mercredi 6 avril 2016

Du temps avec les enfants : la météo de l'âme

Calmes et attentifs comme des grenouilles, soir après soir, nous avons continué notre réflexion.


Petit à petit, nous avons pris conscience que nous ne sommes pas nos pensées. Les pensées vont et viennent et ne sont pas LA vérité.
Pour matérialiser ceci, nous avons mis en place un système de météo de l’âme.
Ainsi, matin et soir, chacun dessine la météo de son âme
 L’idée est  de montrer aux enfants que les humeurs vont et viennent dans la journée, dans la semaine, que les étiquettes ne sont pas les vérités. Evidement, cela nous permet de creuser certains soirs et d’adapter la dose de câlins du soir, « remplir le réservoir d’amour » comme dit Isabelle Filliozat.
Nous espérons ici initier un apprentissage de la relativité et surtout de la conscience de soi, de la confiance en soi.

Et chez vous, vous suivez la météo de l’âme ?

2 commentaires:

  1. Mais quelle belle idée! Une belle voie effectivement vers la conscience de soi et de la relativité de nos humeurs, vers la confiance en soi.
    Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, on fait ça aussi pour la bonne raison que cela éveille aussi à prendre conscience de la diversité des émotions et de comment faire face quand elles nous submergent. Le but : éradiquer la colère comme unique réponse à la peine, la tristesse, la fatigue, la lassitude, la frustration, l'excitation. Dès lors qu'une émotion est reconnue pour ce qu'elle est, on la traite mieux. Cela aide la pré-ado de relativiser les pic hormonaux, le petit garçon qui se met en pétard sans que nous puissons rien y comprendre et m'aide moi, à mieux écouter au lieu de tomber dans le travers d'adulte qui "fait" sans entendre.

    RépondreSupprimer