée que tu peux mélanger les deux... car de toutes façon, tu ne laisseras pas tes fils seuls face à leurs cours et vous leur apprendrez beaucoup par les voyages.
    Je pense vraiment que la base du CNED est sécurisante car n'étant pas prof, tu ne peux pas penser à TOUS les petits détails que ton enfant devra connaître pour suivre par la suite, en sciences par exemple ... il y a des méthodes de raisonnement à s'approprier très jeune ...
    Cureuilvairon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Il faut que je me penche sur la question ( et youpi! pour le CNED connecté parce que l'idée de devoir trouver une poste restante au Kerala ou en Albanie m'angoissait un peu).

      Supprimer
    2. :-) Renseignes toi, mais tu vas voir que le CNED à drôlement évolué. Je me suis renseignée après les vacances de Pâques pour la spé maths en première L pour ma fille: Franchement, c'est tip top car les élèves ont même accès à un prof dédié en cas de problèmes, il faut un compte Skype ou face time et zou. Normalement, en dessous de 16 ans, c'est gratuit (cas de ma fille). Bon, finalement la spé maths ouvre dans son lycée, mais sinon, c'est la solution que j'avais retenue! Tu peux même demander à ce que les notes de ton enfant soient envoyées dans son établissement, ce qui permet une continuité de scolarité.
      Cureuilvairon

      Supprimer
  7. Je pensais aussi à une roulotte & un cheval. Ça permet d'avoir un chez soi et quelques repères. Par contre ce n'est peut être pas super pratique... je crois qu'il y a des pays où ca se fait pas mal (Irlande je crois mais je ne suis plus très sûre). En péniche sinon? Aucune idée du bilan carbone cela étant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une péniche, ça serait hyper chouette!

      Supprimer
  8. Nous aimons beaucoup le voyage à vélo, zéro carbone et voyage lent! nous faisons partie d'une association " warmshower" qui est un réseau d'accueil de cyclistes par des cyclistes, à travers le monde:
    https://fr.warmshowers.org/
    nous avons fait de belles rencontres, et nous continuons puisque nous accueillons régulièrement des voyageurs. Certaines familles partent avec leurs enfants, tu trouvera surement sur le net des compte-rendus d'expériences, il y en a beaucoup sur le site de Cyclo Camping International (CCI)mais il faut être abonné pour accéder au forum;
    La roulotte c'est sympa aussi mais il faut quand même avoir côtoyé un peu les chevaux ( nous avons aussi randonné à cheval mais sans roulotte). De toute façon ce sera une belle expérience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec un s à "tu trouveras", c'est mieux

      Supprimer
    2. Ohh, C'est génial! Je m'empresse de regarder cela!

      Supprimer
    3. Je confirme (nous ne faisons pas partie de ce réseau, mais de "couchsurfing", et les cyclistes, qui font partie de ces deux réseaux et que l'on a rencontré en voyage ou que l'on a hébergé nous on toujours dit beaucoup de bien de "warm showers".
      D'ailleurs, le couchsurfing pourrait certainement vous plaire également ?

      Supprimer