lundi 2 mai 2016

Ma poubelle & moi #14: une salle de bain zéro déchet ( ou presque)

C’est un effet collatéral positif des mois et des mois de travaux chez nous : nous avons expérimenté le minimalisme, grandeur nature et sur plusieurs mois.

 le shampooing du jardin des garçons, mon savon d'Alep rejoint, depuis la photo, par une petite bouteille de vinaigre de cidre ( merci l'Elfe!)

Quand il a fallu trier et empaqueter nos affaires de toilettes, j’ai fait un grand tri.
Je n’ai gardé que quelques barrettes, épingles et élastiques. 

Je n’ai jamais été beauty-addict et n’ai jamais vu ma maman se maquiller.
Mais les années passant, je me suis laissée tenter par les vernis à ongles. Et puis un jour, j’ai essayé de faire du papier marbré avec du vernis à ongle, si joli sur Pinterest. L’odeur abominable (et le fait que les feuilles de papier canson fondent littéralement sous l'effet du vernis ) m’a fait prendre conscience de la nocivité de ces produits. Que j’ai donné depuis à des addicts.

Au boulot, l’étiquette non écrite impose le maquillage et la tenue formels.  J'ai même mis la main sur une vieille note de service qui précise que " pour celles qui n'aiment pas se maquiller :  une simple poudre matifiante, du blush, un rose à lèvres et du mascara suffiront"...
Je me suis interrogée sur le maquillage, sur ma propre responsabilité en respectant ce code.
Et je n’ai gardé que 4 crayons pour les yeux (un gris, un noir, un violet, un brun, de la marque bio Benecos) et 3 rouges à lèvres, que je ne suis pas sure de renouveler quand je parviendrai au bout. 


Avec beaucoup de soulagement, j’ai ramené un grand sac de médicaments périmés, vestige de la maladie de Stanislas, à la pharmacie. Et j’ai rapporté nos lunettes obsolètes à l’opticien.
Pour mes hommes qui refusent de passer aux mouchoirs au tissu , j’ai acheté des mouchoirs en papier non blanchi simplement conditionnés dans des boites en carton. Et nous sommes passés aux cotons tige en carton, compostables.

Depuis 2 ans, j’utilise une coupe en silicone. Et j’en suis très contente, même si je ne vous cache qu’en déplacement, c’est parfois un brin délicat.

Mes hommes ont souhaité conservé leur gel douche, pour le corps, en flacon d’un litre (Emma Noël à l’HE de citron) et se lavent les cheveux avec le shampooing du jardin. Pour moi, c’est désormais savon d’Alep bio pour le corps et les cheveux, en espaçant sérieusement les shampooings.
Pour le visage, j’utilise les meilleurs savons du monde,  fait-main et offerts par Mélanie/fugitiva.


Chez vous, que faites-vous ?

23 commentaires:

  1. héhé moi aussi je suis devenue addict aux savons de Mélanie !!
    j'ai testé le shampoing de lierre mais c'est comme pour les noix de lavage : ça ne marche pas (plus) du tout ... dommage, avec tout ce qu'on a au jardin !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis resté sur le savon et shampoing liquide mais grand format de 1L, après avoir testé plusieurs savon dur de plein de marque, artisanaux ou pas.
    Je suis adepte de la pierre d'alun, d'une crème visage bio super et de l'huile d'amande douce pour le corps.
    Peu de maquillage.
    Pas encore convaincue de la cup, donc j'utilise des serviettes en coton et papier garantie sans plastique ni parfum de M&&de. J'ai aussi tenté le cure oreille; Mais suis revenue au coton-tige en carton et coton.

    RépondreSupprimer
  3. Pour espacer les shampoings liquides je suis une adepte du shampoing sec. Avant j'utilisais ceux de Klorane dans un contenant très malin : pas le spray (qui existe aussi dans cette gamme), celui qui est souple et a un système de pompe pour projeter manuellement la poudre.

    Comme il se dévisse, désormais je le remplis de maïzena : un peu moins efficace mais nettement moins cher et dispo dans ma cuisine. Cela me permet de gagner une journée ou de sauver le coup quand je dois sortir et je n'ai pas le temps de me laver les cheveux.

    Pour le maquillage je suis comme toi, j'ai le minimum (eye liner et crayon bruns et noirs pour les yeux). Mon souci ce sont les crèmes car mon conjoint et moi avons tous deux une peau atopique et de l'eczéma, mais aucune envie de nous tartiner de cortisone.
    En ce moment je teste des crèmes maison, qui en prime font de bonnes bases pour faire mon propre baume du tigre et vicks vaporub. Si à l'usage nous en sommes vraiment contents de filerai les recettes.

    Nous ne supportons pas le vrai savon, donc nous nous lavons tous les deux au pain végétal acheté en pharmacie. Depuis peu je l'utilise aussi pour le bébé : un "savon" pour toute la famille, c'est parfait.

    Pour les cheveux je vais tester le rhassoul je pense, en gardant en tête l'article que voici, qui explique bien que cela ne convient pas du tout si on 'na pas les cheveux gras (c'est donc à priori pour moi)
    http://comme-un-poisson-dans-leau.fr/test-shampoing-rhassoul/

    Merci pour ces articles qui me motivent bien pour éliminer le superflu et mieux consommer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, "pain dermatologique", pas "végétal" (enfin si, mais ce n'est pas le nom).

      Supprimer
    2. Je suis curieuse de ton retour sur les crèmes maison parce qu'ici aussi les peaux tiraillent et craquèlent!

      Supprimer
  4. Je suis scandalisée par la note de service... la loi encadre-t-elle ce genre de choses ?
    D'ailleurs, "pour celles qui n'aiment pas se maquiller" avec une liste longue comme un jour sans pain, je me demande combien de produits utilisent celles qui aiment ?
    A part ça, chez nous, on a un peu les mêmes préoccupations mais du mal à trouver les produits de substitution, donc merci pour tes articles qui me gardent motivée.
    Le savon d'Alep, pour les cheveux, ça marche ?
    Soffie

    RépondreSupprimer
  5. ah! la note sur le maquillage est extraordinaire! Elle ressemblerait presque à ces vieux articles sur "comment être une bonne épouse". Je me dis que je ferais bien pâle figure dans mon jean-basket-sweat-pas maquillée-cheveux séchés au vent... mais ça me pousserait aussi à être un poil plus élégante (quoique ça fait bcp qd mm pour un maquillage minimal!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te garantir qu'effectivement je détonne un peu niveau maquillage/coiffure zéro :-)

      Supprimer
  6. Mes produits de beauté sont bio mais avec des contenants en plastiques... sauf pour le vinaigre de cidre qui est devenue mon allié n°1 pour avoir de jolis cheveux (bouteille en verre au rayon alimentaire). Mon shampooing est à l'ortie, il est très bien mais j'imagine qu'il n'est pas super compliqué à faire soi-même mais je n'ai pas de jardin. Pour le corps, on utilise depuis des années, des savonnettes et on aime bien. J'aimerais davantage utiliser mon maquillage mais franchement le matin, je ne suis pas motivée... Pour les produits du corps et du visage, j'ai plusieurs produits avec tout un tas d'emballage... Et de l'eau micellaire qui demande l'utilisation de coton. J'ai essayé de changer de produit pour ne pas utiliser de coton mais je reste attachée l'eau micellaire. Il y a bien les éponges Konjac, mais niveau microbe, ça doit pas être jojo au bout du compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la place du coton, les lingettes lavables en machine font très bien l'affaire je trouve...

      Supprimer
  7. Chez nous, on n'est pas vraiment exemplaires sauf sur un point : pas de coton tiges. Un ORL m'a dit un jour que c'était à proscrire. Je me souviens de ses mots : "Tant que les coton tiges existeront, les ORL auront du travail !" Donc depuis c'est directement le jet de la douche dans l'oreille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Extraordinaire! nous, les cotons tiges , c'est max une fois par mois (quand j'ai honte en regardant les oreilles de mes gars!)

      Supprimer
  8. Je suis une mauvaise élève. A décharge, je suis très très allergique à un tas de truc et quand c'est pas moi, c'est le bouif.

    Je suis savon d'alep (bio ?? oui, j'achète chez les bio mais de là à dire qu'il est vraiment bio... En tout cas, s'il vient d'Alep, il doit voir de moches choses mon savon... Mes enfants ne le supportent pas alors ils utilisent un pain dermato tout simple.

    Pour mes cheveux, c'est Nodé de Bioderma pour tous et c'est pas bio du tout. J'ai tout essayé plein de trucs bio : soit mes cheveux sont moches, soit ça me grattent, soit ce sont ceux des trois blonds. J'ai juste un après shampoing au ricin qui est bio mais que j'utilise pas trop souvent parce qu'avec le nodé, j'ai plus trop besoin. J'ai le shampoing sec de Saki que j'utilise en cas de gras parisien.

    Le maquillage j'y suis allergique mais j'aime ça et je trouve qu'avec l'âge, un peu de fard et de rouge à lèvre donne l'air plus gai. J'utilise Minerale Bare depuis 10 ans. C'est pas bio mais c'est simplissime : trois poudres qui font tous les jobs, c'est top et se conserve super longtemps. Je démaquille à l'huile de nigel (bio) avec des disques démaquillants lavables et du savon.

    Les vernis, j'adore aussi alors, j'en ai (mauvaise élève) mais pour les pieds, l'été. ça rend la birk un peu plus classe tout de même. Pour les mains, j'ai un stylo manucure avec un polissoir qui fait si bien briller qu'on les croirait vernis. Le grand bluff.

    La cup m'interroge. Je ne sais pas quoi en penser, essayer ou pas... Rien ne me plait vraiment. Si certaines veulent m'en causer en MP...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le souhaites je peux partager mon expérience de la Cup ... carolinecugnet@hotmail.com

      Supprimer
  9. Ici nous utilisons du savon, un shampoing pour nous 3. Une crème de jour et un lait pour le corps. La note sur le maquillage est comment dire, un brin machiste non ? Je me maquille très peu, un peu de crayon parfois et du blush les mauvais jours. Et la cup est adoptée depuis 2 ans, et je veux bien partager mon expérience. et pour les oreilles, pas de coton tige ! mais un petit outil trouvé en magasin bio dont j'ai oublié le nom ... et merci pour ce partage du chemin vers le 0 déchet, c'est très inspirant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pourquoi mais mon nom ne s'affiche pas ... Shantavana et non "Unknown"

      Supprimer
  10. Merci, c'est adorable, mais c'est donc que tu ne connais pas les savons de ma savonnière préférés, ils sont divins, il faut que je pense à t'en trouver quelques-uns ! Ici les savons servent à toute la famille pour le corps, le visage et les mains, par contre, on a du shampooing en bouteille, on n'a pas encore réussi à changer...
    Moi je progresse doucement, car à base de cire d'abeille et d'une ou 23 huiles végétales, j'ai trouvé un parfait baume à lèvres, et baume pour le corps (j'ai tous ces produits pour la saponification), car peaux très sèches + eau calcaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'ai utilisé ta crème pour les mains pour mes pieds de coureuse : elle est d'une grande efficacité, en plus de sentir très bon!

      Supprimer
    2. chouette ! mais pas sûre de me rappeler de la composition... effectivement, j'avais mis "pour le mains" en pensant aux petits et grands jardiniers de la famille... merci
      (bien sûr, j'ai voulu écrire 2/3 huiles végétales, pas 23 !)

      Supprimer
  11. Chez nous, du shampooing bio, une fois par semaine, un savon d'alep pour l'amoureux, des vieux savons que je termine pour ma part, pas de déo ni de crème (j'en ai quand même une pour le visage et une pour les mains pour les trois fois dans l'année où j'ai la peau qui tire, souvent quand je suis en déplacement car ma peau n'aime pas les changements d'eau) ni parfum ni maquillage. Beaucoup de barrettes en tous genres et d'élastiques par contre! Sous la douche, j'optimise à fond: je fais pipi/me cure les oreilles et le nez sous l'eau pour ne pas utiliser de papier toilette/coton tige/mouchoir.
    J'essaie de me remettre à la cup mais je trouve super compliqué de la vider/remettre au boulot du coup je l'utilise essentiellement la nuit (et la vide et rince sous la douche du matin), et sinon des serviettes hygiéniques lavables depuis des années (que je lave aussi sous la douche du matin).
    Il faut que je couse des mouchoirs pour améliorer le tout et que je prenne le temps d'essayer la fabrication de ton shampooing au lierre!
    Je note aussi toutes vos bonnes idées, au cas où je deviendrais moins feignante!

    RépondreSupprimer
  12. Je suis une grande adepte de la cup depuis environ 7 ans et je ne reviendrai en arrière pour rien au monde...!
    Pour les cotons-tiges je me suis convertie au "cure-oreille" très efficace et zéro déchet, en vente dans tous les bons magasins bios je pense.
    Sinon bien sûr les disques démaquillants lavables font aussi partie de mon quotidien mais je sais que vous aussi.
    Ma dernière découverte est le déodorant solide, super efficace et bio (c'est tellement compliqué de trouver du déo bio ET performant), je suis séduite. Il y a seulement deux marques qui le font à ma connaissance : Schmidt's et Soapwalla (avec une préférence pour le deuxième pour sa bonne odeur d'huiles essentielles et sa texture moins "friable" que le premier). Ça ne réduit pas significativement les déchets mais les contenants sont en verre donc recyclables :)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    Même sans commenter je lis cette nouvelle rubrique avec plaisir!Depuis quelques temps, je fais plus attention moi aussi à ma consommation de produits de beauté et je privilégie crème de jour faite maison (basée sur une recette sur aromazone), éponge konjac ou gel visage (sanoflore, qui me dure des mois) et pour les cheveux c'est une huile avant-shampooing car ils sont secs ou un masque avec du miel de l'huile de coco et de la cannelle+ un shampooing solide. Je recommande une marque toulousaine à ce propos, moe nature (http://www.moe-nature.fr/) qui fait de très chouette savon, pour les cheveux je prend celui du voyageur depuis 2 ans, il est top et dure longtemps. Sinon, j'aurais aimé savoir si les savons de Mélanie fugitiva sont aussi vendus sur un site pour les essayer...
    Merci!

    RépondreSupprimer