mercredi 14 octobre 2015

Ma poubelle & moi # 2 : mon déo maison + edit 15/10

L’hiver dernier, à la suite de cet article, nous sommes passés aux déodorants maison. Après un an d’expérimentation, il est temps de faire un bilan.

Les +
*Très simple et rapide à faire
*Très économique : les sticks s’usent très doucement et les ingrédients de base servent plusieurs fois (et donc leur coût relativement important à l’achat s’amortit très vite).
*Très efficace : journée de travail, sport,…rien ne lui résiste.
*Très agréable : pour moi qui ai la peau sensible, l’huile de coco adoucit et nourrit.
*Personnalisable : le mien ne contient pas d’huiles essentielles ; celui d’Amaury est légèrement parfumé aux huiles essentielles de Tea Tree et de romarin.

Les -
*Ces déodorants ne sont pas adaptés aux temps chauds car l’huile de coco se liquéfie au-delà de 25°. Vous pouvez remédier à cet inconvénient en ajoutant de la cire d'abeille, ce que je n'ai pas fait car je n'aimais pas l'idée d'acheter un nouveau produit (la cire) dont je ne voyais pas forcément que faire.
*Ces déodorants sont à utiliser avec précaution lorsque vous portez des vêtements fragiles ou ajustés car l’huile de coco tâche. Ou sinon, il faut attendre quelques minutes après l’application avant de vous habiller.
*Si vous avez le peau vraiment très sensible, évitez les huiles essentielles.
*La première heure, une légère odeur de coco persiste. On aime, ou pas !

Vous avez envie de vous lancer ? 
Voici un tuto en quelques étapes :
On rassemble tous les ingrédients ( 100g d’huile de coco- 60 g de bicarbonate de soude- 40g de fécule de maïs)/ On fait fondre l’huile de coco


 On ajoute précautionneusement et avec délicatesse le bicarbonate et la fécule/ On ajoute les huiles essentielles ( 5 gouttes de chaque suffisent)/


On verse dans des supports de sticks récupérés (ou achetés ici)

Edit du 15/10 : il s'agit bien sur du célèbre article d'Antigone XXI
http://antigonexxi.com/2012/05/03/un-deo-naturel-en-5-minutes-chrono-pari-tenu/

17 commentaires:

  1. Super, merci, il me manquait ca pour passer le pas, le temps de chercher et de synthétiser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre, vu ton lieu d'habitation, il vaudrait mieux que tu mettes de la cire d'abeille!

      Supprimer
  2. pour la cire d'abeille, si tu as du parquet non verni ou des meubles en bois, tu peux t'en servir pour les cirer. Ma mère se fabrique une mixture a partir de cire d'abeille, essence de térébenthine et huile de lin. En version plutôt liquide pour le sol pour pouvoir l'appliquer rapidement, et en version plus solide pour les meubles

    RépondreSupprimer
  3. ça c'est super...je suis rester encore à la pierre d'alun (pratique et inodore) mais je vais cogiter un peu à ta recette je pense! (et j'aime l'odeur coco!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus efficace que la pierre d'alun, je trouve, et puis tu peux varier les senteurs!

      Supprimer
  4. Fort intéressant. La préparation fige en refroidissant? Et donc, comment fais-tu au dessus de 25°C si tu n'as pas ajouté de cire d'abeille? Il faudrait que je me penche sérieusement sur la question. (Au passage, tu n'as pas mis le lien vers l'article que tu évoques.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela durçit. Cette année, hormis les 15 jours de canicule en juillet où j'avais mis le déo au frigo, je n'ai eu aucun problème ( mais Amaury si, un jour de déplacement, où il a retrouvé son déo sous forme liquide).
      Zut pour le lien ; je le rajoute!

      Supprimer
  5. Aviez-vous testé la pierre d'alun avant de passer au fait-maison ? Je trouve ça top !
    Elisabeth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais la pierre d'alun n'était pas assez efficace pour nous!

      Supprimer
  6. pour l'été, effectivement, ça ramollit. Mais il suffit de mettre cette crème dans un petit contenant (un mini bocal de confiture comme on en trouve au petit-dej dans les hôtels par exemples) et d'appliquer avec le doigt sous les aisselles. Avec l'habitude, je me suis rendue compte qu'une dose très réduite de produit suffit ( l'équivalent d'un petit pois sous chaque aisselle). comme la dose est petite, elle est presque instantanément absorbée par la peau, donc : pas de taches! finalement, on a tendance à en mettre un peu trop avec les déo en sticks, surtout s'il fait chaud et que la constitance est un peu molle. Mais bon, allez expliquer à un homme qu'il n'y a pas besoin d'en mettre un cm d'épaisseur... ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Adepte aussi de cette recette depuis que nos déos sont terminés ! C'est parfait, je les ai fait dans des moules en silicone, et j'en ai mis en plus dans des mini récipients hermétiques pour en avoir toujours dans notre sac, au cas où :)

    RépondreSupprimer
  8. j utilise la pierre d 'alun qui en plus permet de cicatriser s 'il y a des irritations post épilation ou rasage
    qu'est ce qui dans cette mixture a une action anti bactérienne, le bicarbonate ? car le déodorant n’empêche pas de transpirer mais de développer des mauvaises odeurs sous l ''action de bactéries
    comment cela peut il fonctionner ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kette,
      et le bicarbonate et l'huile essentielle de tea tree ont des actions anti bactériennes.

      Supprimer
  9. Moi je suis conquise par la pierre d'alun et j'y reste fidèle depuis de nombreuses années ..mais ta recette est intéressante.

    RépondreSupprimer
  10. C'est sensiblement ce que j'utilise, la cire d'abeille en moins.

    RépondreSupprimer