lundi 4 juillet 2016

Le 30ème kilomètre - huiles essentielles : la trousse de premiers secours pour les coureurs

Je suis très fidèle au livre de Danièle Festy, pharmacienne, Ma bible des huiles essentielles.


Dans ce livre incontournable, elle propose d’utiliser :
-           la gaulthérie couchée comme réflexe anti-douleur : 2 gouttes pures directement sur la zone douloureuse
-          La menthe poivrée pour améliorer les performances en versant 3 gouttes pour 1 litre d’eau gazeuse, à boire tout au long de la séance.
-          J’utilise aussi l’hélichryse italienne, 3 gouttes pures sur ma cheville droite, lorsque mon entorse chronique se réveille.


Danièle Festy donne aussi des conseils très intéressants pour les sportifs aux intestins perturbés. J’ai ainsi découvert que les muscles en action réclamant beaucoup de sang, celui-ci n’est plus disponible pour le système digestif et pour l’immunité. Du coup, les « bonnes » subsistances des aliments n’arrivent plus forcément à destination.
Le sport est donc souvent lié à une sensibilité intestinale, du moins, pour ceux et celles qui pratiquent très régulièrement. Et celle-ci est aggravée par la prise d’anti-inflammatoires, par la déshydration, par le stress mécanique (l’intestin est choqué par la course à pied que par le vélo).
Cette sensibilité digestive s’exprime par des troubles digestifs, mais également par des douleurs musculaires ou articulaires, par des sinusites, de la fatigue mentale ou des sautes d’humeur. Elle conseille ainsi de réduire les aliments à base de blé et les produits laitiers. Elle conseille d’opter pour le riz, pour le soja et d’augmenter sa ration de fruits et légumes.



Intéressant, non ? Et assez à rebours de ce qu’on lit sur le sujet ( et notamment sur l’injonction de manger des pates J) .

3 commentaires:

  1. Alors là, merci, car çà permet de mettre des mots sur les maux de mon sportif de mari. Très sensible au niveau digestif et sinusites...c'est tout lui! Et hop, un livre à s'offrir mutuellement (non pas que je sois sportive, loin de là...mais pour l'accompagner dans son projet d'Ironman)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. waou, un iron man! Je te recommande ce livre, qui est super complet et super pédagogique. Bises!

      Supprimer
  2. Eh bien voilà un billet qui a le mérite d'être honnête. Le sport à haute dose n'est pas très bon pour la santé…
    Mais il manque un mot dans cette phrase : (l’intestin est choqué par la course à pied que par le vélo). Le vélo aussi "remue" les intestins ?

    RépondreSupprimer