mercredi 28 septembre 2016

Le 30ème kilomètre - les courses de septembre 2016

La fourmi ayant passé toute l'été à s’entraîner, quand la bise fut venue, elle courut. Ou presque!
En septembre, j'était inscrite à 2 courses officielles. J'en ai couru une.

dimanche, juste avant la ligne d'arrivée !

* le trail de la côte d'Opale - 31 kilomètres, +931 m dénivelé- côté difficile
Celui-ci, j'en rêvais depuis un moment. 
Pour ses paysages d'une âpre beauté. Parce qu'il est finalement peu fréquenté. Pour le défi qu'il représente : il comporte de vraies difficultés techniques ( vent fort, sable, galets, fort dénivelé positif ( +931m) et...un bras de mer) sans compter l'alea climatique. 
J'ai trouvé 3 fous pour m'accompagner, 3 coureurs émérites, finishers de très belles courses. A leurs palmarès, le marathon des sables, la Saintélyon, l'UTMB.... 
Une sacrée occasion de dépasser mes limites. Je me suis beaucoup entraînée car je voulais être à la hauteur du défi.
Finalement, pour plein de raisons n'ayant aucun rapport avec ma forme physique, je n'y suis pas allée ( ce sont de futurs ex collègues que je n'avais pas envie de voir un dimanche ; à la suite de menaces, les parcours ont été modifiés pour des raisons de sécurité et des barrages filtrants avec contrôle d'identité ont été inclus à plusieurs points de la course et il fallait aller chercher son dossard en personne la veille à coté de Lille,...) .

* la course de ma ville des Yvelines - 10 kilomètres
Amaury s'est mis à la course en mars. depuis, on ne l'arrête plus. Et comme il avait très envie de faire cette course, il nous a inscrit. Nous ne prévoyons aucune difficulté technique si ce n'est de courir en ville. Erreur, grossière erreur ! Pour des raisons de sécurité, nous sommes partis d'un endroit clos ( avec la bousculade qui va avec) et le parcours comportait énormément de chicanes, ce qui oblige à changer de rythme en permanence.
A la grande joie de mes hommes, j'ai gagné. Je suis montée sur le podium, ai brandi une coupe devant la presse locale, ai reçu un bouquet de fleurs et tout un tas d'autres lots ( dont un poulet rôti ;-)).

Tout bien considéré, je n'aime pas les courses, je n'aime pas la fébrilité de la compétition et l'excitation de doubler d'autres personnes. Je n'aime pas mesurer le temps, comparer les vitesses.
J'aime courir dans de beaux endroits, seule ou accompagnée d'Amaury sur son vélo, à l'heure et le jour qui me conviennent. J'aime sentir mes jambes qui bondissent et le vent dans mon cou.
J'aime courir pour courir en fait.

Pour mes 40 ans, en 2017, je voudrais courir 40 kilomètres, un beau parcours en pleine nature. Est-ce que vous avez des idées/recommandations?

Je vous embrasse!

9 commentaires:

  1. bravo ! pour les défis que tu acceptes dans plusieurs domaines ... pour les choix que tu fais ... et pour cette coupe aussi - même si elle a moins de valeur pour toi que la course elle même!
    Belle journée !!!
    patricia

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ta victoire et ton poulet rôti :-)
    Connais tu la rando des trois châteaux en Seine et Marne? http://www.seine-et-marne.fr/Culture-sports-tourisme/Randonnees/Rando-des-3-chateaux Il y a un parcours de 42 km ... C'est dans le coin de Fontainebleau.
    J'aime ton esprit " courir pour courir" ... j'adhère totalement ...
    'Cureuil

    RépondreSupprimer
  3. bravo pour ton endurance et ta perséverance ...c'est beau de pouvoir atteindre et même dépasser ses limites. Viens dans le Jura pour courir, tu seras servie en beaux paysages. Je n'y connais rien en parcours de course, mais je peux me renseigner auprès d'une copine très sportive.

    RépondreSupprimer
  4. Il me semble que cette copine participe au trail des reculées (départ de Lons le Saunier). Le parcours traverse des sites magnifiques tels L'abbaye de beaume-les-Monsieurs, le village de Château-Chalon ...tu cours dans les vignes, la forêt, sur le plateau avec vue sur la vallée ...

    RépondreSupprimer
  5. Syndrome Forrest gump :) C'est chouette que tu aies gagné.

    RépondreSupprimer
  6. Mon mari pour ses 40 ans, avec ses potes jumeaux futurs 40 ans, ont comme objectif de faire le GR20 en Corse en courant.
    Sinon le marathon du Médoc ?

    RépondreSupprimer
  7. J'ai couru pour la deuxième fois du mois ce matin, sous la pluie. Et c'est grâce à toi. Merci! Et merci aussi pour ta conclusion, elle est fort apaisante...

    RépondreSupprimer
  8. Coucou !
    Je cours depuis...1 an et demi...mal au début et mieux depuis 6 mois...je n'ai fait qu'une "course" : la parisienne l'an passé, que j'ai adoré faire avec ma super copine (qsui est marathonnienne !!). Mais comme je cours très très lentement, je n'en fais pas d'autre. Par contre, je te rejoins sur le : courir pour le plaisir de courir. Hier, j'ai couru 1h dans ma campagne, avec le soleil, les vaches, les prés...et c'était le bonheur total...parfois,je suis seule, parfois mon amoureux vient aussi...;o)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne cours pas, je randonne plutôt. Mais je pense que la Corse fait effectivement partie des plus beaux endroits, pour certains assez sauvages et si l'on y va hors saison, on peut vite s'y trouver seul. Le GR20 me semble très difficile, le désert des Agriates doit faire pas loin des 40km et a l'avantage de longer la mer, mais du coup c'est peut-être trop facile...

    RépondreSupprimer