mardi 30 août 2016

24 mois d'échanges de maisons : un bilan

Avec 8 échanges au compteur ( dont 2 où nous avons prêté la maison sans rendre chez nos hôtes) , sur 24 mois, nous nous posons la question de nous réabonner.

Stanislas à Amsterdam, dans un chouette appartement familial. Avec chat hargneux à nourrir.

Nous apprécions beaucoup de voyager sous cette forme là : tous nos échanges ont été de merveilleux moments, notre maison nous a, à chaque fois, été rendue pimpante.
Nous aimons beaucoup nous retrouver au cœur de la vie des familles, des quartiers : c'est très rafraîchissant ; c'est très enrichissant.


A Utrecht, une adorable et minuscule maison.

 L’échange de maisons a aussi quelques limites.
Pour commencer, je n’ai que 5 semaines de vacances, en tout et pour tout. Ceci limite forcément le nombre d’échanges possibles par an. Alors que nous avons beaucoup plus de sollicitations. Nous avons donc fini par prêter notre maison sans contrepartie.
 Et bien, croyez-le ou non, nous avons retrouvé notre maison dans un état...discutable. Cela crée un peu de frustration!
Ensuite, il y a une pratique sur ces sites qui me gêne beaucoup, consistant à envoyer des propositions en masse et à jouer la vitesse. En gros, si vous n’avez pas répondu sous 2 heures, vous pouvez faire une croix sur la proposition. Et comme chez nous, les échanges et les vacances sont des choses sérieuses qui se discutent posément, en famille, autour d’une mappemonde, nous nous heurtons souvent  une fin de non- recevoir.


Enfin, il y a finalement un certain nombre de maisons qui sont « not suitable for children », un certain nombre de personnes qui ne lisent pas les fiches sur la maison ( lesquelles sont très détaillées sur les équipements, la surface…) et qui récriminent.



 Une merveilleuse et gigantesque maison, à Bruges. Avec gentil chat à câliner et poêle à bois pour se chauffer.

Nous avons donc décidé d'interrompre notre abonnement et d'essayer d'échanger notre maisonnette de la Baie de Somme via mon blog ( avis aux amatrices!)
Et nous aimerions aussi tenter le camping-car...


11 commentaires:

  1. quand ça marche, ça fait vraiment envie !! mais c'est effectivement peut -être plus simple quand on se connait ? (ou pas : si on trouve sa maison pas en bon état, ça peut représenter de quoi mettre fin à une amitié !!)
    en tout cas, ta proposition est tentante, mais ... tu connais déjà pas mal notre région, non?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu mais elle est pleine de ressources!

      Supprimer
  2. Et bien je suis assez d'accord. Nous l'avons fait vu que nous sommes parisiens intra-muros, nous croulons sur les demandes. Pourtant, nous ne sommes plus abonnés parce que si nous pouvons faire un échange par an, c'est là le maximum.
    Nous nous étions dit, juste avant d'acheter que nous pourrions échanger notre maison de vacances pour faire un peu de dépaysement. Alors...
    Je note ta proposition pour plus tard quand les travaux seront achevés (au printemps) : Baie de Somme contre Oléron ?

    RépondreSupprimer
  3. Héhé, je garde un super souvenir de notre échange de maison avec des hollandais quand j'étais petite (on a réitéré 3 fois avec cette famille, à 2 ans d'intervalle à chaque fois), et comme c'était des amis de nos voisins, c'était plus simple !
    Nous on n'a encore pas tenté l'expérience, mais ça me donne envie (même si j'appréhende de laisser ma maison à des inconnus, je l'avoue !)
    En tout cas, vous êtes les bienvenus à l'automne évidemment ;) (ou a un autre moment si vous préférez !)
    Des bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui,on regarde pour venir vous voir! Bises à tous les 3 et bonne rentrée

      Supprimer
  4. Bonjour ! Je suis votre blog depuis longtemps sans jamais intervenir. Je vous ai connu à la base via vos postes "couture"... Votre façon de voir la vie m'inspire beaucoup. Je saisie l'occasion avec une proposition plus incongrue d'échange : j'habite à Salzbourg, en Autriche. Pour vous qui aimez la belle nature, ça vaut le coup ! Belle rentrée et bon courage pour votre prise de poste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stéphanie, Avec grand plaisir! l'Autriche faisait partie de nos cibles. Je voulais notamment aller au weissensee : j'en ai de si beaux souvenirs!

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour ! Je suis votre blog depuis longtemps sans jamais intervenir. Je vous ai connu à la base via vos postes "couture"... Votre façon de voir la vie m'inspire beaucoup. Je saisie l'occasion avec une proposition plus incongrue d'échange : j'habite à Salzbourg, en Autriche. Pour vous qui aimez la belle nature, ça vaut le coup ! Belle rentrée et bon courage pour votre prise de poste

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup pour ce bilan instructif ! Nous avons tenté de nous inscrire cet été justement, et sommes partis en Bretagne pour 4 jours en échange, nous avons envie de renouveler l'expérience, même si cela me semblerait plus facile, comme tu le fais, de le faire par "réseautage".
    Bien entendu, notre porte est grande ouverte, même si on n'a toujours pas la possibilité de programmer de plages de vacances en avance (là Rémi est en CCD pour 3 mois). Nous partirons sûrement un week-end des vacances de la Toussaint, profitant qu'il travaille à Cherbourg le vendredi pour aller dans le Cotentin... et sinon, on a de la place pour tout le monde !

    RépondreSupprimer