vendredi 12 mai 2017

5 trucs pour survivre à de (trop) longues journées


Depuis que j'ai changé de boulot, je quitte la maison à 6h30 pour la rejoindre autour de 19h30, 5 jours sur 5. Ce qui ne va pas vraiment dans le sens d'une meilleure conciliation de ma vie professionnelle, de ma vie familiale et de ma vie à moi ( mais ceci est un autre sujet dont je vous reparlerai ). Pour survivre à ces journées denses, intenses, stressantes, j'ai développé quelques trucs, des trucs qui sont autant de jalons de sérénité, de petits bonheurs du quotidien.



  1. Une routine du matin
D'abord, je fais du yoga tous les matins, entre 20 et 30 minutes, avec un cours vidéo. Même les matins douloureux, après des nuits morcelées par les cauchemars des uns, les peurs du noir des autres, les envies de faire pipi et les soucis qui vous réveillent en sursaut à 2 heures. 
Quand le réveil s'allume à 5h30, je ne réfléchis pas, je bondis. Hop, mon tapis, hop mon cours de yoga. Et depuis janvier, Amaury fait de même. En général, pas le même cours. Mais côte à côte sur nos tapis, on fait notre séance. Et puis, il roule son tapis et dit " encore une victoire de ma douce". Et chaque matin, ça me fait sourire.

  1. Le "remplissage des réservoirs d'amour" ( expression d'Isabelle Filliozat)
Chaque matin, à la fin de ma séance de yoga, j'écris un mot pour chacun sur le tableau, un mot d'amour ( et pas un pense-bête ou un check-list!). Parfois, j'ajoute un dessin.
Souvent quand je me lève, j'entends, articulé dans un demi-sommeil, "tu m'écris mon mot, hein, maman?". 
:-)




  1. Un bon déjeuner
Au boulot, nous n'avons pas de restauration collective. Alors chacun va s'acheter quelque chose à manger.
Et moi, j'emmène mon déjeuner. A l'heure du déjeuner, je me réjouis toujours de savoir que j'aurais quelque chose de bon, de fait-maison, de bio, dans mon assiette.
J'emmène aussi mon assiette parce que 1. c'est plus joli 2. je refuse de réchauffer mon déjeuner dans son contenant ( même si la plupart du temps, c'est un bocal en verre).

  1. De la lecture
En changeant de boulot, j'ai divisé mon temps de transport par 2, mais il me reste quand même 2 heures quotidiennes de transport.
J'essaie de faire de ce temps contraint, un temps pour moi, un temps positif. Parfois, je brode ( cf ma robe Alabama Chanin). Parfois, je prépare mon bullet journal. Parfois, j'écris dans ma tête mes billets de blog. Parfois, je m'arrête 2 gares avant la mienne ou 2 gares après et je rentre en courant à la maison.
Et le plus souvent, je lis. Je m'absorbe dans mon histoire,  je m'échappe du wagon du transilien.




  1. Une chouette tenue
La dernière chose que je fais avant de me coucher, c'est de sortir ma tenue pour le lendemain. Je choisis une tenue adaptée à mon emploi du temps, confortable et élégante, modulable aussi pour qu'elle m'accompagne de mon quai de gare aux réunions stressantes. Je prends le temps d'assortir les vêtements entre eux, de sortir mes vêtements memade préférés.

Et, vous, vous avez des trucs, des routines pour rendre votre quotidien plus agréable?

13 commentaires:

  1. Mon pti déj, fruits et flocons, fruits secs, dans un bocal que j'emmeène avec moi au boulot. Je le mange vers 8h30-9h, ca illumine ma matinée d'un moment sur je saurais bon.
    Quand je libère du temps pour courir...
    mais sinon pas assez de ces petits bonheurs auquels on devraitpourtant réserver une place de choix...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohh, Je n'avais pensé à emporter mon petit-déjeuner au boulot ( cela dit je ne sais pas si je supporterais une heure de transport à jeun!)Gros bisous

      Supprimer
  2. c'est bien, tes idées ! je n'en ai malheureusement pas à t'ajouter, car je me considère très très privilégiée de vivre des journées harmonieuses à un rythme qui me convient parfaitement ; la plupart du temps, j'ai du temps pour travailler ET pour la famille ET pour moi (même des petits temps). J'ai la chance d'avoir réussi à changer vraiment mon regard sur les choses de telle sorte que les temps un peu corvée (cuisiner le soir, se dépêcher de sortir du boulot pour être à l'heure à l'école etc) sont aussi des temps pour moi (écouter de la musique que j'aime en voiture, grignoter un radis toute seule tranquille dans la cuisine avant le repas me sont des petits bonheurs !!) ... privilégiée donc, mais c'est aussi ma "recette" sine qua non pour survivre à un mari qui bosse 80h par semaine ... ! bisous - et j'espère que malgré tout, les choses s'équilibrent et que chacun se sent heureux dans sa vie, chez vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu n'es pas chanceuse mais que tu as su faire les bons choix et t'y tenir! Je te fais de gros bisous

      Supprimer
  3. Bonjour !
    Quand je faisais des remplacements, je préparais toujours mon repas la veille avec application. Comme je ne savais pas où j'allais mettre les pieds, dans quelle ambiance j'allais arriver, savoir que le midi j'avais mon repas de prêts et fait maison à manger, me permettais d'être plus sereine !
    Je fais aussi très attention à ma tenue en fonction du programme de la journée ! L'année dernière, j'ai remis un haut cousu il ya longtemps, que je ne mettais plus, j'ai été serré à la poitrine toute la journée, c'est plus compliqué de travailler dans ces cas-là !
    Quelle belle idée ce tableau d'amour !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que la clé c'est l'organisation, l'anticipation. Autant pour le boulot, je n'ai pas le choix, autant dans ma vie personnelle, je ne suis pas assez rigoureuse de ce côté là et je le paie. Par exemple, préparer ses vêtements le soir, c'est vraiment un gain de temps, mais je ne le fais que rarement car je préfère m'écrouler dans mon lit, et je le regrette !
    Moi aussi j'essaie de faire une petite séance de yoga tous les matins, et je souffre aussi (je suis atteinte de fibromyalgie mais au final çà me fait du bien)

    Je vais travailler en voiture et j'écoute des podcasts de couture et de tricot. Alors je n'ai pas les images mais j'imagine en écoutant les descriptions des tricoteuses/couseuses et c'est sympa aussi. Et si vraiment j'ai envie de voir, je regarde le bout de video en rentrant.
    Au bureau j'essaie de me ménager 1/4 d heure l'après midi pour prendre un thé et sans parler travail !!
    Le week end j'essaie de préparer des légumes en avance mais je ne suis pas très performante. Il faut dire que mes parents sont âgés et en mauvaise santé et je vais les voir tous les dimanches ce qui fait que le WE passe très vite
    Il faut aussi que j'arrive à m'organiser pour le ménage, çà c'est vraiment ma bête noire, je ne sais pas comment m'y prendre pour en faire un peu tous les jours, et quand ma maison n'est pas nette, çà me démoralise.
    Belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olala, les podcasts, j'adore! J'en écoute quand je fais la cuisine le dimanche. J'aime ceux de France culture ( et je m'astreins à écouter tous ceux qui sont faits par les personnes que je côtoie au boulot pour pouvoir leur en parler ensuite)

      Supprimer
  5. Waou ça c'est de la wonderwoman. Pas d'enfants, sans temps de trajet (10 min à pied) pour aller au travail et je me sens déjà passablement débordée et sans volontée. Chapeau!

    RépondreSupprimer
  6. Mes journées sont longues, sans trajet jusqu'au travail mais souvent 12h30 à 15h (le vendredi) de travail effectif... Zéro temps pour soi...par contre, je démarre toujours mon travail par une caresse à mes chèvres et mes chevreaux. Un petit moment de douceur et de câlins avant le bruit de la traite qui démarre après. Et mon café vital après... en silence, parfois accompagné par le pain brioché de mon amoureux et parfois dehors au soleil ou avec le vent . Requinquant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On pense souvent à vous au petit matin, en se levant! Il faut qu'on vienne vous voir ! Gros bisous

      Supprimer
  7. Merci pour cet article Isabelle,
    Il m'est arrivé d'avoir un poste assez stressant (restructuration...) alors à ce moment là je m'étais aménagé des pauses méridiennes sympa ! cela permet de couper et de reprendre l'après-midi avec de nouvelles énergie.
    Depuis j'ai changé de poste mais je conserve des pauses méridiennes agréables : aquagym, pilates bibliothéque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien avoir une activité sympa à midi mais je constate que ces temps-ci je me laisse de plus en plus souvent débordée.

      Supprimer