samedi 3 octobre 2015

Carnets de chantier #1 : l'architecte, pierre angulaire du projet

Avant de lancer ce grand chantier de rénovation, nous étions très ignorants. Nous savions seulement que nous ne connaissions pas d’entreprises générales susceptibles de le mener à bien et que nos emplois du temps ne nous permettraient pas de suivre le chantier.
C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers l’architecte local.

la cuisine a été démolie le 20 août. Pour monter la nouvelle, il faut poser le parque, ce qui ne sera fait que lorsque les murs seront faits, qui ne seront faits que lorsque les fenêtres seront changées, soit ...début novembre :-(
Alors que le mois d'août était propice aux dîners improvisés dans le jardin, la pluie continue du mois de septembre nous a poussé à nous replier dans les quelques mètres carrés utilisables de la maison)

Un architecte peut remplir plusieurs types de mission :
-          Dans l’avant-projet, il vous accompagne jusqu’au permis de construire
-          Il peut vous accompagner dans le dépôt du permis
-          Il peut orchestrer les appels d’offre auprès des différents corps de bâtiment
-           Il peut suivre les travaux.
les murs ont été abattus, les radiateurs ôtés, l'électricité d'origine démontée, mais rien n'a été re-construit...Ce qui fait que nous avons ni chauffage, ni lumière ( mais heureusement les prises fonctionnent, ce qui nous permet de transporter une lampe et un radiateur à bain d'huile).

Vous avez trouvé quelqu’un, vérifiez sur l’annuaire de l’ordre des architectes (en ligne), qu’il est bien ce qu’il prétend être.
Avant le dépôt du permis de construire, vous signerez un contrat. Allez au bout des 30 pages et vérifiez  que la clause de respect de l’enveloppe budgétaire à plus ou moins 10% y figure bien.

Demandez également :
-          les attestations d’assurance des différentes entreprises et vérifiez que les travaux prévus y figurent,
-          les permis de travail des ouvriers, s’ils ne sont pas ressortissants européens.
Et avant le début du chantier, exigez un planning prévisionnel.

Respirez un grand coup : c’est parti !

( Vous pouvez jeter un œil sur le site de l’ordre des architectes : http://www.architectes.org/travailler-avec-un-architecte)

(Evidemment, nous n'avons fait rien de tout cela,inexpérimentés que nous étions, ce qui explique que le chantier, après une phase de grandes destructions,  soit au point mort depuis fin août, , le temps que nos litiges se règlent...)


Si vous avez des conseils à communiquer, n’hésitez pas, commentez !

24 commentaires:

  1. si cela peut vous "rassurer", voici qq éléments de notre expérience :
    -passés aussi par un architecte pour la maitrise d'oeuvre, on n'en est pas contents du tout ! il fallait toujours qu'on suive le planning nous-mêmes, qu'on booste les artisans, qu'on relance tout le monde ... qu'on fasse respecter les devis prévus ! (et pourtant, sans être du métier, on avait quand même le regard, de loin en loin, de mon frangin qui en est, lui !)
    -il y a eu aussi des pb d'artisans ne faisant pas ce qui était demandé, avec nécessité de défaire/refaire => délais allongés ...
    -bref : ne jamais se fier aux délais annoncés au départ :(

    mon comm' n'est sûrement pas d'une grande aide mais c'est plus pour que vous ne vous sentiez pas (comme nous l'avons ressenti) les seules personnes à se faire "embobiner" par les artisans ! ça arrive à tout le monde, alors même qu'on se sent quand même pas si "bête" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Papelhilo pour ton commentaire : effectivement, Amaury et moi n'en revenions pas de tant de poisse. La vue des commentaires ci-dessous me rassérène ( ou plutot pas d'ailleurs), les travaux sont une vraie galère!

      Supprimer
  2. Bonjour ! J'allais féliciter pour tant de précautions dans l'organisation de votre rénovation ... mais j'ai lu la fin de l'article ... Alors, comme mon expérience rejoint également la tienne et celle de Papelilho, je ne saurais trop conseiller de faire de multiples vérifications préalables, sur la bonne santé des entreprises que l'on fait travailler notamment (nous avons eu notre entrepreneur qui a fait faillite en cours de chantier et nous a laissé une maison invivable et bourrée de malfaçons sur les bras !), le tout avec un nouveau-né de 3 semaines, autant dire qu'on a passé de mauvais moments ! ... Maintenant, cela fait 15 ans que nous sommes toujours en travaux et procédures diverses ... car avec nos métiers, peu de temps aussi à consacrer à tout cela ... Je n'aurai qu'un conseil : ne faire confiance aveuglément à personne, quelque soit son degré de sympathie, toujours tout vérifier avant, pendant et tout le temps ... Bon courage, car les hivers sans chauffage, nous avons connus aussi et c'est dur dur ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire! Et oui, c'est en faisant qu'on apprend...

      Supprimer
  3. Moi qui espérais vous trouver dans une maison déjà un peu moins en chantier pour le mois d'octobre, j'imagine qu'il n'en est rien. Je sais que c'est éprouvant de vivre dans une maison en chantier, dans du provisoire... mais je n'ai aucun conseil à donner car nous avons acheté une maison récente et aménagé l'étage et fait le plus gros des travaux nous-même... Moi qui pensais que de passer par des entreprises devait soulager, faire gagner de l'énergie et éviter bien des soucis, je suis bien naïve... Je pense que cet article sera sûrement très utile... J'espère que vous pouvez vous évader le week-end, sinon, n'hésitez pas à venir jusqu'en Normandie, si vous en avez l'énergie... Bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera avec plaisir pour vous rendre visite. Dés que nous reprendrons notre souffle : car en ce moment, le week end, on range, on nettoie, on essaie d'anticiper la semaine et de prendre soin de nos enfants, qui du coup, ont un peu de mal à trouver leurs repères...

      Supprimer
  4. Ton histoire.... la mienne, la nôtre : l'envie nous démangeait depuis longtemps de surélever ou aménager la maison d'une manière ou d'une autre. Nous avons rencontré pas moins de 3 architectes. La première ne nous a pas inspiré (et avec le recul a fait des bourdes sur un autre chantier), la deuxième n'a pas pu travailler pour nous en fin de compte, et la troisième... nous a raconté n'importe quoi pendant un certain temps avec des revirements de prix et tarifications des travaux absolument incroyables (et a fait des bourdes sur un dépôt de permis de construire chez une amie), un artisan tout corps de métier est parti dans des délires incroyables aussi : après une longue soirée à lui expliquer ce que nous voulions, il a pris une grande inspiration et nous a proposé tout l'inverse de ce que nous voulions. Nous avons abandonné ces pistes, nous étions sans doute trop naïfs mais on nous a bien baladé aussi. Nous avons fini par trouver LA perle : un artisan qui travaille seul et ne part pas dans des délires et a su nous écouter et faire un travail remarquable et ne rien promettre de ce qu'il ne pouvait pas faire (très important). Par contre, nous ne touchons à rien d'essentiel sur les murs porteurs par exemple. Ma proposition de trouver un peu de confort chez nous tient toujours, surtout si les travaux sont arrêtés et vu que l'hiver arrive (et nos deux salles de bains sont maintenant nickel grâce aux travaux de l'été). Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudra que tu me donnes les noms, histoire que nous les évitions!Bises

      Supprimer
  5. Je compatis. Nous avons fait 10 ans de travaux. C'est long. Nous avons fait beaucoup de choses nous memes ( enfin surtout mon mari ;-)). A chaque fois que nous avons fait appel a un artisan nous avons eu des soucis de planning. Notre secret pour tenir dans la durée bien penser au phasage des travaux. Toujours avoir une chambre propre a l'ecart des travaux, meme si cela immlique de déménager son lit et ses bouquins 2 fois en un mois. Et une salle de bains accessible avec de l'eau chaude. Cette reflexion sur le phasage nous a conduit a faire des choix bizarres ( monter des cloisons provisoires pour isoler un bout de cuisine du chaos des travaux, avoir 2 cumulus pendant 2 ans, ...) mais avec le recul je ne regrette pas ces bizarreries car nous avons pu vivre relativement confortablement pendant nos travaux. Nous avons pris notre temps, nous avons peut être eu des surcouts mais noys avons pu continuer à vivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qui était prévu aussi pour nous...sauf que pendant nos vacances d'été, ils ont tout cassé :-( Au retour, le 15 aout, ca a été l'horreur

      Supprimer
  6. Pourquoi les travaux sont-ils toujours une telle galère dans la plupart dans la plupart des cas ?
    Je vous souhaite une résolution rapide des litiges et beaucoup de courage surtout avec l'hiver qui approche ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! nous avons pu faire démarrer la cheminée à insert et avons 6 stères de bois devant nous.

      Supprimer
  7. Il y a des expériences universelles... :-(

    RépondreSupprimer
  8. Pas de conseil car les deux chantiers de rénovation d'appartement que j'ai vécu se sont bien passés, mais du coup quelques adresses à transmettre si ça vous intéresse. Bon courage pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis preneuse ! Merci beaucoup ( isabelle_bonhomme@hotmail.com)

      Supprimer
  9. on en discute ce week-end (on a déjà fait 2 chantiers à Boulogne puis St Cloud et je fais du droit de la construction.... gggrrr). Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Avec grand plaisir! A samedi

      Supprimer
  10. bon courage voilà mon expérience ;
    réfection de la cuisine achetée chez un cuisiniste et de la salle de bain il y a 6 ans ,je pensais que cela serait plus facile pour les différents artisans de travailler sur un plus gros chantier
    pas d 'architecte
    travaux a réaliser : enlever l'ancien carrelage remise à niveau, nouveau carrelage ; modification en plomberie des accès d 'eau , déplacement de 2 radiateurs, arrivée de gaz de ville à créer
    électricien : mise au norme des 2 pièces et création de nombreuses prises de courant
    installation des meubles et baignoire ( cuisiniste )
    peinture
    première réunion des différents artisans chez moi nous établissons un calendrier tout cela doit tenir dans 2 semaines largement selon les professionnels .Nous démontons nous même l' ancienne cuisine un WE
    et installons dans la véranda non chauffée une cuisine provisoire avec le frigo un micro onde et nous achetons une plaque de cuisson électrique pour étudiant sans faire attention qu'il s’agissait d 'une plaque à induction .
    il ne nous restait qu' une douche dans une chambre fonctionnelle et comme arrivée d 'eau tout cela début octobre
    arrivée comme prévu du carreleur qui fait la quasi totalité du travail mais doit attendre le plombier pour finir en fonction des arrivées d'eau ,e plombier se fait attendre
    le cuisiniste a reçu les meubles et fait pression car il ne peut les stocker indéfiniment ,le carreleur voudrait finir
    l 'électricien vient fait ses saignées nouveau tableau assez rapidement mais avant le plombier ce qui n'était pas prévu ,le plombier finalement nous annonce qu'un ouvrier est malade qu'il ne peut venir après multiples rappels
    le cuisiniste qui nous l'avait conseillé fait pression de son côté et finalement le plombier nous envoie son père plombier retraité mais qui garde ses petits enfants et débute les travaux
    cependant il ne respecte pas le plan d 'origine et se trompe sur l emplacement du lave vaisselle ,le cuisiniste peut s 'adapter mais les prises de courant ne correspondent plus , il faut faire revenir l électricien
    enfin ce plombier n'a jamais vu de baignoire avec balnéo et n’installe pas la baignoire tout à fait correctement
    je dois couper ce message en 2 suite après

    RépondreSupprimer
  11. par ailleurs il garde son petit fils et ne peut venir que quelques heures par jour
    le peintre est patient le carreleur finit son travail
    la cuisine est installée avec 12 semaines de retard
    pendant ce temps là je fais la vaisselle dans des bassines ( bassines que je remplis dans la douche ) que je dois vider a l' extérieur dans un égout dans le jardin mais fin octobre novembre et décembre il fait sombre , et je ne vois plus rien la véranda est mal éclairée
    il faut racheter une poêle et des casseroles en raison de la plaque a induction provisoire ce qui était possible pour une semaine ou 2 deviens très compliqué
    il faut s 'adapter lorsque l 'on fait des courses et penser que l 'on n'a pas de four ( c 'est bête quand on a acheté une pizza à faire cuire !!!), pas de poulet ,pas de roti , pas de quiche ni tarte etc
    et sur la plaque je ne peux cuire qu'une seule chose à la fois
    passer ses journées à rappeler le plombier alors que soit même on travaille
    et finalement le menacer de mettre autant de temps à payer qu'il en aurait mis à venir faire les travaux en espérant que sa trésorerie était solide
    cela finalement permis de faire activer les choses
    laisser les clés de la maison aux artisans qui vont et viennent et découvrir le soir en rentrant que rien n' a a avancé pourtant on les a croisé dans le jardin le matin en partant travailler
    en dehors du plombier j'ai eu affaire à des artisans sympas et compréhensif qui se sont adaptés et je me suis consolée en me disant que pour certaines personnes ces conditions de vie compliquées étaient permanentes pour certaines personnes défavorisées ou après une catastrophe naturelle ou une guerre et que cela finira par se régler pour nous
    j'ai fini par installer moi même le silencieux de la baignoire ( on aurait cru être à coté d 'un rafale ) la notice n'était pas si compliquée
    cela a pris un peu plus de 3 mois mais nous avons une salle de bain et une cuisine opérationnelle si ce n'est que depuis cet été nous devons changer un par un l 'électroménager ( le four , le lave vaisselle , les charnières du frigo intégré, ce dernier à éviter si tu le peux , la hotte donne des signes de faiblesse
    bon courage



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle galère! C'est quand même incroyable que les travaux soient souvent si compliqués

      Supprimer
  12. Je voulais mettre une petite touche positive dans tous ces commentaires et témoignages difficiles : je suis ravie que vous nous partagiez ces chroniques de chantier ! Nous allons voir l'évolution et je me régale d'avance !

    RépondreSupprimer
  13. Ton article tombe à point car je m’apprête à passer par un architecte pour des travaux! J'ai aussi appris au passage qu'il existait des assurances travaux spécifiques qui prenaient en charge les frais & procédures liés aux litiges pour que justement les travaux n'aient pas à prendre du retard

    RépondreSupprimer
  14. c'est tardivement que je me mets à jour sur ton blog, et je compatis. Nous avons hésité longtemps pour nos travaux, mais on a fini par choisir un courtier en travaux (il se paye sur les entreprises qu'il fait travailler, nous ne l'avons pas payé) car nous avions des délais à respecter !! tout a été fait dans les temps et les artisans étaient top !
    le seul artisan qui a fait un boulot horrible :( c'est l’électricien... choisi par nous !! (il avait fait un petit boulot dans son ancienne maison, et c'était le fils de la nounou de ses enfants). On regrette juste ce choix "affectif" car on a parfois des soucis encore ajd avec des prises qui ne fonctionnent pas !!

    RépondreSupprimer