lundi 14 mars 2016

Ma poubelle & moi #11 : une cuisine durable -le garde-manger

Transformer sa cuisine pour viser le zéro déchet, ou presque (nous sommes passés de 30 l hebdomadaires à 5l de déchets non valorisés), ne nous pas forcément semblé très compliqué. Cela suppose en revanche de changer ses habitudes. Et je pense que les 5 derniers litres sont très difficiles à attaquer !

1.       J’ai fait un grand tri dans les livres et les magazines de cuisine. J’ai offert ceux dont je ne me sers pas au moins une fois par mois. Du coup, je n’achète plus d’ingrédient exotique pour une recette. Je reste dans ma zone de confort et je brode en fonction des saisons mais je n’ai plus de pots ou de sachets entamés qui prennent la poussière.

2.       Au fur et à mesure que je terminais thés, j’ai simplifié en ne gardant finalement que 2 sortes de thés. Les 10 dernières années, J’ai apprécié le luxe d’avoir le choix entre une vingtaine de thés à la maison avant de me rendre compte que mon goût me poussait toujours vers les mêmes. A la maison, il n’y a désormais que deux thés, les Jardins de Gaia (vendus en vrac chez Biocoop) : du thé noir Lapsang Souchong et du thé vert jasmin. Et je bois avec plaisir les tisanes récoltées par Camille (une verveine sublime) ou ma Maman (une menthe puissante).


3.       Nous récupérons et réutilisons les sachets en papier en notre possession. Nous utilisons aussi des sacs en tissu. Ils nous permettent d’acheter en vrac : des lentilles corail ou vertes, des pates, du boulgour, du quinoa, des pois cassés,  des raisins secs, des cranberries, de la noix de coco râpée…Rentrés à la maison, je transvase le tout dans des bocaux de 1,5l, achetés sur le bon coin. 
Leur histoire résume tout notre problématique, je trouve : ces bocaux appartenaient à une vieille dame de 82 ans qui partait en maison de retraite. Comme ses petits-enfants ne voyaient pas quoi faire de ces bocaux, ils les ont mis en vente sur le bon coin. Et le savoir-faire de cette vieille dame en termes de conservation, de récup' sans doute et de zéro déchet ou presque, s'est perdu.
Nous achetons la farine, les flocons d’avoine et le riz par sacs de 5 kilos.

4.       Nous partons à l’aventure le weekend en nous rendant en famille et à vélo au marché. Nous y achetons du fromage à la coupe et du fromage blanc à la louche, directement versé dans un bocal en verre, des olives en vrac. Des fruits et des légumes aux agriculteurs locaux et/ou au revendeur bio,  Amaury récupérant chaque semaine, sur son lieu de travail un panier familial de fruits et légumes bio. 
Quand nous sommes en baie de Somme, nous allons cueillir nos provisions dans une ferme éco-responsable.
Nos fils ont longtemps boudé la compote maison. Nous avons fait évoluer la recette ( en ajoutant de l'eau : ils trouvaient la compote initiale trop compacte et en la mixant bien) Et la compote maison  est maintenant adoptée.
Double victoire pour moi, ;-), puisqu'Amaury s'est auto-proclamé "roi de la compote maison" et que c'est lui qui cuisine les 3 litres hebdomadaires ( le dimanche matin en faisant faire ses devoirs à Stanislas).

Bref, les semaines passant, le projet prend corps chez les Lathelize. 

18 commentaires:

  1. Je suis sur le même chemin :) C'est super les grosses vérines, j'en ai récupérées plein de ma grand-mère ! j'achète encore de la compote (même si j'en fais aussi) mais j'essaye de fuir de plus en plus la facilité des pots individuels en plastique (pas toujours facile, surtout quand on aime pas les mêmes parfums !) au profit de pots "familiaux" en verre (que je réutilise ensuite)... Bref, la prise de conscience est une grande part du projet même s'il me reste du chemin à parcourir et des concessions à réaliser ! Bonne continuation sur la voie du zéro déchet !

    RépondreSupprimer
  2. La compote maison, chez nous, ça ne dure jamais. Nous ajoutons selon les saison, quelques branches de rhubarbes (la plus rose) ou un coing pour changer les gouts.
    Je cherche des gourdes lavables et stérilisable pour le transport de la compote du lundi, mercredi et jeudi... si ici quelqu'un a une idée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, vous trouverez toute une gamme de gourdes pour BB et pour toute la famille sur le site sansbpa.com
      Au passage, je félicite Madame Lathelize pour son blog très inspirant !
      Christine, Montpellier

      Supprimer
    2. Merci Christine, et pour le bon plan et pour le compliment!

      Supprimer
    3. haaaaaan, merciiii ! (une nouvelle ère s'ouvre à moi!)

      Supprimer
    4. Les gourdes Squizz ont aussi été validées depuis plusieurs mois à la maison ! Et depuis peu, leur gamme s'est élargie.

      Merci Lathelize pour toutes ces réflexions et ces bonnes idées. Je vais faire le tri dès ce week-end dans les livres de cuisine, plutôt que de chercher désespérément où les caser.

      Supprimer
    5. Bonjour,
      les gourdes squizz sont testées et approuvées à la maison. Elles sont réutilisables sans pb, se lavent facilement (goupillon bébé), se ferment par zip (il faut etre vigilant d'avoir bien zippé, mais ensuite ça se rouvre pas par mégarde). Par contre je sais pas si c'est stérilisable ...
      En tout cas, pour les compotes maison ou en gros bocal, ou bien pour des yaourts, c'est impeccable.

      Supprimer
  3. On fonctionne à peu près de la même façon..Sauf pour le thé, deux sortes différentes ne nous suffisent pas, et les paquets n'ont pas le temps de vieillir... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous buvez quoi comme thé? (je m'étais abonnée à la thé box en la voyant sur ton blog, et je n'ai pas renouvelé : j'ai trouvé les thés trop aromatisés, trop exotiques pour moi!)

      Supprimer
  4. On suit aussi ce modèle ! J'admire tes 3 litres de compotes, mais du coup ça se conserve très bien comme ça, juste en bocal au frais ? Ou Amaury ajoute du sucre ? Ou stérilise ? Je faisais de la compote pour le petit renard, mais j'avais l'impression que ça s'oxydait vite, du coup j'en faisais tous les jours. Maintenant on a mieux : des fruits en morceaux crus !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, 3 litres = la consommation de la semaine Amaury met 3 cuillères à soupe de sucre et un centimètre d'eau dans la cocotte, et hop, quand elle a complètement refroidi, on la met au frigo

      Supprimer
  5. Pour le thé, j'avais aussi bien réduis mon stock aussi pendant un temps. Mais je suis retombé dans mes délires de choix...Même si 2 thés restent mes préférés. Et c'est vrai que la tisane maison a vraiment un autre gout. Je te conseille vivement de tester si tu as près de chez toi, de faire de la tisane de cassis. Nous adorons les mélanges avec le cassis qui apporte une vrai touche fruitée. en mélange avec la camomille vraie, le tilleul ou la verveine, c'est un vrai dessert. Je suis en tout cas contente que tu apprécie la verveine!
    à bientot

    RépondreSupprimer
  6. On a les mêmes bocaux le Parfait! Une seule sorte de thé chez moi, "Moon palace" de Damman, un thé vert de chine à longues feuilles, mmm. Et une seule sorte de café (oui, je bois du café aussi), des hauts plateaux du Cameroun, doux et fruité.
    Et je joue aussi au défi 333 dans ma cuisine : trois légumineuses, 3 céréales, 3 matières grasses, etc..

    RépondreSupprimer
  7. très inspirant cet article , je fais des efforts au quotidien pour réduire nos déchets mais le chemin me semble bien long

    RépondreSupprimer
  8. L'évolution s'est faite petit à petit chez nous, mais je trouve que nous avons encore beaucoup trop de déchets. Le bac qui se remplit le plus vite est tout de même celui du compost, ce qui est encourageant. Quand je pense que je me moquais gentiment de mon homme quand il se promenait partout avec ses contenants en verre et que maintenant je trouve ça si évident, aussi bien pour la nourriture que pour les liquides!

    RépondreSupprimer
  9. c'est rigolo, j'ai fait le tri dans mes thé le mois dernier, en partant du même constat que si j'en aime beaucoup (trop) mes gouts me ramènent toujours aux mêmes que j'ai donc gardés et que je tiens à ne racheter qu'en vrac. Par contre, si j'ai gardé le jasmin et le lapsang souchong, il m'en reste beaucoup plus : les mélanges vladimir et kashmir tchai de chez kusmi, le thé des moines du palais des thés et l'incontournable earl grey du matin.
    Pour le stockage, j'en suis désolée mais je suis restée au plastique (que j'ai choisi sans bisphénol, mais bon bof, je sais). Je trouve le verre beaucoup trop lourd (je parle pour les grands contenants), mes gars ne sont pas du tout soigneux ou sont maladroits ou les deux (ma vaisselle s'en ressent depuis qu'ils doivent s'en occuper...) et ma petite n'est pas assez costaude pour se servir toute seule avec du verre, peut-être plus tard.
    Pour les déchets, même si on ne vise pas vraiment le zéro, nous avons la chance que notre commune adhère a un projet pilote de recyclage et de tri assez ambitieux donc ça nous motive pour plus de discipline, mon principal regret est le manque criant d'offre en terme de vrac! (enfin dans ma région...)
    Longue vie à vos efforts et vos initiatives !

    RépondreSupprimer
  10. chez nous aussi je fais des kg de compote (avec les pommes du jardin non traitées c'est encore mieux vu que c'est gratuit ! mais à partir de février-mars ma récolte d'automne est épuisée alors parfois on passe aux gouters - fruits frais ...) et des kg de soupe (une énorme marmite, gardée au frigo, pour 4 jours).
    Par contre pour le thé j'ai grand plaisir à en avoir plusieurs (8 je pense) mais tout du vrac, donc je ne trouve pas que ça soit source de déchet particulièrement plus que si j'en avais 2 variétés.
    Et mes céréales sont aussi en bocaux depuis très longtemps, même lorsque pas achetées en vrac, car je trouve les emballages du commerce trop moches !! Le seul souci je trouve, c'est que même les bocaux à rondelles de caoutchouc ne sont pas totalement à l'abri des attaques de mites alimentaires, c'est une vraie plaie (la seule solution : consommer régulièrement et ne pas avoir un produit qui se stocke trop longtemps ... mais je continue à voir voler des mites dans la cuisine quand même)

    RépondreSupprimer
  11. Et au fait, pour la compote maison, moi j'utilise ça (en silicone) http://www.mastrad-paris.fr/p-tite-gourde-pour-bebe-5158.html ,
    et j'ai souvent entendu du bien de ça : mais en plastique http://www.squiz.co/tout-savoir-sur-squiz/#comment-ca-marche
    et j'ai trouvé cet article qui a l'air bien détaillé: http://www.supermams.org/les-gourdes-reutilisables/

    RépondreSupprimer