mercredi 7 septembre 2016

Réussir son projet de vie : le cahier de vie (bullet journal) ou la réalité augmentée ( 3)

3 mois après l'avoir adopté, je reviens sur mon cahier de vie ( bullet journal) et sur son utilisation.


Au bout d'un mois d'usage, j'ai abandonné mon carnet de récup' pour un beau Zapbook ( cahier clairefontaine de 300 pages muni de spirales). J'ai opté pour des pages blanches qui me permettent, aussi, de dessiner. Mon cahier est assez éloigné de ce qu'on voit habituellement sous le concept bullet journal : il est moins propre et plus vivant.


 La double page d'une semaine "normale" et une double-page envahie par une aquarelle

*Ce qui fonctionne:
Le système du bullet journal me convient parfaitement. Et globalement, j'y passe 5 minutes par jour!
Comme je centralise les informations en un lieu unique, je suis globalement plus efficace ; j'oublie moins de choses. J'ai toutes les infos qu'il me faut à tout moment.
J'ai beaucoup le coté très libre de cette organisation qui me permet de creuser plein d'idées et de lancer encore plus de projets qu'habituellement.
De prendre des notes sur des lectures aussi ou de réfléchir sur un certain nombre de sujets.
J'aime le mélange écriture-dessin et le mélange pro-perso qui me rappelle mes objectifs et mes convictions.
Le recueil des recettes à tester est super efficace. J'ai rarement tester autant de nouvelles recettes que depuis que j'ai mon cahier de vie.

Mon projet de serre dans le jardin, qui est en train de dériver sur un projet de potager collaboratif, beaucoup plus ambitieux ;-)

*Ce que je vais abandonner
L'index, dont je me sers jamais (et par conséquent les pages numérotées) au profit d'onglets et de trombones pour rassembler les pages utilisées.
Je ne comprends pas l'utilité des traqueurs d'habitude ( les habits' trackers). 
Et je ne me sers jamais du mois en un seul coup d'oeil.

Une semaine, avec moins de travail et plus de réflexion.

Mes notes sur un livre de communication non-violente.

*Ce que je vais essayer/ approfondir
J'ai beaucoup de mal à formuler les réussites du mois, ce qui m'a fait réfléchir sur mon coté perfectionniste/amélioration continue...
Je voudrais essayer le concept de "dutch doors" que m'a montré Yanoudatoi ( dont j'adore le blog, le style et les podcasts <3).


Et vous, vous en êtes où de votre expérimentation?

14 commentaires:

  1. Merci merci! :D Je suis justement entrain de trouver des amélioration au concept pour qu'il soit plus flexible :)
    J'aime beaucoup ton journal, j'adore le mélange dessin-écriture, c'est superbe et ça reflète si bien ton quotidien.
    Des bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Tu nous montreras le tien dans un prochain épisode pétillant de tes podcasts. Bisous, bonne rentrée ( et bravo pour tes notes excellentes! j'étais super heureuse pour toi)

      Supprimer
  2. Merci pour cet article bilan !
    Je me suis moi aussi lancée dans le bullet journal cet été et je commence à faire des choix d'organisation : j'ai abandonné les calendriers par mois et par semaine pour le moment... Et je suis revenue à mon agenda électronique, bien plus pratique pour jongler avec les différentes temporalités ! A côté de cela, le reste fonctionne : j'aime avoir toutes mes notes au même endroit. Mon agenda est avant tout utilitaire : à part quelques touches de masking tape, il est surtout rempli de tableaux et de tirets !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup la façon dont tu t'es approprié le concept... c'est TON journal...
    Je suis le groupe bullet journal sur facebook et je suis assez triste de voir que beaucoup de monde est déçu par le bullet journal car tous attendent quelque chose de finalement très formaté: de beaux en-têtes, de beaux tableaux de suivi...
    Alors que tout ce qui est bénéfique dans ce concept je trouve, c'est de se créer un journal qui nous correspond et nous permet d'avancer.
    Après réflexion, j'ai aussi laissé tomber le habit tracker qui ne m'apporte rien... au contraire des notes d'un livre ou d'une conférence que je suis heureuse de toujours avoir sur moi.
    Merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que nous avons les mêmes conclusions! Avoir ses notes sur quelque chose d'inspirant, un livre, une conférence, un podcast, permet de mieux se l'approprier, d'y repenser, de voir de nouveaux développements. C'est super stimulant! Bisous à toi

      Supprimer
  4. J'ai toujours eu partout avec moi un petit carnet et je me suis penchée sur le Bujo il y a quelques années. Je suis ravie de découvrir le tien qui pourrait être jumeau des miens (avec moi de talent dans les dessins chez moi!!). Par contre, j'adore mon index et les pages numérotées ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux voir ton index et tes dessins! Bisous

      Supprimer
  5. J'ai aussi adopté le bullet journal depuis juin, après avoir lu tes posts à ce sujet. J'ai été séduite par le côté personnalisable du cahier et la capacité de programmation et de planification qu'il me procure, ainsi que le côté mémoire. Comme toi, je suis ravie d'avoir toutes mes listes, mes penses-mignones et mes post-it au même endroit. Du coup, je suis tranquiliser à l'idée de ne rien oublier malgré ma mémoire de poisson rouge ! Et je peux programmer mon travail et le hiérarchiser, ce que me procure une sécurité maximale dans un boulot à responsabilité assez stressant.
    Je travaille sur un planning hebdo thématique retranscrit en séquences journalières, je note ce qui se rajoute en urgence et je suis capable de dire quand je ferai quoi.
    Tu l'as compris, ce carnet est essentiellement professionnel mais je me sens prête à l'étendre à la vie perso (listes de cousettes, de tâches à réaliser, de suivi, ...).
    Au boulot, j'utilise aussi le principe des collections sur des thématiques à explorer, des choses à dire/voir/travailler avec l'une ou l'autre de mes équipes ou mes responsables, et ainsi prévoir les OJ de mes réunions.
    Mon journal est assez sobre, qqs bannières thématiques en couleur, et un index pour se retrouver.
    Bref, à suivre ! et merci de ces découvertes et ces détours où tu nous emmènes !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup ton bullet journal tout en simplicité et remplis de fabuleux dessins. Je me lance dans le bullet journal ce mois-çi, j'ai hâte de voir ce qu'il peut m'apporter. Merci de ce joli partage.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore que tu t'accordes la liberté de dessiner dans ton journal. Le mien est très stérile en terme de déco, aucune fioritures. Pas de numérotation non plus, mais surtout un suivi hebdomadaire. Pareil chez moi : habit cracker, je ne sais pas à quoi ça me servirait et je trouve que tu es dure avec toi même car tu nous fais des articles vivifiants sur les bonheurs que vous avez vécus chaque moi et c'est une façon (différente de l'écrire dans un journal) d'évaluer du positif. Maintenant, le journal personnel me permet de m'assigner des tâches au quotidien, à moi de les faire et de m'y tenir (c'est redoutable), j'ai mis en route celui pro à la rentrée et j'espère que ça m'aidera à y voir clair dans mon organisation.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    j'utilise un Bullet Journal depuis le mois de Juillet et je trouve ce concept formidable. Je ne l'utilise pas forcément tous les jours mais justement, c'est ce qui me plait, car dans les agendas classiques certaines pages étaient vides et d'autres trop remplies. j'aime la possibilité de l'adapter en fonction de ce que je vis. j'ai créé un code couleur pour me repérer plus facilement : rose pour les fêtes à souhaiter, les anniversaires (un peu inutile, en fait, mais j'en avais tellement en juillet quand j'ai commencé le Bujo), vert pour les randonnées, les vacances, bleu pour les RDV médicaux (j'en ai bcp bcp), rouge pour le cinéma et les autres sorties, gris ou noir pour le reste. Je préfixe d'un grand P ce qui concerne le Professionnel, tâches ou réunions, c'est très pratique car comme je ne travaille qu'à mi-temps, d'une semaine à l'autre je suis certaine de ne rien oublier. Depuis que j'utilise le BuJo, je n'utilise plus de Post-It, ni de feuilles volantes et presque plus mon smartphone, ni d'agenda électronique. Je pense que chacun doit vraiment l'adapter et se l'approprier ...je ne sais pas ce qu'est un "habit tracker', je vais regarder du coup ! :-). Mais comme vous, je n'utilise pas trop l'index et même pas du tout !
    Merci pour toutes ces bonnes idées et votre blog si inspirant.
    Bien à vous.
    Christine

    RépondreSupprimer
  9. J'en ai un depuis plusieurs années et, effectivement, je ne me sers aucunement d'un index. C'est vraiment pratique et cela complète bien mon agenda traditionnel.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  10. Je continue l'expérience sur ta lancée... Et c'est très positif.
    Le mien est pro/perso tout pareil que toi, les dessins en moins. La procrastination est oubliée tout comme les post it et feuilles volantes, le cerveau désencombré, et je réalise qu'en fait mais si si je fais plein de choses. Et je déculpabilise....
    J'ai tout de même conservé un google agenda partagé (conjoint, collègues, enfants...)et vais zapper le planning mensuel après avoir déjà retiré le planning hebdomadaire.
    Blandine

    RépondreSupprimer
  11. Il est superbe ce journal ! Moi je ne pourrais pas y mêler le professionnel mon cahier-journal est un outil institutionnel (à montrer à mon inspectrice, ou laisser à un éventuel remplaçant), mais du coup j'ai un petit carnet en plus avec tous les trucs à faire le soir, les choses demandées par des élèves, les questions à poser à un éducateur, les impressions à lancer de la maison... et je raye et j'arrache au fur et à mesure.
    Du coup, j'ai plutôt fait un petit cahier qui ressemble plus à un "classeur de maison" très simplifié, pour l'organisation, c'était pratique avec les filles en bas-âge (quand une mamie venait pour la semaine alors que j'étais hospitalisée par ex.), avec des listes, contacts, utilitaires, protocole en cas de convulsion, mais aussi la liste des recettes préférées, des envies de sorties, des projets, des idées de cadeaux...
    Par contre, je crois que là, un "habit tracker" devrait m'être utile, et je vais essayer d'en faire un, car cela m'aiderait sûrement bien dans ma rééducation et ma remise aux activités physiquse, de voir comment j'avance, avec quelle régularité (par exemple, j'ai tenté de faire 12 longueurs à la piscine, mais ensuite, pas possible de faire quoi que ce soit pendant 3/4 jours, il faut que je trouve le bon rythme, la bonne progresser pour avancer sans soucis...), et cela me motivera sûrement de voir des progrès... Je crois que cela dépend vraiment de chacun !
    Si j'en avais un, du coup, il serait dédié aux envies créatives et loisirs je crois...

    RépondreSupprimer