dimanche 3 juillet 2016

Nos jours heureux - juin

Comme chaque année, juin est passé sans que nous ayons le temps d'en profiter, avec la complexité supplémentaire cette année de la pénurie de carburants, des intempéries et des inondations puis des grèves qui ont considérablement allongé nos temps de transport.


* en juin, j'ai assisté à une réunion avec Isaac Getz en personne. Il fait autour de son sujet, l'entreprise libérée, un véritable one-man show, bref j'ai adoré.

* en juin, alors que je me rendais à une réunion qui s'annonçait houleuse, j'ai commencé par décréter que nous allions commencer par un 1/4 d'heure de compliments. Armés d'une pile de post-its, nous nous sommes tous fait des compliments. Puis j'ai laissé 5 minutes de plus pour que chacun ait le temps de lire ce que les autres aimaient chez lui/elle. 
1/ Certains étaient super émus et super touchés 2/ C'est un bon exercice pour se re focaliser sur les qualités de chacun 3/ la réunion a été super productive.

*en juin, j'ai eu plusieurs discussions super intéressantes sur la dé-monétarisation du travail et sur le revenu minimum universelle.



* en juin, à la faveur d'un déplacement professionnel, j'ai enfin couru sur la promenade des Anglais, découvert le vieux Nice, piqué une tête dans la grande Bleue.



* en juin, nous avons cueilli 18 kilos de fraises aux Vergers du Franc Picard. Et avons fait 20 pots de confiture.


*en juin, à la faveur de la journée nationale des sapeurs-pompiers, en baie de Somme, nous avons essayé le 4*4, actionné la sirène et fait un tour en véhicule amphibie.

*en juin, nous avons organisé une fête pour Gautier. Car son anniversaire tombe au beau milieu des vacances d'été. Et Gautier a changé de classe ( mais c'est une autre histoire).


* en juin, nous avons campé dans le jardin.

4 commentaires:

  1. Merci pour tous ces messages toujours empreints de bienveillance et d'optimisme. J'essaye de m'en inspirer ! Bon dimanche. Cécile

    RépondreSupprimer
  2. Lire tes initiatives professionnelles est toujours bienfaisant quand j'entends toutes les peines que subissent mes amis (et autres) en ce moment dans leur emploi...
    merci de partager ces moments heureux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cloc, j'ai décidé d'appliquer mes convictions au boulot aussi. Et je découvre ainsi que j'ai le pouvoir insoupçonné jusqu'alors de faire changer des petites choses. Transmets de l'énergie et de l'espoir pour tes amis : on peut faire bouger ( un peu) les choses! Bises

      Supprimer