mercredi 24 août 2016

Nos jours heureux - avant que l'amer nous sépare : un morceau d'été en Angleterre...

Il était question d'azur et de l'or des champs brûlés par le soleil, du vert sombre des feuilles que le vent secoue, du bleu de Prusse bien caché dans les franges des nuages, du sépia des maisons.


Longtemps, bien longtemps avant le brexit, nous avions décidé de partir en Angleterre. Il faut dire que mon amie Mathilde avait proposé de nous laisser sa maison pendant ses vacances en France et que ce ne sont pas les manchettes agressives des tabloïds appelant à renvoyer tous les citoyens européens chez eux, qui allaient nous effrayer.



Nous avons pris la mer, un jour de grand vent, par le ferry de Dunkerque où nous attendaient l'odeur de graisse chaude et de mazout, l'odeur des embruns et des frites, l'odeur de l'aventure.


Le bleu très doux des falaises de Douvres nous a accueilli.

Et ensuite:
- nous avons sillonné la ville sur nos trottinettes, profitant des multiples pistes cyclables et du fait que la Tamise soit bordée, sur ses 2 rives, de chemins sur des distances incroyables.



- nous avons pris et repris les bus à 2 étages pour le plaisir de se voir la ville de haut ( bien moins efficace que le train ou le métro mais tellement agréable). Et aussi, le riverbus.

Accessible avec votre oyster card. Attention, contrairement aux bus et aux métros, les enfants paient.

- nous avons visité Stonehenge, incroyable de majesté, et Brighton, aux vagues turquoise et à l'horizon émeraude. Et assisté à la relève de la garde, à Buckingham palace.

en juillet et aout, tous les jours, à 11h, devant Buckingham Palace. Arrivez bien en avance!





- nous avons traqué les dream jars du bon gros géant, astucieusement placés par l'office du Tourisme dans les endroits incontournables, puissantes motivations pour les enfants.



Hyde Park


Richmond Park


Holland Park

- nous avons dessiné, lu, joué au foot et aux échecs, fait la sieste ou pique-niqué dans presque tous les parcs de Londres. 
Et avons décerné la palme du plus beau parc à Holland Park, la palme du plus beau potager au Walled garden de Fulham palace, la palme du parc le plus agréable à Regent Park, la palme du parc le plus sauvage à Richmond Park et à ses cerfs.

- nous avons admiré les graffitis de Shoreditch, humé les épices à Brick Lane.







- nous avons dégusté les merveilleux légumes bio déposés devant notre porte, et mangé des fish and chips, encouragé les équipes d'aviron et apprécié la vie du très chouette quartier de Putney. Putney est à la fois calme et vivante, elle donne sur la Tamise et a un superbe common, dispose du métro, du train et d'un réseau de bus très dense. 

-nous avons beaucoup aimé ce temps hors du temps, cet étranger familier. 

Nous avons voyagé avec les ferries DFDS, de Dunkerque à Douvres à l'été et de Douvres à Calais pour le retour.
Nous nous sommes stationnés, gratuitement, sur common road, le long des commons de Barnes.
La maison qu'on nous avait prêté était située tout près de Putney Bridge. C'est à notre sens un endroit idéalement situé pour explorer Londres en famille.
Nous avons sillonné la ville en bus à 2 étages, munis de nos Oyster cards.

1 commentaire:

  1. Cela me rappelle de si bons souvenirs en famille.
    Merci pour cette madeleines de Proust.
    Merci aussi pour la magnifique aquarelle faite lors de ces bons moments.
    Je la situe du coup dans le temps ,de votre voyage et cela la rend plus précieuse encore.
    Bises.

    RépondreSupprimer