samedi 26 mars 2016

Un rêve de potager - saison 2 : le temps des semis

Malgré un bilan très mitigé de la saison 1, nous avons décidé de réitérer. Et d'aggraver notre cas, en faisant plus que tripler la surface cultivée!

Cette année, j'ai semé en godets dés le début février, à la lune descendante.
Comme je n'avais pas été émerveillée par l'expérience des semis dans les boites d’œufs, j'ai fait une autre tentative dans des moitiés de papier toilette.
En semant dés que possible, j'espère que nous pourrons récolter dés juillet (et éviter le trou noir d'août de 2015).

Nous avons semé tomate cerise et tomate rose, concombre télégraphe et courgettes, corno di toro et basilic, potimarron, coriandre, citronnier, oranger et clémentines...En plus des poireaux, épinards, pommes de terre, laitue, ail, qui sont dehors.


Pour l'instant, ça poussotte doucement. J'attends avec impatience la fin des gelées pour tout repiquer dehors car je doute que la poussière du chantier soit bénéfique aux semis...
Et Amaury étudie de près les légumes d'hiver pour que le potager serve toute l'année.

4 commentaires:

  1. Chouette! Et même si ça ne donne qu'à moitié, la saveur de ce qu'on a fait pousser soi même est nutritive pour le corps mais aussi profondément pour l'âme...

    RépondreSupprimer
  2. Vous devriez chercher des potageophiles dans votre secteur. Ça devrait vous permettre de moins tâtonner.

    RépondreSupprimer
  3. Ici dans le sud, on a repiqué hier un plant de tomate, concombre et melon semé fin février. mais beaucoup n'ont pas germé. Les semis de mi mars germemnt mieux... la lune ? A suivre....

    RépondreSupprimer
  4. Bon jardinage ! J'ai hâte de lire de nouveau la suite de cette belle aventure !Bientôt les semis dehors...

    RépondreSupprimer